Swordsman

 

Données biographiques

 

Nom français : Swordsman.

Vrai nom : Jacques « Jack » DuQuesne.

Autres pseudonymes actuels : « Swordie ».

Anciens pseudonymes : Aucun connu.

Identité : Connue des autorités.

Occupation : Aventurier, anciennement combattant de la liberté, artiste de cirque, criminel professionnel, mercenaire.

Statut légal : Citoyen de France avec un casier judiciaire mondial, a reçu une amnistie spéciale aux Etats-Unis pour ses services avec les Vengeurs.

Lieu de naissance : Non révélé, peut-être la France ou Sin-Cong.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Le Cavalier Pourpre (ancêtre supposé, présumé décédé), Armand DuQuesne (père, décédé), d’autres parents non identifiés.

Confidents connus : Mantis.

Alliés connus : Mantis, les Vengeurs, Rama-Tut, Wong-Chu et les révolutionnaires du Sin-Cong, le Mandarin, Power Man, la Veuve Noire, Batroc, le Laser Vivant, Tête d’Œuf, le Moissonneur, Monsieur Khruul.

Ennemis principaux : Kang, Wong-Chu, Captain America, Œil de Faucon, les Vengeurs.

Affiliation : La Légion des Morts-Vivants, les Vengeurs, ancien membre de la Légion Létale, de la Brigade de Batroc, des Emissaires du Mal de Tête d’Œuf, de la Foire Carson des Merveilles Itinérantes, ancien agent de Monsieur Khruul, du Crâne Rouge, du Mandarin, de Hu Chen et d’autres, ancien partenaire de la Veuve Noire, de Power Man, ancien membre de la Légion Létale et des révolutionnaires du Sin-Cong.

Base d’opérations : Mobile, plus tard Manoir des Vengeurs.

Education : Ecole secondaire.

Première apparition : Avengers #19 (août 1965).

Origine : Avengers Spotlight #22 (septembre 1989).

 

Histoire : Dans sa jeunesse, Jacques DuQuesne vécut dans la nation d’Asie du Sud-Est Sin-Cong, un protectorat français. Son père, le fonctionnaire gouvernemental sectaire Armand DuQuesne, méprisait et maltraitait systématiquement les indigènes, dont le majordome de leur famille Nguyen, ce qui troublait Jacques. A l’âge de 18 ans, Jacques apprit la parenté supposée de sa famille avec le héros de la Première Guerre mondiale Cavalier Pourpre et Armand lui légua l’une des épées du Cavalier. Peu après, quand Jacques essaya d’offrir à Nguyen une forme de compensation pour les abus d’Armand, le majordome emmena Jacques dans une rencontre secrète où l’orateur charismatique Wong-Chu prôna la révolution contre la domination de la France. Inspiré par la rhétorique de Wong-Chu, l’exemple vieux de plusieurs décennies du Cavalier et les contes de la guerre de Captain America (Steve Rogers), Jacques devint le combattant costumé Swordsman. Quand la révolution commença quelques jours plus tard, il devint l’un de ses guerriers les plus dévoués. Plus d’un an plus tard, ignorant que son père avait été tué par Nguyen des mois auparavant, Swordsman fut parmi les célébrants quand la France se retira de son occupation vieille de plusieurs siècles et reconnut le Sin-Cong comme une nation indépendante. Wong-Chu avait promis depuis longtemps que Jacques et son père pourraient quitter librement le Sin-Cong une fois que la révolution serait finie, mais maintenant qu’il n’avait plus besoin de Swordsman, Wong-Chu, qui haïssait les Français, montra triomphalement le corps d’Armand et ordonna à ses subordonnés de tuer Swordsman. Battant une demi-douzaine d’hommes armés, Swordsman tint Wong-Chu à la pointe de son épée, mais il se retint de le tuer. Autorisé à quitter le Sin-Cong, Swordsman, désabusé, devint un aventurier costumé, ajoutant finalement une deuxième épée à son arsenal, pendant que Wong-Chu devint un infâme terroriste et trafiquant de drogues.

