Nick Fury

 

Données biographiques                                                                                      

 

Nom français : Nick Fury.

Vrai nom : Nicholas Joseph Fury.

Occupation : Insurgé, anciennement cascadeur, instructeur de parachutisme, soldat et chef de commandos, agent secret, agent du SHIELD, Directeur du SHIELD.

Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire.

Identité : Connue du public.

Autres pseudonymes actuels : Aucun.

Anciens pseudonymes : M. Colère, Doyle, l’Homme au Masque Mystérieux, le Borgne, Scorpion, divers autres utilisés lors de mission sous couverture.

Lieu de naissance : Clinton, New York.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Jack Fury (père, décédé), Katherine Fury (mère, apparemment décédée), Dawn Fury (sœur), Jacob Fury (alias Scorpion, frère, décédé, sa conscience est dans un corps androïde), Mikel Fury (Scorpion, fils), Rex Fury (ancêtre supposé, décédé).

Confidents connus : Dum Dum Dugan, Kate Neville, Valentina de la Fontaine, Gabriel Jones, Lady Pamela Hawley (décédée).

Alliés connus : Dum Dum Dugan, Gabriel Jones, les Commandos Hurlants, Valentina de la Fontaine, Kate Neville, Alexander Pierce, Al McKenzie, Network Nina, George Washington Bridge, Captain America, Wolverine, Deathlok, la Chose, les Quatre Fantastiques, la Veuve Noire, Thor, les Super Agents du SHIELD, Simon Savage, Sam Sawyer (décédé), Junior Juniper (décédé), Jasper Sitwell, Clay Quartermain, Laura Brown, Sidney Levine, Anthony Stark, Daredevil.

Ennemis principaux : Le Baron Von Strucker, Scorpion, l’Hydra, l’AIM, la Griffe Jaune, Léviathan, le Maître de la Haine, Mentallo, Fixer, Dredmund le Druide, Amber d’Alexisa, Centurius, le Troisième Reich allemand.

Affiliation : Membre des Commandos Hurlants (incarnation actuelle) et des Guerriers Secrets, anciennement membre du SHIELD, de l’Equipe Valkyrie, de la CIA, de l’OSS, des Commandos Hurlants et de l’armée américaine, agent de liaison du MI5.

Base d’opérations : Héliporteur du SHIELD, appartement à Manhattan., anciennement Londres, Langley.

Education : Lycée (peut-être inachevé), entraîné étendu en services secrets et en techniques militaires.

Première apparition : Sgt. Fury and his Howling Commandos #1 (mai 1963).

Origines : Sgt. Fury and his Howling Commandos #34 (septembre 1966), Sgt. Fury and his Howling Commandos #44 (juillet 1967), Fury #1 (mai 1994), Strange Tales #135 (août 1965).

 

Histoire : Fils du fameux pilote de la Première Guerre mondiale et descendant supposé de l’un des hommes qui porta le masque du Cavalier Fantôme à la fin du XIXe Siècle, Nick Fury naquit à Hell’s Kitchen, New York, à la fin des années 1910. Suite au lycée, Fury et son vieil ami Red Hargrove rejoignirent le Cirque Volant de Finley, un spectacle aérien itinérant. Ils devinrent d’excellents pilotes et cascadeurs. Quand le Cirque Volant de Finley vint en Angleterre en 1940, Fury et Hargrove donnèrent des cours de parachutisme au lieutenant Sam Sawyer, un soldat américain attaché à l’armée britannique. Des semaines plus tard, Sawyer fut désigné pour sauver un espion anglais en Hollande et il persuada Fury et Hargrove de l’accompagner. Leur avion fut abattu en Hollande, où ils rencontrèrent l’hercule de cirque Timothy « Dum Dum » Dugan, qui rejoignit leur mission de sauvetage. A la fin, tous les cinq retournèrent sains et saufs en Angleterre. Inspirés par l’aventure, Dugan rejoignit l’armée britannique et, au début de 1941, Fury et Hargrove retournèrent en Amérique pour s’enrôler dans l’armée américaine. Fury subit un entrainement basique à Fort Dix sous les ordres du sergent Charles Bass, un tyran strict qui choisit Fury comme bouc émissaire de la compagnie.

