Human Torch

 

Données biographiques                                                                                               

 

Nom français : La Torche.

Vrai nom : La Torche.

Autres pseudonymes actuels : Jim Hammond.

Anciens pseudonymes : Jim Ames, « l’Insecte de Feu », le Maître du Feu, Matricule #234001.

Note : On croyait que la Torche avait été reconstruit pour être la Vision, mais cela s’est avéré faux.

Identité : Connue du public.

Occupation : Aventurier, chef du Bataillon V, anciennement directeur d’exploitation d’Oracle SA, chef de la sécurité chez Oracle SA, agent fédéral, gardien de bombardements aériens, prospecteur de pétrole, officier de police.

Statut légal : Non révélé, peut-être considéré comme citoyen des Etats-Unis.

Lieu de création : Brooklyn, New York.

Etat civil : Célibataire (si applicable).

Parents connus : Phineas T. Horton (co-créateur, décédé), James Bradley (Docteur Mort, co-créateur), Thomas Raymond (Toro, pupille), Volton (« frère »), Adam-II (« frère »), la Vision (« Victor Shade », « frère », apparemment décédé), la Vision (« Jonas », frère), Simon Williams (Wonder Man, frère par implication), Pyronanos, Tara, l’Escadron des Brandons (« cousins »).

Confidents connus : Ann Raymond, Namor le Prince des Mers, Captain America, (anciennement) Toro, les Envahisseurs, les Conquérants, la Fille du Soleil.

Alliés connus : Les Vengeurs de la Côte Ouest, Namor le Prince des Mers, Namorita, Lady Jacqueline Crichton (Spitfire), Union Jack (Joseph Chapman), (anciennement) Toro, Captain America, Bucky, Union Jack (décédé), Union Jack (Brian Falsworth, décédé), la Légion de la Liberté, les Jeunes Commandos, les Conquérants, la Fille du Soleil.

Ennemis principaux : La Femme d’Amiante, Adolf Hitler (décédé), le Crâne Rouge, le Super-Axe (Master Man (décédé), Warrior Woman (décédée), U-Man, le Baron Blood, Lady Lotus), Isbisa (décédé), l’Homme du Futur, Madame Mort, la Hyène, Adam II (détruit), le Penseur Fou, Quasimodo.

Affiliation : Ancien partenaire de Pete Johnson, Toro et la Fille du Soleil, ancien membre des forces de police de New York (Promotion Suicide), des Envahisseurs (temps de guerre), des Conquérants, de la Légion des Morts-Vivants, des Vengeurs, des Héros à Louer, membre du Bataillon V et des Envahisseurs (actuels).

Base d’opérations : Londres (pendant une partie de la Seconde Guerre mondiale), l’Enceinte des Vengeurs, Los Angeles, Californie, et les quartiers généraux d’Oracle, Inc., New York, aujourd’hui, New York.

Education : Capacité d’intelligence créatrice, d’activité automotivée illimitée et d’émotions humaines, entraînement de l’académie de police.

Première apparition : Marvel Comics #1 (octobre 1939).

Première apparition moderne : Fantastic Four Annual #4 (1966).

Origine : Marvel Comics #1 (octobre 1939), Fantastic Four Annual #4 (1966), Saga of the Original Human Torch #1 (avril 1990).

 

Histoire : En 1939, le professeur Phineas T. Horton et le docteur James Bradley construisirent un androïde qui imitait virtuellement toutes les fonctions d’un être humain, dont la pensée indépendante, mais qui était composé entièrement de composés synthétiques. Le seul défaut dans le concept de l’androïde concernait les cellules solaires photoélectriques qui couvraient chaque centimètre carré de son corps et servaient de source de pouvoir. Les cellules étaient trop volatiles et faisaient que l’épiderme de l’androïde s’enflammait au contact avec l’air, mais sans endommager l’androïde lui-même. Après que Bradley se querella avec Horton et partit avec un autre androïde inachevé, Horton révéla l’existence de sa création au public à une conférence de presse en novembre 1939, pendant laquelle il démontra comment l’androïde s’enflammerait s’il introduisait une petite quantité d’oxygène dans le container transparent dans lequel il était confiné. Les médias surnommèrent l’androïde la « Torche » et la proclamèrent comme étant une menace potentielle et donc Horton enterra l’androïde dans un tube supposément hermétique dans le ciment jusqu’à ce qu’il pût trouver un moyen d’empêcher l’androïde de s’enflammer. Il y avait cependant une petite fuite dans le tube et finalement assez d’oxygène entra de telle manière que la flamme de l’androïde se déclencha soudainement, lui permettant de s’échapper. Apportant des ravages dans l’exploration innocente de son environnement, l’androïde réalisa bientôt la panique qu’il causait et, incapable de contrôler son pouvoir de combustion, éteignit sa flamme dans une piscine. La Torche fut manipulé par le gangster Tony Sardo. Quand la Torche se rebella, Sardo l’arrosa d’azote, stabilisant par inadvertance les pouvoirs de la Torche. Confus, la Torche fuit New York par train, rencontrant des « Martiens » extraterrestres. Même si les extraterrestres ne cherchaient qu’une protection pour leur monde natal, leur contact sur Terre Clifton Ritton cherchait la conquête. Défaisant Ritton et aidant les extraterrestres, la Torche retourna à New York, la trouvant assiégée par les Flammes Vertes, des criminels en costumes. Mettant fin à cette menace, la Torche devint mieux accepté du public.

