Germany

 

Données géographiques

 

Nom français : L’Allemagne.

Nom officiel : La République Fédérale d'Allemagne (Bundesrepublik Deutschland).

Population : 82'400'000.

Capitale : Berlin.

Places d’intérêt : Cathédrale de Cologne, Château de Colditz, Université d’Heidelberg, Château de Neuschwanstein, Château Frankenstein, Worldengine.

Gouvernement : République fédérale démocratique.

Langues principales : Allemand.

Unité monétaire : Euro, anciennement Deutschmark.

Ressources principales : Charbon, minerai de fer, machinerie, bière, véhicules, textiles.

Défense nationale : Bundeswehr (Forces Armées Fédérales) : Heer (Armée), Deutsche Marine (Marine), Luftwaffe (Aviation), Streitkraeftebasis (Commandement de Soutien Interarmées), Zentraler Sanitaetsdienst (Service Médical Central). L’équipe de super héros nationale de l’Allemagne est la Helden-Liga (Ligue des Héros, alias Schutz Heiliggruppe).

Relations internationales : L’Allemagne est membre des Nations Unies, de l’UNESCO, de l’OTAN, d’Interpol, du SHIELD et de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Relations extraterrestres : Au début de la Seconde Guerre mondiale, quatre Axi-Tuns s’écrasèrent sur un versant de montagne allemande. Trois d’entre eux tombèrent sous le contrôle de Brain Drain, qui les nomma Donar, Froh et Loga d’après les dieux nordiques et les envoya contre les Envahisseurs des Alliés. La quatrième, Hilda (Brunehilde), se détruisit elle-même ainsi que ses congénères pour les libérer du contrôle nazi. Vers 1944, un vaisseau gnobien s’écrasa près de Gruenstadt. Normalement une race pacifique, les survivants furent infectés par la folie du Baron Strucker et, réveillés de l’animation suspendue dans les temps récents, ils devinrent l’Escadron à Tête de Mort de Strucker. Un Gnobien, Lump, s’échappa de l’insanité et aida à guérir ses congénères assez longtemps pour la mère gnobienne se suicidât, emmenant ses enfants endommagés avec elle.

Population non humaine : Les Nazis créèrent plusieurs robots contre les Alliés, dont :

-          les synthézoïdes Gremlins,

-          l’Escadron des Brandons non conscients, doubles de la Torche (Jim Hammond) américaine,

-          le Nazi X d’Arnim Zola,

-          de nombreux Dormeurs cachés pour s’activer et répandre la dévastation si le régime nazi était défait.

Verminus Rex était le prince des Dents Courtes ressemblant à des rats. Après avoir été tué pendant la Première Guerre mondiale, il devint un Esprit de Vengeance. Le fameux Monstre de Frankenstein fut créé à Ingolstadt, Bavière, par le scientifique du XVIIIe Siècle Victor Frankenstein. Des générations plus tard, le descendant de Victor, Basil Frankenstein, créa un autre Monstre dans le Château Frankenstein suisse comme une arme nazie, mais il fut détruit par les Envahisseurs. Les Cachés, une branche des Inhumains, furent visés par le Projet Loki des Nazis, mais ils s’enfuirent et se cachèrent. Pendant le règne communiste, des scientifiques est-allemands créèrent les Bêtes de Berlin, des gorilles intellectuellement améliorés.

 

Surhommes nationaux

 

Au Seizième Siècle, l’occultiste Baron (Robert) von Staler combattit le Puritain Solomon Kane. Le sorcier Vicomte Heinrich Krowler aida Hitler à arriver au pouvoir entre les deux guerres.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Nazis produisirent beaucoup de surhommes pour combattre pour leur cause, dont :

-          le Colonel Fritz Klaue de l’Escouade Blitzkrieg,

-          le Pilleur Masqué, tué par le Crâne Brûlant,

-          le caméléon Agent aux 1000 Visages,

-          le saboteur Homme Tigre Manchot (Gustav Hertz),

-          l’aviateur Skyshark (Capitaine Schleigal),

-          le Visage (Colonel Eisen), tué par le Golem de Varsovie,

-          l’explosif Général Grüber Brinkhaus,

-          le psychique Otto Weiss,

-          les ennemis des Loups du Ciel, le Général Skul et son Kommando d’Acier blindé,

