Spider-Man

 

Données biographiques                                                                                               

 

Nom français : Spider-Man.

Vrai nom : Peter Benjamin Parker.

Autres pseudonymes actuels : « Spidey », « le Grimpeur de Murs », « Tête de Toile », « le Tisseur », « le Fileur », « Tigre », « Araignée », « Scoop ».

Anciens pseudonymes : L’Insecte, Porker, Porter, Palmer, Parkins, Parsons, Paul Porter, Parkman, Perkins, Parkinson, Palmer, Ben Reilly, le Pompeux Homme-Sac, l’Etonnant Homme-Sac, P, Spider-Morphosis, le Frelon, Crépuscule, Ricochet, le Prodige, Herbert Fillmore Smith, l’Araignée Ecarlate, Octo-Spidey, Cartwright, Spider-Hulk, Capitaine Univers, Chien Fou 336, « l’Araignée Humaine », Jay Jameson, Poindexter, Spider-Lézard, « le Gosse Parker », « le Chétif Parker ». Se fit passer pour le Challenger, Daredevil, Venom et d’autres.

Identité : Secrète.

Occupation : Aventurier, photographe indépendant et photographe du personnel de la mairie de New York, anciennement super héros agréé, vendeur de comics, entraîneur assistant de lycée, barman, enseignant de sciences à temps partiel, chercheur scientifique, assistant universitaire, artiste, catcheur.

Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire.

Lieu de naissance : New York.

Etat civil : Marié.

Parents connus : Richard Parker (père, décédé), Mary Parker (mère, décédée), Benjamin Parker (oncle, décédé), May Parker-Jameson (tante), Peter et Ann Parker (grands-parents, décédés), Will Fitzpatrick (grand-père, décédé), Ben Reilly (clone, décédé), Kaine (clone), autres clones (décédés), enfant mort-né de Ben et May Parker (cousin, décédé), J. Jonah Jameson Sr (oncle), J. Jonah Jameson Jr, April Reilly, Jan Reilly, Sam et Diane Reilly, Roger Reilly, Harold Reilly, Julia, Amanda, Amy, Alexa (noms de famille non révélés) (famille étendue).

Confidents connus : Mary Jane Watson-Parker, Harry Osborn.

Alliés connus : La Torche, Daredevil, la Chatte Noire.

Ennemis principaux : Le Caméléon, le Docteur Octopus, Electro, le Super-Bouffon, le Caïd, Kraven, le Lézard, Mysterio, le Scorpion, Venom, le Vautour.

Affiliation : Membre des Vengeurs et du personnel de Front Line, ancien membre des Vengeurs Secrets, de l’Initiative, des Défenseurs Secrets, des Hors-La-Loi, des Quatre Fantastiques, de Tri-Corp, du personnel du Daily Bugle et des Boy Scouts d’Amérique.

Base d’opérations : New York.

Education : Diplôme universitaire en sciences, doctorat en biochimie (non achevé).

Première apparition : Amazing Fantasy #15 (août 1962).

Origine : Amazing Fantasy #15 (août 1962).

 

Histoire : Quand Spider-Man apparut pour la première fois dans l’Univers Marvel, il n’était pas comme les autres héros qui l’avaient précédé. Il n’était pas de naissance noble comme le Prince des Mers. Contrairement aux Quatre Fantastiques, il n’avait pas de quartier général et peu de ressources pour combattre le crime. En échange de ses efforts, il ne recevait pas d’argent et de précieux petits remerciements. A la place, il était juste un adolescent solitaire, personne, jusqu’à ce que le destin choisît de lui donner de grands pouvoirs – un pouvoir qu’il gaspilla d’abord au coût terrible de lui-même et de ceux qu’il aimait. Humilié, ce garçon ordinaire devint un homme qui ne pouvait jamais abandonner les responsabilités qui étaient tombées sur lui. Il devint Spider-Man, le plus fameux super héros de Marvel. Peter Parker devint orphelin à l’âge de 6 ans quand ses parents Richard et Mary Parker furent tués dans un accident d’avion à l’étranger en travaillant pour le gouvernement. Il alla vivre à Forest Hills, New York, chez son oncle et sa tante, Ben et May Parker, qui l’élevèrent sans hésiter comme l’enfant qu’ils n’avaient jamais eu. Peter était extrêmement brillant et il devint il manifesta une affinité étonnante pour les sciences qui n’était pas loin du génie. Socialement, cependant, la timidité et les intérêts scolaires de Peter firent souvent de lui un paria et la cible de cruauté. Son oncle et sa tante compensèrent avec un amour inaltérable, mais ils s’inquiétaient en privé de ce que l’avenir réservait au garçon fragile.

