Spain

 

Données géographiques                                                         

 

Nom français : L’Espagne.

Nom officiel : La Royaume d’Espagne (Reino de España [espagnol]).

Population : 40'448'000.

Capitale : Madrid.

Places d’intérêt : Valle de los Caidos, Altamira, Alhambra, Cathédrale de Séville.

Gouvernement : Monarchie parlementaire démocratique.

Langues principales : Espagnol castillan. Le catalan, le galicien et le basque sont tous des langues officielles dans certaines régions.

Unité monétaire : Euro, anciennement peseta espagnole.

Ressources principales : Charbon, fer, véhicules motorisés, tourisme.

Défense nationale : Forces Armées espagnoles : Armée (Ejercito de Tierra), Marine espagnole (Armada Espanola, AE), Aviation espagnole (Ejercito del Aire Espanole, AE).

Relations internationales : L’Espagne est membre des Nations Unies, de l’UNESCO, de l’OTAN, d’Interpol, de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’Union européenne. Le SHIELD conserve une présence en Espagne, tout comme l’agence de recherche apparentée EuroMind. L’Espagne et le Royaume Uni continuent de différer sur le futur de Gibraltar et le Portugal ne reconnaît pas la souveraineté espagnole sur Olivenza, mais sinon elle reste en termes raisonnablement cordiaux avec les deux pays.

Relations extraterrestres : Un vaisseau skrull s’écrasa en Espagne il y a plusieurs siècles, à l’époque de l’Inquisition. Les habitants du coin, superstitieux, disposèrent du vaisseau et des corps en les jetant dans une gorge profonde.

Population non humaine : Au XIIIe Siècle av. J.C., le demi-dieu grec Géryon était le roi de l’Erythie, aujourd’hui partie de l’Espagne moderne. Il y a une colonie de Souterrains moloïdes sous l’Espagne. Pendant l’Inquisition, des Inhumains capturés furent jetés dans une gorge profonde. Incapable de s’échapper des cavernes, les survivants devinrent cannibales, dégénérant en métamorphes mutés quand ils dévorèrent des corps skrulls jetés dans la gorge. Frederico Valencia était un vampire espagnol transformé en 1492 juste avant qu’il ne dût naviguer sur le Santa Maria avec Colomb.

 

 

 

 

 

Surhommes nationaux                                                           

 

L’alchimiste criminel Esteban Diablo naquit dans l’Espagne du Neuvième Siècle. Ayant vendu son âme à Méphisto, l’Evêque de Laiton (Benedicto de vica Severtes) chercha à dénoncer le marché, cachant son âme dans une armure mystique. Les mutants espagnols comprennent :

-          Empath (Manuel de la Rocha) des Hellions,

-          l’Externe Gideon,

-          Picaro (Antonio Rey) d’Euroforce,

-          l’Acolyte Statique (Gianna Carina Esperanza),

-          le seigneur du crime Conquistador (Michel Provenza),

-          le justicier el Aguila (Alejandro Montoya).

Dans le sillage du « Jour M », Aguila est reporté sans pouvoirs, Empath conserve ses pouvoirs et le sort des autres est confidentiel. La Société de l’Araignée et la Sororité de la Guêpe sont également originaires de l’Espagne antique.

 

Citoyens importants                                                               

 

L’Ordre des Diacres bannit Diablo d’Espagne au IXe Siècle. Leur unique survivant connu des temps modernes est Blanca del Hierro. Censément immortel, le magicien Comte Saint Germain est réputé pour être espagnol de naissance. Le guerrier du XVe Siècle Vargas essaya de garder Dracula hors d’Espagne. Son homonyme des temps modernes entra en conflit avec les X-Men. Des explorateurs espagnols non identifiés fondèrent l’Hacienda de la Fontaine de Jouvence cachée dans les marais de Floride. L’ancêtre d’Alejandro Montoya Paco fut el Aguila dans les années 1880. Manuel Elongato était le premier torero d’Espagne, el Supremo, mais après avoir été discrédité dans l’arène, il utilisa ses talents pour commettre des crimes en tant que Matador. Le Cracheur de Feu (Tomas Ramirez) est un membre du Cirque du Crime. Le scientifique Carlo Zota est l’un des membres de l’Enclave criminelle.