-          le cyborg Planificateur (Hendrich von Wilhelm Innsbruck),

-          l’ennemi des Jeunes Alliés le Mécano Fou (Otto Briefer),

-          Karl Stryker en armure de combat, dont le fils Victor Stryker essaierait de venger la défaite des décennies plus tard,

-          l’ennemi à face de crâne de Namor le Cobra (Dietmar Stock),

-          le clone de Namor N2,

-          le Python (Emil Cullen) aux membres de serpent,

-          le Vautour (Ottokar Metzler) ailé,

-          Komtur (Franz Gerhardt), le Chevalier Teutonique.

De nombreux Nazis importants restent actifs dans les temps récents, parmi lesquels :

-          le Führer Adolf Hitler d’Autriche, qui, grâce au généticien suisse Arnim Zola change désormais d’un corps cloné à l’autre en tant que Maître de la Haine,

-          Heinrich Himmler, ressuscité par Satannish en tant que Zyklon de la Légion Létale,

-          le Crâne Rouge (Johann Schmidt), ennemi n°1 de Captain America,

-          le scientifique Baron (Heinrich) Zemo, qui forma les Maîtres du Mal,

-          le Baron (Wolfgang) Strucker, qui fonda l’Hydra,

-          le Capitaine Axe (Otto Kronsteig), qui s’échappa d’abord en Latvérie et ensuite dans le Microvers,

-          le cyborg Geist (Nikolaus Geist),

-          Warrior Woman (Julia Rätsel), aujourd’hui membre d’Axis Mundi,

-          l’Essaim (Fritz von Meyer), désormais composé d’abeilles,

-          Lyle Dekker, qui transféra son esprit dans l’Améridroïde,

-          le Cortex (Otto von Schmittsder), qui survécut à son exécution en tant que tête désincarnée,

-          le sorcier Thule,

-          l’espion Agent Axe (Berthold Volker),

-          le singe conscient Doctorangoutan,

-          Brain Drain (Werner Schmidt).

Même s’il n’était pas un Nazi, le patriote Croix de Fer (Helmut Gruler) combattit pour l’Allemagne pendant la guerre, mais il rejoignit après la guerre les héros alliés pour former le Conseil de Pénitence du Bataillon V. L’actuel Baron Zemo, Helmut, est le fils d’Heinrich. Ennemi de longue durée de Captain America, il devint petit à petit plus altruiste pendant son association avec les Thunderbolts. La Baronne (Heike Zemo) a déclaré être la réincarnation d’Heinrich, Baron Zemo. Le Néo-Nazi Max Lohmer suivit récemment les traces de son grand-oncle Wilhelm pour devenir Master Man. Dans le même temps, Axl Nacht utilisa la formule de Master Man pour devenir Gotteskrieger de l’Axis Mundi. Le Doppelganger (Dr. Wolfgang Heinrich) fut génétiquement modifié par son père nazi pour copier les pouvoirs d’autres surhommes. En tant qu’adulte, il dirigea le programme de vivisection mutant du Bloc de l’Est jusqu’à ce que X-Force intervînt. Watchlord (Pieter Altmann) chercha à se venger des Russes pour la mort de son père en temps de guerre. Le supposé immortel Johann Faust fut tué par l’esprit renégat de Mortigan Goth. La femme similairement immortelle de Johann, Marguerite, s’enfuit. Le Néophyte (Simon Hall) était l’un des Acolytes de Magnéto.

Les criminels allemands comprennent :

-          le Serpent à Sonnettes (Gustav Krueger) de la Société du Serpent,

-          Libra (Gustav Brandt) du Zodiaque,

-          l’assassin mutant Mur (Günter Gross),

-          le serviteur d’Emplate Sabord (Oswald Boeglin),

-          le démoniaque Stonecold,

-          le voleur à taille altérable Eric Wolton,

-          le Danois (Jan Rader) de la Litière.