 

Au début de 1940, aidé par l’officier Pete Johnson, la Torche rejoignit la police de New York sous le nom « Jim Hammond ». Reconnaissant la Torche en Hammond, le chef John Wilson lui accorda des autorisations de police même en tant que héros costumé. Des jours plus tard, la Torche sauva l’ancien assistant d’Horton Fred Raymond et sa famille de la pyromane/trafiquante Femme d’Amiante (Vicky Murdock), plus tard un ennemi récurrent. D’autres ennemis des débuts de la Torche comprenaient le mercenaire Hyène (Henry Mortonson), le gangster génial Cortex (Kelse Fenton) et un brillant champion appelé le Perroquet en raison de la partie inférieure de son visage ressemblant à un bec.

 

Au printemps 1940, la Torche combattit pour la première fois le mutant aquatique Namor le Prince des Mers, dont l’humeur balançait entre protéger l’humanité et la menacer. Après plusieurs batailles sur terre, sous l’eau et dans les airs, Namor défit la Torche en l’enfermant dans un cylindre sans air, mais ils devinrent finalement de bons amis. Peu après, la Torche apprit que Fred Raymond et sa femme avaient péri et que leur fils Thomas (alias Toro), adopté par des artistes de cirque, était un mutant avec des pouvoirs de flammes similaires. La Torche commença à entraîner Toro à utiliser ses pouvoirs. Quand la Torche détruisit illégalement des bâtiments infectés par une maladie pendant son service de police, les autres officiers se retournèrent contre lui, déployant un équipement développé en cas de rébellion. Regagnant finalement la confiance de la police, la Torche découvrit son amitié grandissante avec Toro compromise quand Ludwig Soburg du Slavland contrôlé par les Nazis manipula brièvement le jeune homme en utilisant des agents se faisant passer pour des parents, jusqu’à ce que la Torche révélât l’imposture. La Torche rencontra des alliés étrangers quand Kalif et Culflam du Culte des Hommes-Feux du Tibet arrivèrent à poursuivre les Monstres-Feux souterrains. Même si Culflam trahit Kalif et mena les Monstres-Feux dans des crimes avec des alliés gangsters, la Torche défit les humains et les monstres.

 

Peut-être motivé par cette menace, le chef Wilson forma la Promotion Suicide pour combattre des menaces exotiques sans contraintes politiques ou bureaucratiques, avec la Torche comme chef. Une menace adéquate émergea quand le génie criminel Tête d’Epingle (Gos Carlton), allié à l’Allemagne nazie, assiégea New York avec des tanks privés et des armes spécialisées conçues pour contrer les pouvoirs de la Torche. Même si la Torche arrêta le siège de Tête d’Epingle et, aux côtés de Namor, son invasion similaire de l’Alaska par un tunnel souterrain, les vastes ressources de Tête d’Epingle, dont ses armes et ses pièges uniques anti-Torche, firent apparemment acquises par d’autres mécontents. Parmi les nombreux criminels utilisant un équipement spécialisé contre la Torche au cours des ans, il y eut le scientifique Docteur Malin, l’archer Saint (John Borden), le saboteur Homme d’Amiante (Hans Gretnoff), le kidnappeur costumé Cobra (Albri Leiricgrie), le Vautour (Harrison Klein) commandant à des oiseaux, le paraplégique Fanatique, le vendeur au noir Tête (Michael Vornin), le prétentieux Wilbur le Grand, l’acrobatique Homme-Chat (Peter Blake), le tueur à gages Œil (Simon Knell) et le Gang des Comptines de la Mère l’Oie.