 

Etudiant au Lycée de Midtown, Peter assista un soir à une exhibition publique montrant la manipulation sûre de matériel de laboratoire nucléaire sponsorisée par le docteur Eric Schwinner de la Corporation Techtronique Générale. Pendant la démonstration, une petite araignée domestique passa sur la trajectoire d’un rayon accélérateur de particules et fut massivement irradiée. L’araignée tomba sur la main de Peter, mordit sa main et mourut. Sa main brûlant sous l’effet de la morsure, Peter quitta l’exhibition. Il prit la direction de sa maison et passa par une partie inconnue de la ville où il fut accosté par une bande de voyous. Se débarrassant des membres du gang, Peter fut choqué par sa propre manifestation de force. Alors qu’il les fuit, il croisa la route d’une voiture rapide et sauta en sécurité à une hauteur de 9 mètres sur un mur voisin. A sa grande surprise, il découvrit qu’il était capable d’adhérer au mur avec le bout de ses doigts. Alors qu’il descendit le long d’un fil jusqu’à la rue en-dessous, il réalisa qu’il possédait désormais un superbe sens de l’équilibre. Peter associa rapidement ces capacités arachnéennes avec la morsure de l’araignée irradiée.

 

Peter rentra chez lui, où sa tante May l’envoya pour remettre des vêtements à une campagne de charité localisée dans un arsenal de la Garde Nationale. Là, il vit un catcheur professionnel, Joe « Crusher » Hogan, qui offrait un prix à quiconque resterait sur le ring au moins 3 minutes face à lui. Intéressé à tester ses nouveaux pouvoirs, Peter décida d’accepter le défi du catcheur. Portant un masque pour cacher ses traits pour éviter de l’embarras au cas où il perdrait, il défit facilement son adversaire. Un agent de talents pour la télévision, Maxie Shiffman, le remarqua et lui promit un segment dans une émission de variétés. Peter, s’appelant désormais l’Etonnant Spider-Man, accepta l’offre et décida de l’utiliser comme un tremplin pour une carrière dans le show business en tant qu’artiste cascadeur spectaculaire. Au cours des soirées suivantes, Peter utilisa un équipement emprunté au lycée pour fabriquer un fluide qui imitait la toile de soie d’une araignée et des dispositifs pour projeter ce fluide de ses poignets sous la forme d’un fil de toile. Il remplaça également son déguisement originel pour un costume sur tout le corps avec un masque intégral. Ainsi préparé, Peter Parker apparut en tant que Spider-Man à la télévision nationale et fut une sensation médiatique immédiate. Juste après la conclusion du show télévisé, un cambrioleur, poursuivi par un gardien, croisa Peter qui le laissa impulsivement passer, même s’il pouvait l’arrêter facilement. Quand il fut réprimandé par Baxter Bigelow, le gardien, Peter répondit avec arrogance qu’il était un artiste professionnel et que poursuivre les criminels était le travail de Bigelow. Peter oublia rapidement l’incident.

 

Quelques jours plus tard, Peter rentra chez lui pour apprendre que son oncle Ben avait été assassiné par un cambrioleur. Un officier de police l’informa que le cambrioleur avait été suivi jusqu’à un entrepôt abandonné voisin où la police l’avait piégé. Submergé par le chagrin, Peter quitta sa maison en tant que Spider-Man, ignorant que Mary Jane Watson, la nièce de sa voisine Anna Watson, l’observait, et se précipita à l’entrepôt pour se venger. En tant que Spider-Man, il captura facilement le cambrioleur et réalisa qu’il était la même personne qu’il avait laissé courir dans le studio TV. Il réalisa que, s’il avait agi de manière responsable, il aurait pu empêcher la mort de son oncle. Rempli de remords, il réalisa qu’avec le pouvoir viennent les responsabilités et il jura de ne plus jamais fuir ses responsabilités. Peter tomba sur l’escroc morbide Fossoyeur (Conrad Eisenstadt) et son gang après que l’un d’eux arnaqua May. Quand les criminels essayèrent de le tuer après qu’il les confronta en tant que Spider-Man, Peter surmonta sa peur et son inexpérience et captura tout le gang à lui seul. Excité par cette victoire et réalisant qu’il avait trouvé un moyen de se racheter pour la mort de son oncle, Spider-Man commença à utiliser ses pouvoirs héroïquement sur une base régulière, maîtrisant des petits escrocs comme des agresseurs et sauvant des gens d’incendies et d’autres menaces. Il se lia également d’amitié avec l’adolescente aux super pouvoirs Joey Pulaski jusqu’à ce qu’il apprît qu’elle utilisait ses pouvoirs pour le crime. Spider-Man captura à contrecœur la fille instable pour la police, attirant l’attention de l’employeur occasionnel de Joey, le Caïd (Wilson Fisk).