 

Fury et Hargrove furent bientôt stationnés à Pearl Harbor à Hawaï, où Fury attint rapidement le grade de sergent. Le 7 décembre 1941, Pearl Harbor fut attaqué par les Japonais et Hargrove fut tué. Quand l’Amérique déclara la guerre à l’Axe, Sawyer, désormais capitaine, fut réassigné aux Rangers et instruisit pour former le Premier Escadron d’Attaque, un escadron spécial de rangers entraînés dans la précision militaire mais utilisant des techniques de combat individuelles. Recevant carte blanche pour choisir les membres de l’Escadron, Sawyer se donna un mal fou pour faire nommer Fury commandant sur le terrain. Les autres recrues comprenaient Dugan, le trompettiste de jazz noir Gabe Jones, l’expert en mécanique Izzy Cohen, l’acteur Dino Manelli, le manieur de lasso Rebelle Ralston et l’étudiant universitaire Junior Juniper. Les membres de l’Escadron furent faits commandos honoraires de l’armée britannique et surnommés les « Commandos Hurlants » ou « Hurleurs ». D’autres unités sous les ordres de Sawyer pendant la guerre comprenaient les Molesteurs du sergent Bull McGiveney, les Maraudeurs du Missouri du sergent Bob Jenkins, l’Escadron Nisei de Jim Morita et la Douzaine Mortelle de Combat Kelly.

 

Pendant presque quatre ans, Fury mena les Hurleurs au combat et sur des missions d’informations dans presque tous les théâtres reconnus de la guerre (et dans d’autres lieux). Quand Juniper fut tué pendant l’une de leurs premières missions, il fut remplacé par le soldat britannique non-conformiste Pinky Pinkerton. Le transfuge allemand Eric Koenig rejoignit peu après, établissant le noyau de membres que les Hurleurs conserveraient pour le reste de la guerre, même si d’autres soldats vinrent et repartirent au cours du temps. Son œil gauche blessé par une grenade ennemie, Fury reçut une Purple Heart, mais il ne quitta pas le service militaire, retrouvant finalement la vue dans cet œil. Les Hurleurs confrontèrent de nombreux officiers allemands de haut rang, notamment le Baron Wolfgang von Strucker. Les Hurleurs s’avérèrent si efficaces que Strucker reçut l’ordre de former une unité similaire, l’Escadron Blitzkrieg, mais les Hurleurs triomphèrent toujours de leurs homologues. Des alliés occasionnels des Hurleurs comprirent une autre unité sous les ordres de Sawyer, les Pilleurs Marin de Simon Savage, et les aventuriers costumés Captain America et Bucky. A un certain moment, Fury se lia d’amitié avec un soldat canadien nommé Logan, secrètement un mutant surhumain.

 

Lors d’une mission en France, séparé des Hurleurs, Fury fut gravement blessé par une mine terrestre. Découvert par des partisans français, il fut emmené chez un médecin voisin, le professeur Berthold Sternberg, qui lui inocula la Formule Infinie, un sérum qui ralentit le processus de vieillissement de son corps. Fury retourna dans son unité une semaine plus tard, ignorant toujours l’expérience de Sternberg. Cependant, au cours de la guerre, l’exposition au sang de Fury introduisit la formule dans la circulation sanguine des autres Hurleurs, les faisant rester inhabituellement pleins de vie dans la vieillesse. Fury retourna en France de nombreuses fois pendant la guerre, occasionnellement pour des missions des services secrets du Bureau du Service Stratégique.

 

Des semaines après la formation de l’unité, les Hurleurs furent désignés pour détruire un rayon mortel créé par le Baron Heinrich Zemo, qui le détruisit lui-même plutôt que de risquer de le voir tomber dans les mains ennemies. Zemo devint plus tard un ennemi notoire de Captain America. Pendant l’été 1942, stationné à Londres, Fury tomba amoureux de Lady Pamela Hawley, une aristocrate britannique servant dan une unité d’ambulances de Londres. En juillet de la même année, les Hurleurs s’aventurèrent en Roumanie et rencontrèrent l’infâme vampire Dracula, qui s’avéra aussi opposé aux Nazis qu’eux. Cependant, l’agent vampirique nazi Baron Blood capturerait plus tard les Hurleurs, même si ses plans s’écroulèrent quand un soldat américain qu’il vampirisa se retourna contre lui. A la fin de 1942, les Hurleurs furent envoyés en Afrique du Nord, où ils entrèrent en action aux côtés du chef nomade Faucon du Désert et sa fille Sheila, le Capitaine Starr et les Marines de la Compagnie Item et le soldat d’infanterie Combat Casey, parmi d’autres.

 

En 1943, Fury et Dugan sauvèrent Pam Hawley du sorcier allemand Vicomte Krowler, intervenant involontairement dans une confrontation transcendant le temps entre le démoniaque Dormammu et le futur Sorcier Suprême Docteur Strange, qui retira les souvenirs des événements des mémoires des soldats. Les Hurleurs firent face à la magie plus tard quand ils firent équipe avec le voleur aventurier Jean-Luc LeBeau pour empêcher le Baron Strucker d’obtenir la gemme voyageant dans le temps appelée Princesse Momentanée. Sur une note plus prosaïque, Fury décida enfin de demander Hawley en mariage, mais elle périt tragiquement pendant une attaque aérienne sur Londres, tuée par la dernière bombe de l’attaque alors qu’elle aidait les blessés. Des mois plus tard, quand Fur était chez lui en congé, son frère Jake, jaloux de la célébrité de Nick, fut enlevé par le colonel nazi Klaue. Nick libéra Jake, mais il fut capturé et Jake aida les Hurleurs à libérer Nick. Suite à ces événements, Jake s’enrôla dans l’armée. Il regretta bientôt son choix et son ressentiment pour Nick grandit.