 

En 1941, la Torche avait accepté Toro en tant qu’assistant justicier, mais leur partenariat souffrit d’un choc à leurs débuts quand Cortex, dans un costume projetant des flammes, fit accuser la Torche de crimes. Toro, trompé, piégea son mentor dans le cylindre sans air de Namor avant la révélation de Cortex. Devenant le pupille de la Torche pendant que ses parents artistes étaient en tournée dans le pays, Toro rejoignit bientôt Bucky (James Barnes) et d’autres au sein des Jeunes Alliés, que la Torche aida occasionnellement, comme le faisait le mentor de Bucky Captain America (Steve Rogers), qui devint l’un des meilleurs amis de la Torche, avec Angel (Thomas Halloway), le Patriote (Jeff Mace) et d’autres héros. Après que la Torche et Toro défirent l’espion hypnotique Matsu et le Prince Itor aux pouvoirs mystiques, ils visitèrent la nation européenne Alslavie et détruisirent une forteresse sous-marine allemande sur ses côtes. Eux et d’autres héros costumés furent attirés dans un conflit de loin plus dévastateur, cependant, quand Namor, influencé par le monarque Rathia, guerroya contre le monde de la surface, contrôlant même la Torche avant de retrouver ses sens.

 

Peu après, la Torche et Toro poursuivirent le Perroquet, qui s’était échappé grâce à des secrets appris de son compagnon de cellule Culflam l’Homme-Feu. Désormais immunisé contre le feu, le Perroquet fut néanmoins capturé et condamné à Alcatraz, Californie. La Torche, également lié à la Californie pour la recherche sur les volcans, accompagna son ennemi en train, mais échoua à l’empêcher de s’enfuir en route. Engagé par les Nazis pour détruire le volcan sur lequel la Torche enquêtait, le Perroquet combattit à nouveau la Torche et perdit à nouveau. La Torche et Toro sauvèrent ensuite plusieurs enfants des mystérieux autochtones du Donjon de l’Apocalypse, écrasèrent la Société du Dragon Noir au Texas et déjouèrent l’espion de l’Axe Agent X (Jakada Miller), ennemi du Père Temps (Larry Scott).

 

En décembre 1941, peu après que la paire défit Moppino du Temple du Soleil Levant, dont le pistolet d’expansion des atomes détruisit presque la Statue de la Liberté, les Etats-Unis entrèrent dans la Seconde Guerre mondiale suite à l’attaque de Pearl Harbor. A la demande du Premier ministre britannique, la Torche, Toro, Namor, Cap et Bucky formèrent les Envahisseurs. Dans l’une de leurs premières missions, ils rencontrèrent un double du Monstre de Frankenstein, qui, en tant qu’homme artificiel, gagna la sympathie de la Torche. De retour aux USA, la Torche et Toro défirent le Gang de Métal en armure au début de 1942, mais ils furent contrôlés par le Crâne Rouge (Johann Schmidt) avec Cap et Namor jusqu’à ce que Bucky organisât la Légion de la Liberté, dont le Patriote, pour les sauver. Plus tard, l’alliée des Envahisseurs Jacqueline Falsworth fut attaquée par son oncle vampirique Baron Blood (John Falsworth). Une transfusion de sang androïde de la Torche non seulement lui sauva la vie, mais lui donna des pouvoirs surhumains, qu’elle utilisa en tant que Spitfire. Espérant dupliquer ce fait, l’Axe engagea l’Hyène, l’Agent Axe et le Requin (Verril Shark) pour acquérir le sang de la Torche et d’autres objets, mais les Envahisseurs perturbèrent leur plan. Quand les Envahisseurs combattirent par la suite Master Man (Wilhelm Lohmer) et Warrior Woman (Julia Ratsel), Toro se fit tirer dessus et pourrait avoir péri sans une chirurgie réalisée par le docteur « Sam » Sabuki. Au milieu de la crise, Toro et Bucky formèrent les Kid Commandos, leur laissant moins de temps pour les missions des Envahisseurs, mais Toro continua son partenariat avec la Torche quand il pouvait. A une telle occasion, la paire enquêta sur une évasion à Alcatraz par l’ennemi d’Angel, le Python, qui, par des informations arrachées par la torture à Horton, contrôla la Torche et le transforma en géant pour combattre Toro et Namor. Peu après, la Torche et Toro aidèrent à distribuer des comics antinazis créés par l’écrivain/artiste Carl Burgos.