Les héros allemands modernes comprennent :

-          le mutant Maverick (Christoph Nord),

-          le X-Man Diablo (Kurt Wagner),

-          Dachs (Patrick Kurz), tué par Morlun,

-          la blindée Saberbat (Valentina Topolev),

-          la Clé (Geyr Kluge) d’Euroforce,

-          l’invulnérable Achille du Panthéon,

-          Freiheitskämpfer/Vormund (Markus Ettlinger), chef de l’Helden-Liga,

-          son allié Blitzkrieg (Franz Mittelstaedt),

-          le cousin de Franz Messager (Hans Mittelstaedt).

L’Isolationniste (Josef Huber) copie de manière incontrôlable les pouvoirs de tous les mutants de la Terre à la fois.

Les vampires allemands comprennent :

-          Lyza Strang,

-          l’ennemi n°1 de Blade Deacon Frost,

-          les serviteurs de la Baronne Blood Grausum et Wampyr.

 

Citoyens importants

 

En 1480, Harbin Zemo se dressa seul contre des pilleurs slaves, sa bravoure lui valut un baronnet. Ses descendants, les infâmes Barons Zemo, incluent :

-          Hademar,

-          Heller,

-          Herbert,

-          Helmuth,

-          Hackett,

-          Hartwig,

-          Hilliard,

-          Hoffman,

-          Hobart,

-          Herman,

-          Heinrich,

-          Helmut, l’actuel Baron.

Le chevalier teutonique du XVe Siècle Frank von Frankenstein fut empalé par le futur vampire Vlad Tepes. Pendant la Première Guerre mondiale, les ennemis de l’Aigle Fantôme comprenaient :

-          le commandant de dirigeable Général Heinrich von Ronstadt,

-          le pilote Capitaine Verner Carlson,

-          Hermann von Reitberger, le tueur de l’Aigle.

Pendant le XIXe Siècle, un colonel non identifié trouva refuge dans le Château Frankenstein et forma une petite armée avec des gens de la région mentalement drainés, mais ses plans de conquête furent stoppés par le Monstre. Sara Krowler Mordo était la fille du sorcier Vicomte Krowler. Elle le tua, uniquement pour être assassinée par son fils Karl, Baron Mordo. Après que les Nazis vinrent au pouvoir, le scientifique juif Dr. Abraham Erskine fuit aux USA plutôt que de laisser sa formule presque complète du Super Soldat tomber entre les mains des Nazis. Il reçut le nom de code Josef Reinstein, mais il fut tué par le Nazi Heinz Kruger quelques moments après avoir donné ses pouvoirs à Captain America. Le collègue d’Erskine, Wilfred Nagel, déserta aux USA peu après, reprenant les recherches et le nom de code Reinstein, mais il fut tué de manière similaire. Dans le même temps, le Professeur Eric Schmidt refusa de remettre sa variante fructueuse de la formule, l’administrant à la place à l’Américain Keen Marlow et au Britannique Brian Falsworth. Le Dr. Raymond Koch et le Colonel Krieghund continuèrent à travailler séparément afin de craquer la formule pour l’Allemagne nazie. Le Major SS Albrecht Kerfoot vola une copie de la formule d’Erskine avant qu’il ne mourût, mais il fut tué avant de pouvoir la livrer. La copie serait plus tard trouvée par le Captain America des années 50. D’autres scientifiques nazis comprennent le Dr. Jurgen Enderle, qui construisit la main bionique du Général Klaue, et le Dr. Franz Schneider, qui conçut l’armure de Croix de Fer.

Des Nazis importants supplémentaires comprennent :

-          l’Escouade Blitzkrieg, équivalent allemand des Commandos Hurlants des Alliés,

-          l’agitateur Faucheur (Gunther Strauss),

-          le Major Manfred Baumin du Camp de la Mort de Sobibor et son mentor Général Reinhard Heydrich,

-          l’ennemi de Miss America, le Tueur à Tête d’Epingle (Stefan Halpern),

-          l’espion en chef Baron Boche (Ulbrecht Arzt),

-          le garde du corps d’Eva Braun, le Colonel Bryon Kritzberg,

-          le tortionnaire Dr. Agonie (Conrad Meer),

-          le créateur d’armes virales Dr. Adler Klaus,

-          l’artificier Violoniste (Ulrich Kuster),

-          le Feld-maréchal Erwin Rommel, le Renard du Désert,

-          le soldat Joseph Heinrich Gerhardt, dont Hellstorm aida l’âme à atteindre le Paradis,