 

Résidents surhumains                                                            

 

Pendant le XIIe Siècle, Aelfric le Moine Fou vécut à l’abbaye de St. Michel. Kay Destine, alias Coucou, habita le corps d’un noble espagnol mort de telle manière qu’elle et sa sœur Gracie purent accompagner les Conquistadors de Pizarro au Nouveau Monde. Aujourd’hui la styliste Kay Cera, Coucou passa beaucoup de temps à Barcelone, jusqu’à ce que son corps fût tué par la progéniture de Lenz. Capitaine Terreur (Dan Kane), Eugene Judd et Logan (James Howlett) étaient tous actifs pendant la Guerre Civile espagnole. Après avoir été victime d’un coup monté, Euroforce a été vu pour la dernière fois se regroupant en Espagne.

 

Criminalité nationale                                                             

 

Le taux de criminalité de l’Espagne était dans la moyenne pour un pays occidental, mais il a récemment commencé à diminuer, en grande partie grâce à la Force d’Action de la Garde Civile, un groupement bien équipé et entraîné mené par Diego Sandival. Le Roc était un assassin fructueux basé à Madrid jusqu’à ce qu’il fût tué par le Punisher (Frank Castle). Paco Cardenas dirigeait un syndicat du crime dans le nord de l’Espagne, mais il fut tué par son propre neveu sur les ordres du Caïd (Wilson Fisk).

 

Criminalité internationale                                                               

 

Des pirates étrangers comme Lucy Keough la Rouge du XVIe Siècle et le Capitaine Tigre du XVIIe Siècle visèrent les navires espagnols dans les siècles passés. Pendant la Guerre Civile espagnole, le Gentilhomme (Gustav Fiers) vendait des armes aux deux camps. Le Caïd américain chercha à créer un syndicat du crime européen, envoyant Snakebite, Rapido (Roussel Dupont) et Batroc en Espagne pour éliminer le peu coopératif Paco Cardenas. Le voleur connu sous le nom d’Aspic (Rich Harper) fut, pour un temps, basé en Espagne.

 

Histoire                                                        

 

La présence de l’humanité en Espagne date d’au moins 30000 av. J.-C. Pendant les siècles suivants, les Ibères, les Celtes, les Phéniciens, les Grecs et les Carthaginois colonisèrent la région. Finalement, Rome l’envahit, en faisant sa province Hispanie. Les Goths l’envahirent vers 410, tenant la région jusqu’en 711, quand les forces maures débarquèrent d’Afrique, revendiquant le sud du pays, qu’ils renommèrent Al-Andalus. Les discordes internes affaiblirent finalement les califats maures, permettant aux royaumes chrétiens du nord de regagner lentement du terrain. Le dernier califat, Grenade, tomba aux mains du roi Ferdinand le Catholique le 1492, réunissant l’Espagne en un pays. La même année, Ferdinand et sa femme Isabelle publièrent le Décret d’Alhambra, ordonnant l’expulsion de tous les Juifs et les Musulmans d’Espagne. Beaucoup se convertir, mais suspectant qu’ils n’étaient pas sincères dans leur changement de foi, Ferdinand mit sur pied l’Inquisition. Dans le même temps, l’Espagne s’enrichissait avec l’or et l’argent des Amériques nouvellement découvertes. L’Espagne fit la guerre à ses voisins pendant les siècles suivants, obtenant, puis perdant un empire outre-mer. Une crise économique dans les années 20 mena à une dictature militaire jusqu’en 1930. Les élections de 1931 amenèrent la gauche républicaine au pouvoir et le roi partit en exil, mais, en 1936, la Guerre Civile éclata. Les Nationalistes de Franco obtinrent le contrôle en 1939, mais, malgré le soutien de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste, Franco garda l’Espagne neutre pendant la Seconde Guerre mondiale. Franco restaura la monarchie en 1969 et, après sa mort en 1975, l’Espagne devint une monarchie constitutionnelle.

 

Dessin : Eliot R. Brown.

Source : Atlas Marvel #1 (janvier 2008).