 

Après plusieurs années, Swordsman voyagea aux Etats-Unis et, peut-être fatigué de l’action, devint un artiste vedette de divers cirques et foires, où il faisait un numéro démontrant son extraordinaire maîtrise des couteaux, épées et autres armes blanches. Dans la Foire Carson des Merveilles Itinérantes, quand les frères orphelins Barney et Clint rejoignirent la foire, Swordsman vit chez Clint un grand talent en tir à l’arc. Swordsman entraîna le garçon, qui l’idolâtrait, pour être un artiste secondaire de son numéro (Swordsman entraîna Clint dans l’usage d’armes blanches et en acrobatie, un autre artiste, Trick Shot, apprit à Clint le tir à l’arc). Finalement, Swordsman fut mis sous pression par le fait de devoir rembourser une dette de jeu importante. Un jour, le trésorier de la foire fut cambriolé et Clint trouva Swordsman en possession de l’argent. Clint fuit, paniqué, sur une corde raide, que Swordsman trancha alors en lançant une épée. Clint tomba sur le sol et Swordsman l’aurait tué si Trick Shot et Barney n’étaient pas venus à la rescousse de Clint. Mais Clint était toujours vivant et grandit pour devenir l’aventurier costumé Œil de Faucon. Laissant les Etats-Unis et ses derniers idéaux survivants derrière lui, Swordsman mena une carrière criminelle en Europe. Notoire pour ses talents, il fut fréquemment arrêté et fut déporté d’une douzaine de nations.

 

Retournant aux Etats-Unis, il offrit ses services aux Vengeurs, avec l’intention d’utiliser son statut de Vengeur pour commettre des crimes encore plus grands. Cependant, les Vengeurs le refusèrent. Par la suite, il piégea et essaya sans succès de tuer son ancienne idole Captain America, alors chef des Vengeurs. Comme Captain America et les Vengeurs, dont Œil de Faucon, cernaient Swordsman, Swordsman fut téléporté par le Mandarin (« Tem Borjigin ») dans son château en Chine. Le Mandarin avait l’intention d’utiliser Swordsman comme son agent double à l’intérieur des Vengeurs afin de détruire l’ennemi numéro un du Mandarin, Iron Man (Tony Stark), de l’intérieur de l’organisation. A cette fin, le Mandarin utilisa sa technologie pour convaincre les Vengeurs qu’Iron Man avait envoyé un message recommandant Swordsman pour l’adhésion. Le Mandarin téléporta ensuite Swordsman à New York où les Vengeurs, suspectant un piège, mais décidant de jouer le jeu pour l’instant, l’acceptèrent comme membre. Swordsman, qui suspecta bientôt Œil de Faucon d’être son ancien protégé, en vint à admirer les Vengeurs et également la beauté de la Sorcière Rouge (Wanda Maximoff), l’un de ses membres. Une nuit, le Mandarin ordonna à Swordsman de déclencher une bombe que Swordsman avait cachée dans l’un des panneaux de commande des Vengeurs. Le Mandarin voulait que la bombe tuât les Vengeurs de telle manière qu’Iron Man, absent, viendrait enquêter et tomberait dans un piège que le Mandarin mettrait en place. Swordsman, cependant, ne voulait pas que la Sorcière Rouge fût tuée et ne croyait pas qu’il fallait tuer les Vengeurs sans combat loyal. Donc, il alla déconnecter la bombe, mais Captain America et Œil de Faucon le virent et pensèrent qu’il plaçait la bombe à la place. Un combat suivit entre Swordsman et les Vengeurs, se terminant par la fuite de Swordsman, mais non sans regrets de sa part que sa carrière avec les Vengeurs se termina.

 

Swordsman se remit cependant de ces regrets et retourna au crime. La Veuve Noire (Natasha Romanoff), dont le cerveau avait été récemment lavé par les services secrets de la Chine communiste pour leur obéir, engagea Swordsman. Elle lui adjoignit son partenaire fréquent dans le crime, Power Man (Erik Josten), sur cette mission. Ils l’aidèrent à combattre les Vengeurs, mais elle surmonta finalement le lavage de cerveau du chef communiste Hu Chen et aida Œil de Faucon à défaire Power Man et Swordsman. Ne cachant plus le fait qu’il était l’ancien protégé de Swordsman, Œil de Faucon défit son ancien mentor en combat singulier, se déclarant enfin totalement libre de Swordsman. Malgré leur échec initial, Swordsman et Josten forgèrent un partenariat. Le Crâne Rouge (Johann Schmidt) les recruta pour combattre Cap au Canada, même si Cap les défit bientôt. Quand le scientifique criminel Tête d’Œuf (Elihas Starr) s’installa au Canada, il engagea Swordsman, Josten et d’autres en tant qu’Emissaires du Mal pour aider à soumettre les Etats-Unis à un chantage nucléaire, mais les Emissaires furent défaits par la super équipe gouvernementale canadienne débutante Division, menée par Wolverine (Logan/James Howlett). Le Mandarin recruta ensuite Swordsman, Josten, le Laser Vivant et d’autres pour acquérir des diamants pour alimenter le Rayon de Haine du Mandarin, Swordsman et Josten volant leur part en Bolivie, mais les Vengeurs défirent tous ceux impliqués. Se séparant de Josten, Swordsman et le Laser Vivant rejoignirent la Brigade de Batroc, qui fut engagé pour récupérer une Séismo-Bombe amenée aux Etats-Unis par des agents ennemis. Captain America chercha également la bombe, cependant, et il défit Batroc, Swordsman et le Laser.