-          le sadique docteur Max Sweikart et son assistante Lola Steimle,

-          le Major de la Gestapo Rudolph Krueger,

-          le commandant de l’Ile du Diable Major Johann Strasser,

-          l’agent du Crâne Rouge Major Richard Uberhart,

-          l’espion Sando (Wolfgang von Krantz),

-          le boxeur Karl Schroeder,

-          l’Escouade Eclair sous-marine envoyée pour stopper Namor,

-          l’Oberlieutenant Erik Lonnroth, envoyé dans le futur pour combattre les Vikings d’Harald Jaekelsson,

-          le commandant de la base de V2 Baron Johann von Braun,

-          le concepteur d’avions Kurt Steinem,

-          le commandant du Camp 13 Capitaine Alban Schnitzler,

-          l’ennemi du Jeune Vengeur Eric von Himmel,

-          les ennemis de Capitaine Terreur la Griffe Noire (Fritz Sternberg) et Dr. Sangsue (Emil Hansen),

-          le chef de tribu Dhaka Kuoli (Kurt Mueller),

-          l’empoisonneur Anneau (Hans Reimann),

-          l’ennemi de Namor Comte Otto von Remden,

-          l’ennemi du Major Liberty Heinrich Tode,

-          le Maître de Manège de la Mort (Fritz Tiboldt) et son Cirque du Crime,

-          les adversaires du Destructeur Erwin Krause, Dr. Dragon (Leonard Schaefer), Heinrich Bungler et Hauptmann Albert Schnagel.

Parmi les Nazis qui fuirent l’Allemagne, on trouve :

-          Franz Gruber, l’aide du Baron (Heinrich) Zemo,

-          l’assistant de Zemo Klaus « Kenneth » Sturdy, qui donna leurs pouvoirs aux Ani-Men et au Comte Nefaria,

-          les fondateurs de Matrice 8,

-          les serviteurs du Crâne Rouge Wolfgang Brenner et Horst Lederer,

-          Ivan Trefkov de l’Hydra,

-          le repenti Wilhelm von Schmidt, qui éleva le Gnobien Lump,

-          Dr. Vincent Fishler, qui fit des expériences sur Ben Beckley,

-          le cyborg Dr. Friedrich Krause, qui maintint Master Man en hibernation,

-          les serviteurs du Docteur Fatalis Gert et Gustav Hauptmann,

-          les Exilés du Crâne Rouge Franz Cadavus, Eric Gruning et Jurgen « Main de Fer » Hauptmann,

-          Klaus Mendelhaus, le Boucher de Diebenwald,

-          le faux détective psychique Mycroft (Miles van Croft),

-          le chef terroriste Emil Stein,

-          le scientifique Luther von Eisenbluth,

-          le serviteur de la Griffe Jaune Fritz von Voltzmann,

-          le Baron von Blitzschlag, aujourd’hui membre de l’Initiative des USA,

-          l’ennemi de Dominic Fortune Wolfgang Heinrich von Lundt.

Tous les Allemands n’étaient pas d’accord avec les Nazis :

-          Oskar Kessler, Coral Liebowitz et Ilsa Koenig étaient des combattants de résistance allemande antinazie,

-          Eric Koenig et Hans Klaus rejoignirent les Commandos Hurlants,

-          les scientifiques Herman Berg et Hans Stiller refusèrent de remettre des inventions dévastatrices,

-          les orphelins Maxie Stein, Gus Weber, Hans Brauer, Warren Zumwald et Kurt Erzberger devinrent les Garçons de la Victoire.

Dans les années 50, l’aventurier allemand Franz Heinrich accompagna Vénus pour chercher la Fontaine de Jouvence sur Mars, pendant que le Dr. Karl Mantz chercha à prolonger la vie en explosant l’« atome cosmique». Les Néo-Nazis comprennent Wilhelm Bucher, qui affronta Shang-Chi, et l’ennemi d’Howard le Canard, le Dr. Reich. Dans les années récentes, Luther Mannheim développa un poison létale pour l’Alliance de la Terreur, pendant qu’Hermann Schreck conçut l’arme de cécité du mercenaire Cosaque. Après que le soldat Ute Eiskalt fût tué par Magnéto, son frère mercenaire Adrian Eiskalt chercha à le venger.