 

Voulant utiliser ses pouvoirs généreusement, Spider-Man résista initialement aux efforts de Maxie Shiffman pour le ramener dans le show business. Cependant, Peter changea d’avis après avoir vu sa tante lutter pour payer seule les factures. Spider-Man accepta à contrecœur d’apparaître dans l’émission de télévision « C’est étonnant ! », produite par Shiffman. L’engagement de dernière minute força l’émission à reporter son invité initialement prévu, l’astronaute John Jameson. John s’en moqua, mais son père, l’éditeur du journal Daily Bugle J. Jonah Jameson Jr, le considéra comme un outrage. Jonah jugea que Spider-Man était un frimeur avide de gloire dont l’héroïsme apparemment altruiste devait être faux, se bloquant sur cette opinion même après que Spider-Man sauva les Jameson et le reste du public de « C’est étonnant ! » du fanatique meurtrier aux super pouvoirs Superchargeur (Ronnie Hilliard). Se sentant responsable des dégâts importants de la bataille, spécialement après que Superchargeur s’avéra être un client renégat de Shiffman, Spider-Man convainquit Maxie de reverser leurs honoraires afin de reconstruire le studio. Ayant toujours besoin d’argent, Peter accepta d’autres apparitions dans d’autres émissions, mais ces plans furent brutalement annulés quand les éditoriaux anti-Spider-Man de J. Jonah Jameson retournèrent l’opinion publique contre l’alter ego de Parker. Même après que Spider-Man sauva John Jameson d’une capsule spatiale défaillante, Jonah continua de condamner publiquement Spider-Man. Spider-Man devint rapidement l’un des super héros les plus craints et les plus défiés de la ville. Ironiquement, son défenseur le plus loyal était le fondateur du fan-club de Spider-Man Flash Thompson, même si Flash continuait à tourmenter le « chétif Parker » à l’école. La petite amie de Flash, la populaire Liz Allan, compliqua bientôt la situation en développant un béguin pour « Petey », rendant Flash jaloux.

 

Echouant à trouver un emploi rémunéré chez les Quatre Fantastiques, Spider-Man combattit le Caméléon (Dmitri Smerdyakov/Kravinoff) pour protéger sa réputation. Ce ne fut que quand Jameson offrit une récompense pour des photos du Vautour (Adrian Toomes) que Peter admit qu’il pouvait remplir sa dette envers son oncle Ben en combattant le crime et en gagnant sa vie en vendant des photographies de lui-même en action (utilisant un appareil photo Leica automatique qui était autrefois à son oncle Ben). Spider-Man combattit bientôt une armée déconcertante de voleurs, gangsters et mégalomaniaques, dont le lance-flammes blindé Scorcher (Steven Hudak), l’inventeur criminel Bricoleur (Phineas Mason), le mégalomaniaque à tentacules mécaniques Docteur Octopus (Otto Octavius), l’Homme-Sable (William Baker) au corps granulaire, le tyran latvérien Docteur Fatalis (Victor von Fatalis), la centrale électrique humaine Electro (Max Dillon) et la voleuse aristocratique Commanda (Catherine, Lady d’Antan). En Floride, il se lia d’amitié avec le docteur Curtis Connors après lui avoir administré un antidote pour inverser la transformation de Connors en le terrible Lézard. Même si Spider-Man avait beaucoup d’ennemis, il partagea également des aventures avec les Quatre Fantastiques (dont son rival la Torche, Johnny Storm), les Vengeurs, les X-Men, Daredevil (Matt Murdock) et le Docteur Stephen Strange. Peter commença également à sortir avec la secrétaire du Daily Bugle Betty Brant. Fille timide, Betty était captivée par le péril qui entourait les photographies de Spider-Man par Peter. Cependant, quand l’une des batailles de Spider-Man mena à la mort du frère de Betty Bennett Brant des mains du gangster Blackie Gaxton, Peter réalisa complètement la menace mortelle que Spider-Man présentait pour ceux qu’il aimait. Betty rejeta initialement la faute de la mort de Bennett sur Spider-Man. Même si elle lui pardonna plus tard, Spider-Man lui rappelait toujours la perte de son frère, rendant Peter encore moins enthousiaste à se confier à elle. Quand Spider-Man fit face au gangster Grand Homme (le journaliste du Bugle Frederick Foswell) et aux Exécuteurs, May eut besoin d’une opération. Bien qu’incertain des risques, Peter lui donna une transfusion de son sang irradié et May récupéra. Quand un Spider-Man frappé par un virus fut démasqué par le Docteur Octopus devant Betty, Jonah et d’autres, tout le monde supposa que c’était une ruse et que Peter ne pouvait pas être le vrai Spider-Man, sauvant à nouveau le secret de Peter.