 

A un certain moment, le cerveau nazi Crâne Rouge infiltra la base de Fury déguisé, même si les circonstances déjouèrent sa mission. En avril 1944, les Hurleurs combattirent le Crâne Rouge directement aux côtés de Captain America et Bucky, sauvant un industriel américain. Des semaines plus tard, les Hurleurs poursuivirent le Baron Strucker dans le village allemand de Gruenstadt, où ils le virent mener un escadron SS pour massacrer la population entière de Gruenstadt. Outragés, les Hurleurs abattirent les soldats de Strucker jusqu’au dernier homme, même si Strucker lui-même s’échappa. Fury ne le savait pas à cette époque, mais Strucker détruisit Gruenstadt pour cacher la découverte voisine d’une expédition de Gnobiens, des extraterrestres avec une technologie très avancée. Après le massacre, Strucker lia son esprit avec celui du chef gnobien, obtenant une connaissance extraterrestre étendue – même s’il contesta ça – pendant que les Gnobiens furent infectés par sa propre personnalité perverse.

 

Le 6 juin 1944, alias Jour J, les Hurleurs firent partie de l’invasion alliée de la France sous contrôle nazi. En octobre, ils firent équipe avec Captain America et Bucky pour faire face à une invasion bien différente, aidant l’Ancien, le Sorcier Suprême de cette ère et le prédécesseur du Docteur Strange, contre une alliance entre Dormammu et le Crâne Rouge. Une fois de plus, le souvenir de Dormammu fut effacé des mémoires de Fury et compagnie. Retournant à la guerre plus traditionnelle, Fury et Cap détruisirent l’un des camps biochimiques du Crâne Rouge des semaines plus tard, libérant l’aviateur Michael Kramer et d’autres prisonniers. Les Hurleurs furent également parmi les forces alliées qui arrêtèrent l’avancée allemande dans la Bataille des Ardennes dans les derniers jours de 1944. Séparé des Hurleurs à un certain moment, Fury, rejoignant le combattant britannique Peter Kynaston et sa bande d’irrégulier, fut désigné pour assassiner le lieutenant-général allemand Stephen Barkhorn, uniquement pour entendre de son subordonné, le lieutenant Hans von Stehle, que Barkhorn avait été choqué par les atrocités de l’Allemagne et avait l’intention d’assassiner Hitler. En enquêtant, Fury et Kynaston apprirent que von Stehle avait développé le complot, dans lequel Barkhorn refusa de s’impliquer et les efforts de von Stehle pour manipuler les soldats alliés se terminèrent par sa propre mort.

 

En 1945, les Hurleurs eurent un autre contact avec le surnaturel à Berlin, où le sorcier centenaire Algernon Crowe créait des soldats zombies pour les Nazis. Les Hurleurs détruisirent les zombies et mirent le feu à l’installation de Crowe, croyant Crowe mort. A la fin du mois d’avril, Fury, les Hurleurs et d’autres soldats rejoignirent des dizaines de champions costumés des Etats-Unis dans une invasion ouverte de l’Allemagne. Quand la guerre se termina finalement en août de cette année, Fury mena les Hurleurs dans des missions européennes de « nettoyage » contre les agents restants de l’Axe. Ce fut durant cette période que les Hurleurs fermèrent les laboratoires de camp de la mort de Nathaniel Essex, alias Monsieur Sinistre. Fury fut ensuite envoyé à Okinawa pour y arrêter les derniers combattants pendant que les autres Hurleurs retournèrent à la vie civile.

 

Fury fut bientôt recruté à plein temps par l’OSS. Travaillant avec des agents du MI5 britannique, il fut envoyé sur les traces du colonel Ishii, un scientifique japonais renégat avec une cachette d’armes biologiques. Fury captura Ishii, mais fut le seul survivant de la mission. En 1946, Fury vieillit de soixante ans en quelques minutes en raison des effets à long terme de la Formule Infinie de Sternberg. Sternberg, ayant anticipé ceci, avait envoyé à Fury une version mutée de la formule et Fury se l’inocula immédiatement, restaurant sa jeunesse. Cependant, l’effet ne durait qu’une année et Sternberg commença à extorquer de l’argent de Fury en échange d’une dose annuelle de la formule. Incapable de localiser Sternberg, Fury accepta et acheta des doses pour lui pour les décennies suivantes.