 

En juin 1942, après que la Torche et Toro attaqua le bataillon de tanks miniatures du général Erwin Rommel en Egypte, les Envahisseurs combattirent le Battle-Axe, une unité nazie menée par le Docteur Mort (James Bradley) et comprenant l’androïde Volton de Bradley. Peu après, les Nazis enlevèrent la Torche et, utilisant peut-être les données antérieures du Python, créèrent plusieurs doubles androïdes sans esprit, l’Escadron des Brandons, que la Torche fut forcée de détruire malgré son désir d’association potentielle. Des semaines plus tard, après avoir infiltré des opérations de l’Axe pour les services secrets américains, Namor fut déclaré un traître. La Torche et Toro le capturèrent avant que la nouvelle ne se répandît, mais ils l’aidèrent finalement contre les espions de l’Axe Baron et Baronne Kidersky. Plus tard cette année, la Torche et Toro protégèrent la nièce d’Horton Doris de Nazis cherchant des données secrètes qu’elle passa depuis l’Europe. La Torche rejoignit les Kid Commandos sur une tournée liée à la guerre, après quoi lui et Toro visitèrent l’Arizona pour exposer une base japonaise cachée dont les avions tiraient du feu acide capable de brûler même eux. Ils retournèrent ensuite en Grande-Bretagne et sabotèrent une invasion glaciale nazie à travers une Manche gelée.

 

En 1943, la Torche et Toro visitèrent la Turquie pour arrêter Elinor von Drei d’usurper le pouvoir de la prophétesse arabe Naobi. De retour aux USA, leur enquête sur des sabotages industriels mena à Bashon et ses Hommes-Gorilles, créés par lui à partir d’os préhistoriques. Déclarant avoir visité une autre planète, Bashon jura que la Terre deviendrait la « Planète Bashon », mais il périt apparemment quand la Torche et Toro détruisit sa forteresse dans les montagnes du Michigan. Appelé par la suite à Washington pour la reconnaissance du gouvernement, le duo empêcha le saboteur nazi Face de Lune de détruire la capitale, puis retourna à New York où les conflits internes de la pègre s’intensifièrent après la mort apparente du gangster Clamp Casey. Casey avait en fait survécu de justesse et, reconstruit en tant que guerrier en armure appelé la Fin, chercha vengeance sur ses anciens copains avant que la Torche et Toro ne le défissent. Ils visitèrent plus tard Sweet Lake City, Idaho, pour arrêter la destruction magnétique d’avions de Zomber, puis firent un détour à Boulder Dam pour empêcher l’inondation/empoisonnement de la zone par la Griffe Nazie (Mal Elber). Suite à des missions gouvernementales en Russie, ils furent à nouveau envoyés au Moyen-Orient, cette fois en Arabie Saoudite, pour capturer la femme espionne Mèche.

 

En 1944, la Torche et Toro combattirent les Heures, des saboteurs costumés menés par Herr Tag, puis arrêtèrent la campagne de la maîtresse espionne Elsa Bernhart pour obtenir par la séduction des secrets des soldats américains. Pendant l’été, ils conduisirent des missions outremers au Japon, en Grande-Bretagne et ailleurs. Après avoir combattu les six robots géants Monstres de Métal du Professeur Svengalie, la Torche et Toro se réunirent avec les Envahisseurs pour, en succession rapide, confronter l’Expérience N2 de Nathaniel Essex (alias Monsieur Sinistre), libérer le Camp de Concentration de Bitburg et, à la fin du mois d’août, participer à la libération de la France. La Torche et Toro déjouèrent également les attaques japonaises contre le général Douglas MacArthur, puis capturèrent le Roi Alonzo, aspirant conquérant d’Amérique du Sud, avant de terminer 1944 en passant Noël avec leurs coéquipiers en Grande-Bretagne.

 

Au début 1945, la Torche et Toro partirent en vacances à Chorrera, où le gangster de Chicago Scarzi Bragg avait usurpé le pouvoir. Recrutés par les loyalistes du président Don Rodriquez, ils délogèrent Bragg, aidés par l’ancien gang de Bragg. Le 25 avril, la Torche rejoignit des douzaines d’autres héros, costumés ou non, dans une invasion globale de Berlin. Quelques jours plus tard, lui et Toro confrontèrent Hitler lui-même, que la Torche fut forcé de tuer avant qu’il ne pût déclencher des explosifs. Des semaines après que la Torche et Toro empêchèrent des agents japonais de déchaîner un rayon mortel quasiment robotique sur New York, la Seconde Guerre mondiale s’acheva. Même si Cap et Bucky périrent apparemment au combat, leurs identités costumées furent transmises à William Nasland (l’Esprit de ’76) et Fred Davis, aux côtés de qui la Torche et Toro combattirent des envahisseurs extraterrestres à l’automne. Ces quatre et d’autres héros formèrent les Conquérants et la renommée de la Torche et de Toro mena à leur recrutement pour des films, malgré l’interférence du criminel Boule de Neige détestant la chaleur.