 

Encore plus de vilains confrontèrent Spider-Man, dont l’utilisateur de hache Bourreau (Cleavon Twain), le cerveau bizarre Bouffon Vert (le riche industriel Norman Osborn), le génie criminel Sorcier (Bentley Whitman, défait pendant la première des nombreuses collaborations de Spider-Man avec la Torche), le maître illusionniste Mysterio (Quentin Beck), l’expert renégat en gros gibier Kraven le Chasseur (Sergei Kravinoff) et l’archer renégat Œil de Faucon (Clint Barton, qui se repentit bientôt et rejoignit les Vengeurs). Chez lui, May souffrit d’une attaque cardiaque, poussant Spider-Man à abandonner un combat avec le Bouffon Vert, ternissant encore plus sa réputation. Sa santé fragile et leurs finances pauvres restent un problème persistant. Frustrés par leurs défaites des mains de Spider-Man, six vilains joignirent leurs forces en tant que les Sinistres Six, menés par le Docteur Octopus. Par l’intelligence et la détermination, Spider-Man défit le groupe. La confiance de Peter Parker augmentait petit à petit. A la même période, sa relation avec Betty s’écroulait quand le beau journaliste Ned Leeds vola son cœur. La campagne de Jameson contre Spider-Man s’intensifia quand il sponsorisa la création du surhomme rival fou Scorpion (le détective privé Mac Gargan) par le docteur Farley Stillwell. Rendu fou dans le processus, Gargan se retourna bientôt contre Jonah, que Spider-Man sauva. Après avoir aidé la Torche à capturer son ennemi en armure Scarabée (Abe Jenkins), Spider-Man fit face à une autre menace soutenue par Jameson quand Jonah loua le premier de la série des Anti-Araignées robotiques inventés par le docteur Spencer Smythe. Le savoir-faire technique de Spider-Man fut suffisant pour défaire le robot.

 