 

Quand l’OSS se sépara en 1947, Fury fut réassigné aux services secrets de l’armée et il entra finalement en action dans la Guerre de Corée, qui commença en 1950. A un certain moment, Fury reforma les Commandos Hurlants, qui s’engagèrent pour une mission spéciale pour une mission spéciale consistant à traverser subrepticement le 38e parallèle pour faire exploser une base ennemie du MIG. Cette mission apporta à Fury une promotion et il fut nommé second lieutenant. Il fut bientôt transféré à la CIA. Il mena une unité connue sous le nom de l’Equipe Valkyrie jusqu’à la fin de la guerre en 1953. A la fin des années 50 ou au début des années 60, Fury travailla avec la super-équipe appelée la Première Ligne et il fut particulièrement impressionné par leur chef, le Clipper Yankee. En 1963, Fury était un colonel de la CIA en charge d’un programme impliquant des agents télépathes, dont l’un, Theresa Bellwether, fut assassiné dans le cadre d’une opération de défense appelée Projet : Du Visage. Le destin ultime du programme de Fury n’est pas révélé, mais en 1967 il était actif dans la Guerre du Vietnam, où il reforma à nouveau les Commandos Hurlants en tant que volontaires pour une mission spéciale. Une année plus tard, il suivit un entraînement dans les Bérets Verts, qu’il enchaîna avec un entraînement dans les Bérets Noirs en 1973. On sait peu de choses sur les activités de Fury à la CIA, même si, pendant cette période, il travailla souvent avec son camarade de la guerre Logan, désormais un agent des services secrets canadiens. La tactique et les talents de Fury lui amenèrent de nombreux rivaux, dont un agent mortel connu seulement sous le nom de l’Apparition.

 

Au début des années 80, Fury enquêta sur une Première Ligne réorganisée et les aida contre des envahisseurs souterrains. Suite à son rapport, il fut recommandé pour le Projet SHIELD, une opération gouvernementale encore à des années de son achèvement. Plus tard, Fury entra sous couverture à Macao pour enquêter sur Amber d’Alexis, qui dirigeait un réseau d’espionnage et de contrebande d’armes depuis son casino. Fury séduisit d’Alexis pour gagner sa confiance, uniquement pour apprendre qu’elle était romantiquement impliquée avec son frère Jake, désormais chercheur en biophysique. Fury envoya finalement d’Alexis en prison et le ressentiment de Jake se changea en haine. Quelques années plus tard, Fury reforma les Commandos Hurlants au moins une fois pour une mission avec le pilote Ben Grimm. Pendant cette même période, Fury travailla avec deux brillants scientifiques, Reed Richards et Tony Stark. A l’insu de Fury, les deux hommes furent impliqués dans le Projet SHIELD et Jake Fury devint bientôt un employé de Stark.

 

Dans les années récentes, peu après le début des Quatre Fantastiques, Nick Fury aida l’équipe contre le subversif Maître de la Haine. Suite à cette mission, Fury fut désigné pour enquêter sur un espion à Stark International, ignorant que Stark lui-même était impliqué dans la nouvelle unité d’espionnage internationale connue sous le nom de SHIELD, la version finalisé du Projet SHIELD, dont le directeur, le colonel Rick Stoner, avait récemment été assassiné par les terroristes de l’Hydra. Fury fut consterné de découvrir que l’espion était son frère Jake, qui avait intégré l’Hydra. Confrontant son frère, Fury reçut une balle dans l’œil gauche, exacerbant sa vieille blessure de guerre. Même si son opération fut exposée, Jake s’échappa et Nick, son œil gauche désormais presque totalement inutile, commença à porter un bandeau. Peu après, une mission en Russie lui fit faire à nouveau équipe avec Logan, désormais le super-agent canadien Wolverine.

 

Retournant en Amérique, Fury fut, sur la recommandation de Stark, recruté pour diriger le SHIELD, qui faisait face à des attaques renouvelées de l’Hydra. Fury était dubitatif de ses propres qualifications, mais il accepta le poste, recrutant bientôt Dum Dum Dugan, qui devint son officier en second, ainsi que Gabe Jones et Eric Koenig. Fury mena le SHIELD contre l’Hydra, l’AIM, le Druide et d’autres terroristes. Ne voulant pas risquer la vie de ses subordonnés sur des missions qu’il pouvait faire lui-même, Fury continua à agir comme agent de terrain. Son bras droit était Jasper Sitwell, un administrateur loyal dont la dévotion aux règles irritait Fury presque autant qu’elle lui maintenait les pieds sur terre, pendant que la majorité du développement de technologie du SHIELD était supervisée par Sidney « Le Contremaître » Levine, un brillant inventeur et, comme Fury, un vétéran d’une unité de la guerre, dans son cas les Loups du Ciel. Pendant ses premières confrontations avec l’Hydra, Fury tomba amoureux de Laura Brown, fille du chef supposé de l’organisation, l’Hydra Impérial. Quand l’Hydra Impérial fut tué dans une confrontation, Fury crut que l’Hydra était en fin de vie, mais son credo de « couper un bras et un autre prendra sa place » s’avéra bientôt vrai. Quand la relation de Fury avec Brown prit fin, il commença à sortir avec l’agent Valentina de Fontaine.