Le cirque de Diablo, der Jahrmacht, comprend :

-          le cracheur de feu Feuer Langhagen,

-          la pyrokinétique Jutta,

-          le contorsionniste Gummi,

-          l’homme fort Haus,

-          les frères siamois Kirkegaard,

-          la sorcière Jimaine Szardos et son frère Stefan.

D’autres Allemands notables des temps modernes comprennent :

-          Werner von Strucker, fils du Baron Strucker,

-          la sataniste Elsbeth von Strucker, troisième femme du Baron Strucker,

-          la criminelle Mère Matrice (Barbara Gruber),

-          l’ancienne Thunderbolt Man-Killer (Katrina van Horne),

-          Alexander van Tilberg, ambassadeur allemand drogué aux USA,

-          l’acteur Arnold Schwarzburger, vedette des films Arkon,

-          le joueur de football Hans Schulmann des Chasseurs de Têtes,

-          le spammeur anarchiste Sour Kraut (Gunther Herschein), tué par le virus Façade.

 

Résidents surhumains

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des traîtres étrangers qui s’allièrent avec les Alliés comprennent :

-          le scientifique Cedric Rawlings,

-          l’Atlante U-Man (Meranno),

-          le vampire Baron Blood (John Falsworth),

-          le confédéré américain Master Man (Wilhelm Lohmer),

-          le mutant externe Crule,

-          Algernon Crowe de Mys-Tech,

-          le généticien Mr. Sinistre (Nathaniel Essex).

Les combattants de la résistance anti-allemande Citoyen V (John Watkins) et les trois Destructeurs (Keen Marlow, Brian Falsworth et Roger Aubrey) opérèrent à travers l’Europe occupée, y compris en Allemagne. Dans les temps plus récents, le Ninja Blanc de la Baronne, l’assassin Cygne Noir et le tueur de héros Zeitgeist (Larry Elker) ont tous appelé foyer l’Allemagne.

 

Criminalité nationale

 

L’Allemagne a un taux de criminalité relativement bas. De nombreux voleurs à travers les décennies ont cherché la mystérieuse gemme de la Princesse Fugitive qui disparaît. Le mercenaire Sniper (Rich van Burien) essaya de voler un hélicoptère anti-char Apache d’une démonstration de manœuvres, mais il fut arrêté par le Punisher (Frank Castle). L’ancien Nazi Emil Stein dirigeait le groupe terroriste DANTE.

 

Criminalité internationale

 

Les crimes de guerre nazis comprennent les expériences du Super Soldat accomplies dans le Camp de Concentration de Schwarzbitte et la transformation du pilote américain Michael Kramer en Judas Man porteur de peste. Ivan Petrovitch, kidnappé, fut emmené en Allemagne de l’Ouest pour entraînement, piégé par ses maîtres soviétiques pour penser que ses geôliers étaient des Occidentaux avant d’être « sauvé » par des agents russes. L’un des plus grands distributeurs de drogues d’Europe était Hans-Dieter Flurgen, jusqu’à ce qu’il fût tué par le Punisher et Clansman (Duncan Ferguson). L’assassin russe Confesseur opère parfois en Allemagne, ainsi que le mercenaire Agent Orange (Roger Goshaw).

 

Histoire

 