 

Même si la Torche et Toro combattaient toujours des renégats nazis au moins jusqu’au printemps 1946, ni eux, ni aucun autre héros ne réalisa que les mystérieux Organisateurs complotaient pour anticiper une interférence surhumaine dans les affaires du monde en les gardant occupés avec des super vilains à leurs ordres, dont les vieux ennemis de la Torche, la Femme d’Amiante et le Perroquet, ainsi que des nouveaux comme l’Orchidée effaçant la mémoire et le Viking casqué. A l’été 1946, après que les Conquérants défirent le génie excentrique Isbisa (Simon Meke), la Torche et Toro mirent fin à la vague de crimes internationale de la Reine du Crime malgré ses tentatives de séduction. Quand Nasland mourut en combattant l’androïde Adam-II, le Patriote devint le Captain America suivant des Conquérants. Ils déjouèrent les tentatives de l’Homme du Futur pour altérer l’histoire. La Femme d’Amiante atteint la célébrité criminelle en 1947 et l’Hyène en 1948, mais la Torche et Toro les défirent et les emprisonnèrent les deux.

 

A l’été 1948, après que la Torche et Toro défirent la création psychique Méphisto, Toro partit pour rendre visite à sa mère adoptive souffrante. La secrétaire de la Torche, Mary Mitchell, ressuscita son identité de la Fille du Soleil evieille de plusieurs années pour devenir la nouvelle partenaire de la Torche. Pendant leurs mois ensemble, la Torche et la Fille du Soleil s’occupèrent des activités induisant la folie des « Charognards de la Stratosphère » de Kleezar, de l’enlèvement par B4 du président Truman dans le royaume en deux dimensions de Flatula, du Professeur Grimm et du bébé qu’il avait muté en le gigantesque Borkor et de l’Homme de l’Etoile Rouge, un humanoïde flamboyant menaçant le royaume extraterrestre d’Alura. Au début de 1949, après avoir capturé le génie criminel fantasque Dizzy Daze, la Torche reprit son partenariat avec Toro, mais des criminels américains cherchant à détruire la Torche obtinrent un produit chimique connu sous le nom de Solution X-R des services secrets soviétiques. Un criminel vaporisa la solution sur la Torche et Toro, éteignant leur flamme et les paralysant. Les criminels enterrèrent ensuite la Torche près de Yucca Flats dans le désert du Nevada et vendirent Toro à la Corée du Nord, qui lui lava le cerveau.

 

Cependant, les criminels avaient accidentellement choisi de l’enterrer sous un site d’essais atomiques. En décembre 1953, le souffle d’une bombe atomique lâchée sur le site libéra la Torche et les radiations réactivèrent sa flamme. La Torche reprit sa carrière de justicier, se rendit en Corée et libéra Toro de ses contrôleurs. Reprenant leur partenariat, ils trouvèrent leur ennemi le plus persistant en le Vautour (Isidoro Carlotti), tsar d’une organisation criminelle internationale. Un plus grand intérêt extraterrestre pour la Terre résulta pour la paire en des rencontres avec plusieurs extraterrestres, allant d’ennemis comme le dirigeant « martien » autoproclamé M. Mantis et les criminels vampiriques de Psi Centauri à des alliés comme un généticien d’Arc Centauri et les mystérieux Gardiens de l’Espace. Les ennemis terriens de la Torche et de Toro comprenaient le mégalomaniaque séculaire Hypnotiseur, l’arriéré primaire et effrayant Singe et le scientifique traître Felix Codrey. Suite à des missions du gouvernement en Corée, la Torche et Toro combattirent le gargantuesque Un-Humain, un monstre à plusieurs jambes dont les dégâts tuèrent des centaines de personnes. Finalement, à la fin de 1955, la Torche se rendit compte que les radiations de la bombe lui faisaient perdre le contrôle de sa flamme et qu’il « mourrait » finalement en se grillant. Après avoir fait ses adieux à Toro, la Torche s’enfuit dans un désert dans l’ouest des Etats-Unis où il essaya de se détruire en surchargeant ses cellules solaires dans un seul éclat de flamme de puissance maximale. La Torche réussit à se griller et retomba à terre pour reposer inconscient.