 

Quelques mois après avoir rejoint le SHIELD, Fury fut réuni avec son ami de la guerre Captain America, qui avait été réveillé de décennies d’animation suspendue par les Vengeurs. Ironiquement, Fury fit face à une réunion moins heureuse quand il apprit que l’Hydra, fondé dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, était secrètement dirigé par nul autre que le Baron Strucker, qui essaya de faire chanter le monde avec une bombe à spores mortelles. Cependant, Fury localisa la bombe et la scella dans l’île-dôme de l’Hydra, où elle ne tua apparemment que Strucker et ses hommes. A la suite de cette victoire, Fury fut presque rendu fou quand il devint un pion dans une partie entre le dictateur latvérien Docteur Fatalis et son adversaire robotique, le Promoteur. Au cours de la partie, le SHIELD confronta un robot du mégalomaniaque Griffe Jaune et, quand l’ennemi de la vraie Griffe, l’agent du FBI Jimmy Woo, fut impliqué dans le processus, Fury le recruta pour le SHIELD.

 

Un autre ennemi refit surface quand Jake Fury, qui obtint des pouvoirs de la Clé du Zodiaque, attaqua le SHIELD en tant que Scorpion. Finalement exposé, Scorpion confronta Fury de manière répétée jusqu’à sa mort apparente, même si sa conscience survécut dans un corps androïde. Une dernière partie du passé de Fury fut enterrée quand Sternberg fut tué par le criminel Steel Harris, qui tenta d’extorquer la réserve de Fury de la Formule Infinie. Cependant, avec l’aide de Fontaine, Fury défit Steel et obtint les secrets de la Formule Infinie pour lui-même.

 

En tant que directeur du SHIELD, Fury combattit de nombreux ennemis surhumains aux côtés des super héros de New York, avec qui il se lia d’amitié. Quand la Chose et une poignée de Vengeurs organisèrent une partie de poker hebdomadaire, Fury devint un participant régulier. A l’une de ces parties, il renouvela son amitié avec Wolverine, désormais un membre des X-Men mutants. Malgré son respect pour les super héros, Fury les reconnaissait comme des menaces potentielles et le SHIELD forma plus d’un plan de réserve contre eux. Pendant des années, Fury équilibra ses devoirs et ses amitiés, pas toujours pour sa propre satisfaction. Alors que l’influence du SHIELD se répandait, Fury devint inquiet de la corruption interne et travailla avec l’ancien agent Oiseau Moqueur pour exposer plusieurs opérations criminelles. Fury devint la cible d’une organisation de sept sections, les Sept, qui attaqua la base aéroportée Héliporteur du SHIELD, renversa le gouvernement d’un petit Etat sud-américain, attaqua Fury et ces hommes en Egypte et fut traquée à Hong Kong, où Fury démasqua leur chef, Celui, comme étant la vraie Griffe Jaune. Quelques années plus tard, en enquêtant sur l’utilisation de la Clé du Zodiaque, Fury fut choqué de rencontrer un nouveau Scorpion nommé Mikel Fury, qui déclara être le fils de Jake Fury et d’Amber d’Alexis. Travaillant aux côtés de Wolverine, Fury mit un terme à la dernière opération criminelle, mais d’Alexis elle-même menaça Fury d’un pistolet et révéla que Nick, et non Jake, était le père de Mikel. D’Alexis fut défait par Wolverine peu après et Fury plaça Mikel sous la garde du SHIELD, même s’il s’échappa bientôt.

 

Peu après, Fury apprit que le SHIELD avait été infiltré par des formes de vie artificielles appelées Deltites, qui trompèrent la majorité des agents de Fury, dont de Fontaine, qui se retournèrent contre lui. Fury et une poignée d’agents loyaux défirent finalement les Deltites, mais pas avant que presque tous les agents restants du SHIELD fussent apparemment tués. A l’insu de Fury, les Deltites avaient été commandés par le Baron Strucker, vivant, qui garda les agents supposément morts en stase. Le SHIELD fut officiellement dissous et Fury voyagea dans le monde pour fermer les bases du SHIELD et détruire sa technologie la plus dangereuse. Physiquement et émotionnellement épuisé, Fury se retira brièvement en compagnie de l’agent Kate Neville, qui devint sa maîtresse.