Vers le IIe Siècle av. J.-C., des tribus germaniques comme les Francs, les Saxons, les Teutons, les Suèves, les Chérusques, les Souabes, les Goths, les Alamans et les Bavarois migrèrent dans une zone de l’Europe du Nord précédemment tenue par les Celtes, devenant bientôt la culture dominante et confrontant l’Empire romain voisin, attaquant la Gaule et repoussant les avancées romaines dans les régions à l’est du Rhin. Comme l’Empire romain déclinait, ces tribus commencèrent à se partager ses territoires et, au Ve Siècle, ils occupaient la majorité de l’Empire romain d’Occident. Sous Charlemagne, la tribu franque conquit la majorité de l’Europe occidentale. Vers 840, l’Empire fut divisé entre les petits-enfants de Charlemagne, avec Louis le Germain prenant la Francie orientale. Au cours des deux siècles suivants, elle deviendrait le Royaume de Germanie. En 936, Otton le Grand fut couronné et, après avoir étendu son domaine par des conquêtes, en 962, il fut couronné Saint Empereur romain par le pape Jean XII en échange de son aide contre Bérenger d’Ivrée, qui avait occupé le nord des Etats papaux. Comme les siècles passaient, l’Empire devint une confédération lâche de petits états dirigés par des princes qui élisaient l’empereur, jusqu’à ce qu’Albert de Habsbourg assumât le trône en 1438. Sa lignée règnerait jusqu’à ce que l’Empire fût dissout pendant les Guerres napoléoniennes en 1806. Déclenchée par une dispute au sujet des prétentions au trône de Bohème, l’Allemagne fut dévastée par la Guerre de Trente Ans (1618-1648) et, à sa suite, l’Empire fut éclaté en centaines de petites principautés. En 1862, Otto von Bismarck devint Premier ministre de Prusse et se mit rapidement à unifier l’Allemagne. Après avoir défait le Danemark en 1864 et l’Autriche en 1866, il forma la Confédération de l’Allemagne du Nord. Une dernière guerre contre la France en 1870-1871 permit à Bismarck de proclamer le roi Guillaume Ier de Prusse empereur du Second Reich (Empire) allemand le 18 janvier 1871. Cependant, quand Guillaume Ier mourut, son fils Guillaume II perdit peu de temps à renvoyer Bismarck avant de lancer l’Allemagne dans une campagne de colonialisme intensif. Les tensions entre les puissances européennes virent des traités de défense mutuelle signés et petit à petit l’Europe forma deux camps, avec l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche-Hongrie d’un côté (la Triple Alliance) et la France, la Russie et le Royaume Uni de l’autre (la Triple Entente). Chaque pays avait également des traités avec certaines des nations européennes plus petites. Ainsi, quand l’Autriche-Hongrie déclara la guerre à la Serbie en 1914, les Russes se mobilisèrent pour défendre la Serbie. Croyant qu’ils ne pourraient pas mener une guerre sur deux fronts (France à l’ouest, Russie à l’est), le Plan Schlieffen de l’Allemagne les vit lancer une attaque sur la France en premier et, puisque la frontière franco-allemande était lourdement défendue, ils passèrent par la Belgique neutre, attirant la Grande-Bretagne, alliée de la Belgique, dans la guerre. Après quatre ans, l’Allemagne fut défaite et Guillaume II partit en exil. L’Allemagne devint une république. Martelée par les réparations punitives d’après-guerre, l’économie allemande s’effondra. L’humiliation d’être forcé d’accepter la pleine responsabilité de la guerre ajouta au ressentiment du peuple allemand, laissant le pays mûr pour que le démagogue autrichien Adolf Hitler arrivât au pouvoir avec la promesse de restaurer l’Allemagne à sa position « légitime » et en rejetant la faute de la chute antérieure de l’Allemagne sur des boucs émissaires comme les Juifs. Hitler mena l’Allemagne à étendre agressivement ses territoires, avec l’invasion de la Pologne en 1939 déclenchant finalement la Seconde Guerre mondiale, une guerre qui vit le premier usage à grande échelle de combattants surhumains. Initialement, la blitzkrieg allemande envahit la majorité de l’Europe, mais les Alliés contre-attaquèrent et, en 1945, après que la Torche (Jim Hammond) américaine tuât Hitler, l’Allemagne capitula. L’Allemagne fut occupée par les Alliés, qui scindèrent le pays en quatre zones. Pendant que les USA, la Grande-Bretagne et la France établirent la République fédérale d’Allemagne en 1949 et lui donnèrent la pleine indépendance en 1954, les Russes continuèrent de contrôler la nouvelle République démocratique d’Allemagne en tant qu’Etat satellite. La division s’accentua avec l’érection du Mur de Berlin en 1961, divisant l’ancienne capitale allemande. Avec la chute du gouvernement communiste soviétique, le Mur de Berlin fut abattu en 1989 et, en 1990, l’Allemagne fut réunifiée.

 

Dessins : Eliot R. Brown, John Romita Jr, Mark Brooks.

Source : Atlas Marvel #1 (janvier 2008).