 

Son corps fut finalement découvert dans les années récentes par le génie criminel appelé le Penseur Fou, l’un des principaux experts du monde en robotique et en androïde. Utilisant sa connaissance des androïdes, le Penseur restaura la majorité des tissus synthétiques originels et du système nerveux de la Torche. Le Penseur restaura partiellement les souvenirs de l’androïde, mais força la Torche à combattre les ennemis du Penseur, les Quatre Fantastiques. En réalisant les implications de ce que le Penseur voulait qu’il fît, la Torche sacrifia sa vie artificielle pour sauver les Quatre Fantastiques d’une attaque furtive de l’ordinateur du Penseur, Quasimodo. Le Penseur s’enfuit et les Quatre Fantastiques laissèrent le corps de la Torche dans le laboratoire du Penseur dans le Nevada. La Torche fut brièvement forcé de servir dans la Légion des Morts-Vivants de Kang avant qu’Immortus, la version future de Kang, utilise le Cristal de Toujours pour faire diverger le temps et, pour son propre objectif, créer une Torche alternative reconstruite plus tard par Ultron en tant que Vision (« Victor Shade »). Voyant moins de potentiel en la Torche qu’il conservait, le Penseur Fou mit en scène l’enterrement de la Torche pour piéger Toro, désormais adulte. Brièvement assujetti, Toro, comme son mentor, échappa au contrôle et périt apparemment pour sauver d’autres personnes.

 

Des années plus tard, la Torche fut réveillée par les Vengeurs de la Côte Ouest, dont il rejoignit les rangs, travaillant principalement depuis l’Enceinte des Vengeurs à Malibu, Californie, pour l’une de leurs ères les plus dangereuses, car ils firent face aux attaques atlantes de Set, à la conspiration des Actes de Vengeance et à l’invasion des Termini extraterrestres. Bien que ravi d’être réuni avec Namor et Captain America (Steve Rogers), la Torche pleura Toro et se lia d’amitié avec sa veuve Ann. Quand Master Man enleva la Torche pour ressusciter Warrior Woman en utilisant son sang androïde, Namor et d’autres le sauvèrent, mais Jacqueline Falsworth, désormais très âgée, fut blessée dans la mêlée. Une seconde transfusion de la Torche restaura sa jeunesse, coûtant à la Torche ses pouvoirs surhumains.

 

Après avoir perdu ses pouvoirs, la Torche travailla pour la compagnie de Namor, Oracle SA, en tant que Jim Hammond. Un autre vieil ennemi, l’Hyène, promit de restaurer ses pouvoirs dans l’espoir de manipuler la Torche pour accéder aux systèmes informatiques de Los Angeles dans un but destructeur, mais la Torche et les autres Vengeurs réservistes déjouèrent le plan de l’Hyène.

 

Quand Namor, Cap et d’autres disparurent après avoir combattu l’entité psionique Onslaught, Hammond aida Iron Fist (Danny Rand) à organiser la super-équipe de l’entreprise, les Héros à Louer, pour remplir le vide surhumain. Temporairement reprogrammé par l’ennemi des Héros à Louer, le Maître du Monde, les pouvoirs de la Torche revinrent graduellement, lui permettant de générer des boules de feu, mais pas de voler. Après que Namor revint et vendit Oracle SA, mettant fin aux activités des Héros à Louer, la Torche remplaça un autre allié de la guerre, le Destructeur (Roger Aubrey) en tant que chef du Bataillon V. Ceci mena à une alliance avec les Envahisseurs réorganisés du vétéran de la Légion de la Liberté, l’Homme Maigre, dont Tara, un androïde flamboyant basé sur les plans de la Torche. Tara fut retournée contre ses coéquipiers par un autre survivant de la guerre, le Crâne Rouge (Johann Schmidt), mais la Torche, ses pouvoirs pleinement restaurés, sacrifia sa vie pour empêcher Tara d’incinérer les Envahisseurs. La forme endommagée de la Torche  fut plus tard acquise par le professeur Zhang Chin, dont les expériences furent arrêtées par Captain America (Bucky Barnes) et Namor. La Torche reçut plus tard un enterrement de héros et son nom fut donné au Camp Hammond de l’Initiative. Mais des semaines plus tard, le Penseur Fou déterra son corps pour des expériences supplémentaires. Réveillé, Jim Hammond vécut comme mécanicien auto jusqu’à ce que Tanalth le Poursuivant, travaillant pour l’Intelligence Suprême kree, attaquât Jim en cherchant le Murmure des Dieux, une arme kree servant à réduire en esclavage des êtres divins. La Torche réunit les membres des Envahisseurs et aida à défaire l’Intelligence Suprême et récupéra le Murmure des Dieux. Après avoir rejoint le SHIELD à la suggestion de Captain America, la Torche fut placé à la tête du Camp Hammond et nommé tuteur des enfants de la Fondation Future quand le tribunal jugea les Quatre Fantastiques peu sûrs. La Torche et les Envahisseurs sauvèrent Toro de l’infiltré martien Kurt Dagmar.