 

Swordsman fut rengagé par Tête d’Œuf, qui avait assassiné ironiquement le frère d’Œil de Faucon et ancien pote de foire, l’agent du FBI sous couverture Barney Barton quelques heures auparavant. Tête d’Œuf ordonna à Swordsman d’enlever le membre des Vengeurs Goliath, une identité longtemps utilisée par le vieil ennemi de Tête d’Œuf Hank Pym, mais aucun criminel ne savait qu’Œil de Faucon avait récemment pris l’identité de Goliath pendant que Pym devint Pourpoint Jaune. Défaisant les Vengeurs et maîtrisant Goliath (qui révéla sa vraie identité pendant le combat), Swordsman le ramena à Tête d’Œuf, mais pendant que les deux criminels se querellaient au sujet de l’identité de leur prisonnier, Goliath se réveilla et captura les deux hommes, sauvant même la vie d’un Swordsman humilié après que Tête d’Œuf le fit passer par la fenêtre. Des semaines plus tard, l’ennemi fou des Vengeurs Moissonneur (Eric Williams) engagea Swordsman, Josten, le Laser Vivant et l’Homme-Singe (M’Baku) pour combattre les Vengeurs en tant que Légion Létale, mais cette équipe rencontra également la défaite. Emprisonné, Swordsman s’échappa bientôt et, fatigué de combattre les Vengeurs, poursuivit des intérêts criminels bas de gamme peu susceptibles d’attirer leur attention, même si sa série d’échecs lui avait coûté le respect de la pègre.

 

Swordsman devint de plus en plus insatisfait avec le crime, donc quand il eut la chance d’intercepter un appel à l’aide des Vengeurs d’Angleterre, il répondit malgré le fait d’avoir été déporté d’Angleterre des années auparavant et prévenu de ne jamais revenir. Pour la première fois depuis qu’il les rencontra, Swordsman contacta les Vengeurs en représentant les intérêts de personne d’autre que lui-même, offrant de les aider à sauver le monde d’un complot des dieux renégats Arès et Amora l’Enchanteresse. Les Vengeurs acceptèrent avec circonspection et Swordsman prouva sa valeur au combat contre des démons, des satyres et d’autres agents d’Arès, mais il partit après leur victoire, peut-être réticent de risquer d’être arrêté devant ses anciens coéquipiers. Après cela, Swordsman retourna au crime, mais son cœur n’y était plus. Il était pourchassé par les autorités légales dans la majorité des pays du monde, il était incapable de trouver un emploi dans les principales organisations criminelles en raison de sa longue série de défaites et il était de plus en plus conscient et souffrait du fait de ne pas avoir d’amis. Pire que tout, il n’avait aucun respect pour lui-même ou pour sa vie. Il finit salarié de Monsieur Khruul, le chef d’une organisation criminelle au Vietnam, pas loin du Sin-Cong, réalisant le même travail pour lui qu’un tueur à gages ordinaire. Par désespoir et par mépris de lui-même, Swordsman commença à boire et devint alcoolique. Ce fut alors qu’il rencontra Mantis, la nièce de Khruul. Elle sentit le potentiel de noblesse en Swordsman et l’encouragea à commencer une nouvelle vie. Cependant, Swordsman n’écouta pas son conseil jusqu’à ce qu’il fût gravement blessé pendant une mission pour Khruul. Mantis le trouva et le soigna, sauvant ainsi sa vie. Après que Clint Barton, à nouveau Œil de Faucon, quitta les Vengeurs, Swordsman et Mantis allèrent alors à New York, où il dit aux Vengeurs ce qui lui était arrivé, leur parla de son intention sincère de se réformer et demanda une seconde chance comme membre des Vengeurs. Les Vengeurs lui donnèrent cette chance, lui apportant une amnistie gouvernementale. Bien que certains Vengeurs (notamment Captain America) restassent suspicieux, Swordsman, soutenu et formé par Thor Odinson, prouva de manière répétée sa valeur au combat contre le Dieu Lion, les Troglodytes et d’autres menaces. Sa vie sentimentale souffrit, cependant, quand Mantis devint attirée par le petit ami androïde de la Sorcière Rouge Vision (« Victor Shade »).