 

Des mois plus tard, Fury quitta sa retraite pour rejoindre de Fontaine, Neville et d’autres contre la Garde à Tête de Mort, des Gnobiens altérés par l’ancien généticien nazi Arnim Zola et poussés par la haine de Strucker pour Fury. La Garde tua des centaines d’agents américains avant que Fury ne réussît à briser leur programmation, après quoi ils se suicidèrent en masse. Strucker insinua plus tard que les extraterrestres étaient en fait des créations de l’Hydra, mais cette déclaration semble douteuse, étant donné les activités des Gnobiens pendant la guerre. Peu après, un nouveau SHIELD, conçu pour être moins vulnérable à la corruption, fut formé et Fury devint son directeur. Sous les ordres de Fury, le nouveau SHIELD renouvela ses liens avec la communauté surhumaine et fit face à des ennemis anciens et nouveaux, dont Algernon Crowe, l’un des chefs de Mys-Tech, qui combinait la science et la magie à la poursuite de la conquête. Enquêtent sur la Non-Terre altérant la réalité de Mys-Tech, Fury fut tué par Crowe, uniquement pour être ressuscité quand les super héros américains et britanniques inversèrent le temps pour défaire Mys-Tech. Fury fit plus tard équipe avec les Super-Soldats du Royaume Uni contre le chef de guerre de l’Hydra Huang Zhu en Terre Sauvage.

 

Malgré les premiers succès du nouveau SHIELD, la tragédie frappa à nouveau quand l’Hydra massacra des centaines de nouveaux agents du SHIELD, mais l’Hydra fournit par inadvertance des remplaçants quand Fury découvrit les agents comateux qu’on croyait tués par les Deltites. Apprenant la survie de Strucker, Fury confronta à nouveau son ennemi et le défit, même si Strucker échappa à la capture. Réuni avec ses vieux agents et amis, Fury se mit à étendre le SHIELD, qui approcha finalement la taille et la complexité de son prédécesseur. Fury fit finalement la paix avec son fils Mikel, qu’il recruta comme agent pour l’aider quand des luttes internes dans l’Hydra alimenta des activités subversives dans son quartier natal d’Hell’s Kitchen.

 

Plus tard, Fury reçut un message de détresse apparent de Rick Stone, alias « l’Ange Déchu », longtemps cru mort. Fury laissa un double androïde spécialisé à sa place et traça le signal jusqu’au Projet Rechute, une expérience abandonnée du SHIELD, uniquement pour être entraîné dans une dimension de poche avec l’Ange Déchu, qui, qui qu’il fut vraiment, mourut peu après, laissant Fury bloqué. Dans le même temps, son LMV captura et essaya de réhabiliter le justicier Punisher (Frank Castle), mais l’Apparition, le vieux rival de Fury, lava le cerveau du Punisher et le força à tuer le LMV, cru par tous comme étant Fury.

 

Dans le même temps, le subconscient de Fury avait recréé la dimension de poche en un double de l’Europe de la guerre, où il revivait des missions passées des Hurleurs. Sharon Carter, un agent de l’ancien SHIELD, longtemps crue morte, le localisa en cherchant à se venger et l’aida à retourner sur Terre. Fury démissionna brièvement de la direction du SHIELD, laissant Carter lui succéder, mais il revint bientôt, devenant plus dur que jamais. Quand il apprit que Lucia von Bardas, Premier ministre de Latvérie, fournissait de la technologie avancée aux super vilains américains pour des activités terroristes, Fury rapporta ses découvertes, mais fut interdit d’agir en raison des liens du gouvernement américain avec von Bardas. Sans soutien formel du SHIELD, Fury recruta Captain America, Wolverine et d’autres dans une mission secrète contre von Bardas, qui fut apparemment tuée pendant leur assaut. Quand les héros se rebellèrent contre Fury, il se sentit forcé d’utiliser les ressources du SHIELD pour supprimer leurs souvenirs de la mission, lui permettant de continuer à travailler avec eux pendant diverses crises, dont le soulèvement dans la nation du Khamiskan, le contrôle mental de Wolverine par le Programme Arme X américain et le piratage de l’Héliporteur du SHIELD lui-même par le Crâne Rouge et le Maître de la Haine.