 

Description physique                                                                                                    

 

 

Taille : 1m91.

Poids : 136kg.

Yeux : Bleus.

Cheveux : Blonds.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucuns.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités                                                                                                  

 

Intelligence : Normale (niveau 2).

Force : La Torche originelle possédait la force humaine normale d’un homme de 25 ans de la taille et de la carrure de la Torche qui s’engage dans un exercice modéré régulier (niveau 2).

Vitesse : Supersonique (niveau 5).

Résistance : Normale (niveau 2).

Projection d’énergie : Longue portée, longtemps, un seul type d’énergie (niveau 5).

Aptitude au combat : Entraînement au combat à mains nues avec Captain America, expert en l’utilisation au combat de ses pouvoirs surhumains (niveau 3).

 

Pouvoirs physiques surhumains : La Torche originelle possédait la capacité physique d’envelopper son corps entier ou des parties de son corps avec du plasma enflammé sans s’endommager (le plasma est un état surchauffé de la matière qui existe dans l’atmosphère des étoiles).

 

Originellement, quand il était enflammé, la Torche était enveloppé par une flamme de faible intensité de plasma de niveau bas (rougeâtre, environ 415° Celsius) qui s’étendait de 2,5 à 12,5 centimètres de son corps. Il pouvait, cependant, générer des niveaux plus élevés de chaleur et de flamme de lui-même. La Torche parlait des niveaux les plus hauts et les chauds de plasma qu’il peut créer comme étant sa « flamme nova ». Les températures exactes que sa « flamme nova » pouvait atteindre sont inconnues.

 

A un taux moyen de dépense d’énergie, la Torche pouvait rester enflammé pendant environ 16,8 heures. Il ne pouvait pas maintenir sa « flamme nova » aussi longtemps qu’il pouvait maintenir sa flamme de faible intensité. La Torche pouvait relâcher toute l’énergie emmagasinée de son corps dans un « éclat nova » intense omnidirectionnel qui pouvait atteindre 550000° C et qui était similaire à la pulsation de chaleur de la détonation d’une ogive nucléaire avec une zone de dévastation totale d’environ 275 mètres de diamètre. Cette décharge violente utilisait sa réserve entière d’énergie (excepté celle nécessaire pour maintenir sa vie artificielle) en une fois, épuisant entièrement son pouvoir de flamme. Il requérait généralement au moins 12 heures pour récupérer entièrement d’une telle prouesse.

 

La Torche pouvait générer des formes composées de feu de tout point de son corps (il utilisait généralement ses mains pour « sculpter » les flammes). Il pouvait former du feu en longs torrents, en sphères ou en formes encore plus complexes comme des lettres dans le ciel. Ces objets de flammes ne garderaient leur forme que le temps qu’il se concentrait sur eux. Les objets ne brûleraient que trois minutes avant d’expirer sauf si la Torche continuait de les alimenter en énergie. La température de ces projections était généralement d’environ 1500° C (près du point de fusion du fer).

 

Le plasma de la Torche avait une teneur importante en hydrogène et était entourée par un nuage sécrété d’atomes d’hydrogène monoatomique. Ce nuage chaud fournissait une flottabilité positive suffisante pour lui permettre de voler. Avec la stimulation mentale de sa flamme, il pouvait fournir assez de poussée pour porter environ 81 kilos. En formant un réacteur avec ses pieds, dirigé derrière lui, il pouvait atteindre des vitesses jusqu’à 560 km/h.

 

La production de lumière de la Torche était majoritairement dans la région infrarouge et au-delà du spectre et était invisible à l’œil nu. Moins de 10% de sa production totale de pouvoir étaient dans la partie visible du spectre. Ainsi, la Torche, enflammé, était plus terne que ce qu’on attendrait d’une source d’énergie aussi puissante.