 

Dans le même temps, Œil de Faucon rejoignit les Défenseurs nouvellement formés et les deux équipes furent manipulés par Loki Laufeyson et Dormammu et s’opposèrent pour collecter les fragments de l’Œil Maléfique. Swordsman chercha un fragment en Bolivie, site d’une défaite antérieure, mais la Valkyrie (Brunehilde) le vainquit, le laissant être capturé par les autorités. Bien que gravement blessé, Swordsman ne chercha pas de traitement médical et, quand les Vengeurs et les Défenseurs joignirent leurs forces contre leurs ennemis communs, il se retint de mentionner sa blessure, essayant toujours de prouver sa valeur. Il tomba par la suite malade quand la blessure s’infecta, mais pendant une rencontre des Vengeurs avec le Zodiaque de Cornelius Van Lunt, le père de Mantis Libra (Gustav Brandt) révéla que Khruul avait assassiné la mère de Mantis des années auparavant et Swordsman voyagea inconsidérément au Vietnam pour venger les torts que Khruul avait faits à Mantis. Le héros souffrant, cependant, fut bientôt vaincu et torturé pour des informations sur les Vengeurs. Les Vengeurs le sauvèrent, mais bien qu’il retrouvât bientôt la santé, l’humiliation de Swordsman des mains de Khruul le déposséda de son respect de lui-même durement gagné.

 

Quand Captain Mar-Vell et les Vengeurs s’opposèrent à la conquête planifiée de la Terre, ils combattirent la flotte d’invasion de Thanos, des Skrulls et d’autres extraterrestres employés par Thanos. Le groupe combattit les super criminels Ulysse Klaw et Solarr peu après. Suite à la présence des Vengeurs au mariage de Vif-Argent et Crystal, Swordsman chercha à se réconcilier avec Mantis, qui, toujours entichée de la Vision, le rejeta. Kang le Conquérant (Nathaniel Richards) affronta et captura les Vengeurs au cours de sa quête pour trouver et s’accoupler avec la Madone Céleste, qui devait devenir la mère d’un être très puissant. Cependant, Kang ne captura pas Swordsman, qu’il jugea insignifiant. Emotionnellement brisé, Swordsman se mobilisa quand l’associée des Vengeurs Agatha Harkness le guida au quartier général de Kang et il fit équipe avec Œil de Faucon pour libérer les Vengeurs des corps robotiques « Macrobot » dans lesquels Kang les avait réduits en esclavage. Kang fut contrecarré par les Vengeurs et par son propre lui-même venu d’un futur alternatif, le pharaon Rama-Tut, mais il découvrit que Mantis était la Madone Céleste. Déterminé à empêcher quiconque d’avoir la Madone Céleste s’il ne le pouvait pas, Kang pointa son arme à rayons sur Mantis. A cet instant, Swordsman se précipita pour protéger la femme qu’il aimait. Rama-Tut se jeta sur Kang, mais c’était trop tard : Kang tira un éclair d’énergie qui, à cause de l’interférence de Rama-Tut, frappa non pas Mantis, mais l’épée de Swordsman. L’énergie traversa l’épée jusqu’au corps de Swordsman et Swordsman mourut quelques instants après dans les bras de Mantis, qui avait finalement réalisé qu’elle l’aimait profondément. Les Vengeurs enterrèrent Swordsman dans le jardin des Prêtres de Pama, où Mantis avait grandi. A leur insu, le grand arbre et beaucoup d’autres plantes dans le jardin était en fait des Cotatis, membre d’une race d’êtres conscients avec de grands pouvoirs psioniques. C’était l’ « arbre », qui était en fait le doyen et le plus développé des Cotatis sur Terre, qui devait s’accoupler avec la Madone Céleste. Afin d’y arriver, le doyen des Cotatis ressuscita le corps de Swordsman, duquel la conscience de Swordsman lui-même était partie, et projeta au moins une portion de sa propre conscience à l’intérieur. Le corps de Swordsman était désormais animé et luisait en vert. Lors d’un voyage ultérieur au Vietnam, Mantis rencontra le doyen des Cotatis dans le corps de Swordsman, qui expliqua ce qui était arrivé. Mantis et le doyen des Cotatis furent mariés par Immortus. Elle et le corps de Swordsman (animé par le doyen des Cotatis) se transformèrent alors en énergie et quittèrent la Terre. Dans les années ultérieures, Swordsman fut apparemment ressuscité trois fois dans la Légion des Morts-Vivants - par le Grand Maître, Immortus et le Moissonneur - mais il retourna à la mort chaque fois.