 

Peut-être en réaction non officielle avec le fiasco latvérien, le SHIELD fut brièvement retiré Fury, qui fut rétrogradé à un poste administratif. Suite à une confrontation avec l’ancien agent de l’Hydra Rudy Gargarin sur l’Ile Napoléon, il retrouva son poste à temps pour faire face à des crises causées par les Défenseurs, Akhenaton et d’autres. Quand l’agent du SHIELD Shannon Lawrence fut mutée par les produits chimiques du fou Jeriah Halidon, Fury travailla avec Lawrence et d’autres mutés – le pompier James MacDonald, l’officier de police Frank Gunzer et l’ambulancier Jennifer Montez – pour empêcher Halidon de détruire la Statue de la Liberté, coûtant la vie de Lawrence et Gunzer. Alors que de tels incidents surhumains devenaient plus globaux et dévastateurs, Fury, malgré ses efforts pour éloigner l’attention du gouvernement d’alliés tels que Spider-Man et Daredevil, se trouva en désaccord avec les Quatre Fantastiques, les X-Men et même ses vieux amis Captain America et Wolverine, le forçant à manipuler encore plus ses amis dans l’intérêt général.

 

Peu après que l’Héliporteur du SHIELD fut détruit par plus de 200 super vilains conditionnés au service de l’Hydra et de la Main, Lucia von Bardas, ayant survécu comme cyborg envoya une autre armée de vilains, leur armement haute technologie servant de composants pour une bombe antimatière, sur les héros de New York en représailles pour l’attaque latvérienne de Fury des mois auparavant. Même si les Quatre Fantastiques et d’autres défirent les vilains et si l’agent du SHIELD Séisme (Daisy Johnson) vainquit von Bardas avant qu’elle ne pût déclencher la bombe, les héros impliqués dans le plan de Fury retrouvèrent leurs souvenirs de l’incident suite à la bataille. Sentant qu’il trop avait manipulé ses amis pour être pardonné, Fury, à travers un LMV, informa les héros et les agents du SHIELD rassemblés qu’il quittait le SHIELD, où il croyait devenir un handicap, et ne serait jamais revu. Quittant les Etats-Unis en secret, il s’installa au Mexique, planifiant de passer le reste de sa vie dans l’obscurité.

 

Un mois plus tard, la comtesse Valentina de Fontaine rendit apparemment visite à Fury au Mexique, prête à renouveler leur relation romantique et à rester avec lui. Cependant, Fury découvrit qu’elle était en réalité un Skrull déguisé et la tua. Découvrant que l’imposteur était un héraut d’un plan plus vaste pour infiltrer la Terre, particulièrement la communauté surhumaine, il retourna aux Etats-Unis, volant des données de l’actuel Héliporteur du SHIELD. Des semaines plus tard, il recruta Jessica Drew (Spider-Woman), déjà un agent double du SHIELD dans l’Hydra, pour faire son rapport directement à lui sur les activités suspicieuses dans le SHIELD, les Vengeurs ou ailleurs.

 

Pendant que le Jour M, la Guerre Civile des super héros et d’autres crises divisèrent la solidarité des super héros, Fury, opérant depuis des refuges abandonnés depuis longtemps, resta actif clandestinement, étudiant les activités de tous les héros et vilains connus. Travaillant occasionnellement avec des agents extérieurs, comme le Soldat de l’Hiver, pour s’occuper de menaces immédiates, il ne révéla son vrai projet à personne, peu importe si la personne était apparemment digne de confiance. Même l’assassinat apparent de Captain America ne l’amena pas à sortir de son exil auto-imposé. Quand les Skrulls lancèrent finalement une invasion ouverte, Fury recruta Séisme et divers jeunes surhommes dans ses Guerriers Secrets, sauvant plusieurs super héros de la mort des mains des extraterrestres. Fury, les Quatre Fantastiques, les Vengeurs et d’autres chassèrent finalement les Skrulls de la Terre, mais pas sans de lourdes pertes parmi les humains et les Skrulls. A la suite de la bataille, Norman Osborn obtint la maîtrise du SHIELD et le replaça avec sa propre agence, le HAMMER. Fur garda ses Guerriers Secrets pour combattre le HAMMER et découvrit des données prétendant que le SHIELD avait été un pion de l’Hydra depuis son commencement. Dum Dum rassembla de nombreux anciens agents du SHIELD loyaux envers Fury dans les  Commandos Hurlants et Fury les aida à s’installer comme son armée privée.

 

Description physique                                                                                                    

 

 

Taille : 1m85.

Poids : 102kg.

Yeux : Bleus.

Cheveux : Bruns avec les tempes blanches.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Fury porte un bandeau sur son œil gauche. L’œil fut blessé quand un fragment d’os de son zygomatique fut poussé dans son nerf optique droit (qui croise de l’œil gauche vers l’hémisphère droit du cerveau) par un éclat d’une grenade allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Ca causa un dommage léger à l’époque, qui s’aggrava avec les années et causa finalement une perte de vision de 95%.

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités                                                                                                  

 

Intelligence : Normale (niveau 3).