 

La Torche n’était pas affecté par la chaleur et les flammes, dont les siennes, même si une partie de lui était enflammée et le reste ne l’était pas. Son corps artificiel ne pouvait pas être ébouillanté ou brûlé par toute source de chaleur dont le niveau était inférieur à sa production maximale.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : La Torche avait la capacité de contrôler mentalement l’énergie calorifique ambiante dans son environnement immédiat, même s’il n’était pas lui-même enflammé. Il pouvait réduire les températures des objets (si elles étaient dans une fourchette existant à la surface de la Terre) jusqu’à environ -1° C, les élever à plusieurs centaines de degrés ou éteindre des flammes actives. Son rayon d’influence était d’environ 25 mètres. L’énergie calorifique qu’il prenait de l’environnement était absorbée dans son propre corps. S’il prenait une quantité critique alors qu’il n’était pas enflammé, il deviendrait enflammé. Il y avait des limites inconnues à la quantité de flammes qu’il pouvait absorber dans son propre corps sans risque alors qu’il était lui-même enflammé.

 

La Torche originelle pouvait contrôler par télékinésie non seulement les flammes et les objets de flammes qu’il avait lui-même créés, mais également les flammes qu’il n’avait pas créées.

 

Limites : La flamme de la Torche était soutenue par la présence d’oxygène et était ainsi éteinte dans l’air à basse pression ou dans un vide. La flamme de la Torche pouvait être éteinte par des matériaux étouffants, comme l’eau, le sable, la neige carbonique et les couvertures résistantes à la chaleur, sauf si flamme était à une telle intensité qu’elle vaporisait immédiatement de tels matériaux au contact. S’il était frappé par de petites quantités d’eau, jusqu’à environ 20 litres, la Torche pouvait la changer en vapeur avec un effort relativement petit. Plus d’eau que cela éteindrait sa flamme à son niveau normal et il devrait attendre jusqu’à ce qu’il pourrait évaporer l’humidité résiduelle avant de pouvoir s’enflammer à nouveau.

Origine des pouvoirs surhumains : Conception et construction de matériaux artificiels en un être synthétique.

Autres capacités et talents spéciaux : La Torche était un détective et un mime accompli.

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement                                                                                                

 

Spécifications du costume : Molécules instables.

Armement personnel : Aucun.

Armement spécial : Aucun.

Autres accessoires : Aucun.

Moyen de transport : Vol avec son propre pouvoir ou Quinjet des Vengeurs.

 

Bibliographie                                                                                              

 

Marvel Comics #1 (octobre 1939)

Créé par le Professeur Horton, enterré dans un cylindre supposé étanche, apprend à contrôler ses pouvoirs de flammes, devient un aventurier.

Marvel Mystery Comics #8-10 (de juin à août 1940)

Rencontre et combat pour la première fois Namor le Prince des Mers.

Marvel Mystery Comics #16 (février 1941)

Dirige la Promotion Suicide.

Human Torch Comics #2 (septembre 1940)

Adopte Toro comme son partenaire.

Giant-Size Invaders #1 (juin 1975)

Avec Toro, Namor, Captain America et Bucky, forme les Envahisseurs.

Invaders #5-6/Marvel Premiere #30 (de mars à juin 1976)

Avec les Envahisseurs, se fait laver le cerveau par le Crâne Rouge, combat la Légion de la Liberté.

Invaders #11 (décembre 1976)

Donne une transfusion de sang à Jacqueline Falsworth (Spitfire), lui donnant ses pouvoirs surhumains.

What if ? #4 (août 1977)

Forcé de tuer Hitler.

All Winners Comics #19 (septembre 1946)

Avec Toro, Namor, Captain America II, Bucky II, Whizzer et Miss America, forme les Conquérants.

Fantastic Four Annual #4 (1966)

Contrôlé par le Penseur Fou, affronte les Quatre Fantastiques.

Avengers West Coast #50 (novembre 1989)

Réveillé par les Vengeurs de la Côte Ouest.

Heroes for Hire #1 (août 1997)

Forme les Héros à Louer.

Citizen V and the V-Battalion : The Everlasting #4 (juillet 2002)

Devient le chef du Bataillon V.

 

Dessins : Jack Abel, Keith Pollard, Carl Burgos.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel Addition ’89 #4 (octobre 1989), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #33 (1993), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Age d’Or 2004 (février 2005), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z TPB #5 (décembre 2008), Manuel des Mystères Marvel (novembre 2009).