 

Description physique

 

Taille : 1m93.

Poids : 113kg.

Yeux : Bleus.

Cheveux : Noirs.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucuns.

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités

 

Intelligence : Normale (niveau 2).

Force : Swordsman possédait la force humaine normale d’un homme de son âge, de sa taille et de sa carrure qui s’engageait dans un exercice intensif régulier (niveau 2).

Vitesse : Normale (niveau 2).

Résistance : Normale (niveau 2).

Projection d’énergie : Capable de projeter de multiples formes d’énergie (niveau 6).

Aptitude au combat : Swordsman était un athlète superbement entraîné avec de grandes capacités en combat à mains nues. Il était également peut-être le plus grand maître dans l’utilisation des armes blanches, plus notablement toutes les formes d’épées, dans le monde (niveau 6).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Aucun.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : Ancien alcoolique.

Origine des pouvoirs surhumains : Inapplicable.

Autres capacités et talents spéciaux : Stratège criminel rusé.

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement

 

Spécifications du costume : Aucune.

Armement personnel : Le Mandarin équipa l’épée principale de Swordsman avec des appareils spéciaux dérivant de la technologie makluanne. En pressant l’un des boutons que le Mandarin installa sur la garde de l’épée, Swordsman pouvait projeter un rayon d’énergie avec une grande force de frappe, un rayon désintégrateur, un grand jet de flammes, de l’énergie électrique sous forme d’éclair ou un flux de gaz qui rendait un adversaire temporairement inconscient.

Armement spécial : Divers couteaux et dagues de lancer.

Autres accessoires : Aucun.

Moyen de transport : Quinjet des Vengeurs.

 

Bibliographie

 

Avengers #19 (août 1965)

Combat pour la première fois les Vengeurs.

Avengers #20 (septembre 1965)

Reçoit des armes du Mandarin, rejoint les Vengeurs en tant qu’agent double, trahit le Mandarin, mais est chassé par les Vengeurs.

Avengers #29-30 (de juin à juillet 1966)

Sous la direction de la Veuve Noire, fait équipe avec Power Man et combat les Vengeurs.

Tales of Suspense #88 (avril 1967)

Avec Power Man, combat Captain America en tant que pion du Crâne Rouge.

Alpha Flight Special #1 (juin 1992)

Avec les Emissaires du Mal, combat Wolverine et la Division.

Avengers Annual #1 (1967)

Participe à la tentative de conquête du monde du Mandarin.

Captain America #105 (septembre 1968)

Combat Captain America en tant que membre de la Brigade de Batroc.

Avengers #65 (juin 1969)

Employé par Tête d’Œuf, combat Œil de Faucon sous son identité de Goliath.

Avengers #78-79 (de juillet à août 1970)

Avec Power Man, rejoint la Légion Létale.

Avengers #100 (juin 1972)

Rejoint brièvement les Vengeurs dans leur guerre contre Arès sur l’Olympe.

Avengers #112 (juin 1973)

Apparaît pour la première fois avec Mantis.

Avengers #114 (août 1973)

Rejoint les Vengeurs.

Avengers #116-118/Defenders #9-10 (d’octobre à décembre 1973)

Participe à la guerre Vengeurs-Défenseurs.

Avengers #129/Giant-Size Avengers #2 (novembre 1974)

Traque les Vengeurs prisonniers dans la pyramide de Kang, confronte Rama-Tut, tué par Kang en protégeant Mantis.

 

Dessins : Mike Zeck, Keith Pollard.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel #14 (mars 1984), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition De Luxe #20 (février 1988), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #19 (1992), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Livre des Morts 2004 (janvier 2005), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z Première #11 (janvier 2010).