Force : Athlète (niveau 2).

Vitesse : Athlète (niveau 2).

Résistance : Athlète (niveau 2).

Projection d’énergie : Nulle (niveau 1).

Aptitude au combat : Nick Fury est un expert chevronné en combat armé et à mains nues, il était un boxeur poids lourd pendant la Seconde Guerre mondiale et il détient une ceinture noire en taekwondo et une ceinture brune en jiu-jitsu. Fury a aiguisé son aptitude au combat en s’entrainant avec Captain America, peut-être le plus talentueux combattant à mains nues du monde (niveau 6).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Le vieillissement de Fury a été grandement retardé par la Formule Infinie, un sérum créé par Berthold Sternberg. Fury reçut d’abord le sérum dans les années 40. Fury a pris le sérum annuellement jusqu’à récemment. En raison de son effet cumulatif, Fury n’a plus besoin de doses additionnelles pour prolonger son espérance de vie.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : Perte de vision de 95% dans l’œil gauche.

Origine des pouvoirs surhumains : Formule Infinie.

Autres capacités et talents spéciaux : Nick Fury est un vétéran de trois guerres et un conseiller militaire de nombreuses missions et opérations clandestines. Fury s’est entrainé comme parachutiste, ranger, expert en démolitions et spécialiste des véhicules. Il est le détenteur d’une licence marine pour tous les océans sans limite de tonnage. Il a reçu un entraînement des Bérets Verts et des Bérets Noirs en 1968 et en 1973 respectivement et a été un agent de l’OSS et un agent de liaison pour le MI5.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement                                                                                                

 

Spécifications du costume : Uniforme du SHIELD en Kevlar.

Armement personnel : Ses armes personnels ont comprises un automatique calibre 45, un Luger allemand 9mm et un Walther PPK semi-automatique 9mm. Depuis 1975, il a porté un super pistolet Ingrams MAC 10 calibre 45.

Armement spécial : En tant qu’officiel connu de plus haut rang du SHIELD, Fury a accès à l’armement technologiquement le plus avancé dans le monde occidental.

Autres accessoires : Il a également employé des gadgets comme une boutonnière à gaz lacrymal, un pistolet à crochet automatique, une chemise composée d’un explosif stable à allumage à basse température, une cravate à radio, un maillot de bain pare-balles, un chapeau-périscope, des habits imprégnés chimiquement contenant des explosifs binaires et un chronographe Omega Speedster modifié qui contient une caméra plate et u appareil de communication radio.

Moyen de transport : Différents véhicules fournis par le SHIELD.

 

Bibliographie                                                                                              

 

Sgt. Fury and his Howling Commandos #44 (juillet 1967)

Première mission des Commandos Hurlants.

Sgt. Fury and his Howling Commandos #5 (janvier 1964)

Combat pour la première fois le Baron Strucker.

Sgt. Fury and his Howling Commandos #13 (décembre 1964)

Rencontre pour la première fois Captain America et Bucky.

Sgt. Fury and his Howling Commandos #18 (mai 1965)

Décide de demander Pam Hawley en mariage, apprend sa mort.

Nick Fury, Agent of SHIELD v.3 #38 (août 1992)

Recruté par l’OSS.

Marvel : The Lost Generation #10 (mai 2000)

Combat aux côtés de la Première Ligne.

Fantastic Four #21 (décembre 1963)

Aide les Quatre Fantastiques contre le Maître de la Haine.

Fury #1 (mai 1994)

Expose Jake Fury comme un espion à Stark International.

Strange Tales #135 (août 1965)

Nommé directeur du SHIELD.

Marvel Spotlight #31 (décembre 1976)

Obtient le secret de la Formule Infinie.

Wolverine/Nick Fury : The Scorpio Connection #1 (1989)

Avec Wolverine, combat Mikel Fury.

Nick Fury vs. SHIELD #1-6 (de juin à novembre 1988)

Visé par le SHIELD, met fin à la conspiration des Deltites.

Nick Fury, Agent of SHIELD v.3 #1-6 (de septembre à décembre 1989)

Combat la Garde à Tête de Mort, décide de rétablir le SHIELD.

Fury/Agent 13 #1-2 (de juin à juillet 1998)

Faits au sujet de sa mort supposée révélés.

Fantastic Four #504-508 (de novembre 2003 à février 2004)

S’oppose à la conquête de la Latvérie par les Quatre Fantastiques.

 

Dessins : Jim Steranko, Keith Pollard, Scott Eaton.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel #8 (août 1983), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition De Luxe #4 (mars 1986), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #22 (1992), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Chevaliers Marvel 2005 (décembre 2005), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z TPB #4 (octobre 2008), Manuel de Fer Modèle 3 #1 (juin 2010).