Alors que May essayait de présenter Peter à Mary Jane, Spider-Man s’attaqua au crime organisé mené par le Maître du Crime (Nick Lewis) et le Bouffon Vert, même si Lewis fut rapidement abattu avec l’aide du repenti Frederick Foswell. Fatigué du harcèlement du Bugle, Peter essaya de vendre des photos au Daily Globe, mais il abandonna quand le rédacteur en chef du Globe Barney Bushkin s’avéra trop curieux au sujet des méthodes de Peter. Après avoir capturé un nouvel ennemi, le demi-frère criminel de Liz Allan, l’Homme de Métal (Mark Raxton), Peter Parker fut diplômé du Lycée de Midtown  et il reçut une bourse scientifique à l’Empire State University (ESU) pour avoir atteint la plus haute moyenne scolaire de l’histoire de Midtown. Avec une bourse athlétique, Flash Thompson alla également à l’ESU, où leurs nouveaux camarades comprenaient le riche Harry Osborn, fils troublé de l’industriel Norman Osborn, et Gwen Stacy, reine de beauté du Lycée de Standard. Peter, Harry et Gwen partageait le laboratoire de chimie de première année avec le professeur Miles Warren, qui dirigeait des expériences secrètes sur le clonage à l’ESU et devint instantanément amoureux de Gwen. Préoccupé par les problèmes de santé de sa tante, Peter fut pris à tort pour un snob inamical par Harry et Gwen. Puisqu’une transfusion précédente de son sang radioactif à May la tuait lentement, Spider-Man enrôla l’aide du docteur Connors. Avant que Spider-Man ne pût administrer l’antidote de Connors, l’ISO-36, il fut piégé sous des décombres par le « Maître Planificateur » (en réalité le Docteur Octopus). Repoussant ses limites mentales et physiques, Spider-Man se dégagea courageusement pour administrer l’élixir à May. May étant convalescente, Peter se détendit et se lia d’amitié avec Harry et Gwen et fit la paix avec Flash et les quatre amis unis devinrent des clients réguliers du café Coffee Bean. Peu après, le Bouffon Vert découvrit l’identité secrète de Spider-Man, annula son sens d’araignée et le kidnappa. Là, le Bouffon se révéla comme étant le père d’Harry, Norman, rendu fou par les produits chimiques qui lui avait donné ses pouvoirs. Spider-Man le défit finalement, envoyant le Bouffon dans des fils électriques et des produits chimiques. Norman fut laissé avec une amnésie partielle, bloquant ses souvenirs du Bouffon et oubliant le secret de Peter.

 

Les Vengeurs invitèrent Spider-Man à rejoindre leurs rangs, mais après avoir fait face à Hulk (Bruce Banner), il déclina leur offre, préférant la liberté du travail en solitaire. Dans le même temps, Peter ne put plus échapper à une rencontre avec Mary Jane. S’attendant au pire, Peter fut stupéfait de découvrir qu’elle était une beauté pleine de vivacité, tout en ignorant qu’elle connaissait secrètement son alter ego. Leur premier rendez-vous impliqua de se rendre en ville sur le nouveau vélomoteur de Peter pour prendre des photos du Rhino (Aleksei Sytsevich). Après avoir combattu le Lézard, un nouvel ennemi, le Shocker (Herman Schultz), et d’autres, Peter déménagea dans l’appartement d’Harry pendant que Flash rejoignit l’armée et fut déployé en Asie du Sud-Est. Malgré sa nouvelle indépendance, la joie lui échappa. Fatigué par les éditoriaux de Jameson, la peur du public envers lui, la santé fragile de May, les notes en baisse et une vie sentimentale stagnante, Peter décida d’abandonner son identité de Spider-Man. Pendant que Peter appréciait ses études et le fait d’être avec ses amis et sa famille, le crime s’intensifia quand le Caïd travailla à dominer la pègre. Après que Peter sauva un gardien ressemblant à son oncle Ben de deux cambrioleurs, il renouvela son vœu de ne jamais laisser un innocent être blessé parce qu’il n’avait pas agi et Spider-Man renaquit, s’opposant aux plans du Caïd. Fred Foswell rejoignit brièvement la gang du Caïd, mais il sacrifia finalement sa vie pour aider Spider-Man à sauver Jonah du Caïd.

 

Par la suite, Spider-Man combattit le Docteur Octopus (qui devint le locataire de May), un nouveau Vautour (Blackie Drago), un nouvel Anti-Araignée et Mysterio. Il fit équipe avec la Torche à Hollywood pour s’attaquer à Mysterio et au Sorcier. Même si Peter sortit à l’occasion avec Mary Jane, il tomba bientôt amoureux de Gwen, plus sérieuse, causant des tensions entre Harry et lui. Recevant deux billets pour une exposition scientifique par Miles Warren (désormais leur professeur de biochimie), Peter invita Gwen et, peu après, Gwen devint la petite amie de Peter, pendant que Mary Jane devint celle d’Harry. Pendant cette période, Warren demanda à son assistant, Anthony Serba, de collecter des échantillons cellulaires de ses étudiants (dont Peter et Gwen) pour des expériences. Peter rencontra le père de Gwen, le capitaine de police à la retraite George Stacy, qui étudiait Spider-Man et interrogea Peter au sujet de ses expériences personnelles. Le Caïd lava le cerveau du capitaine Stacy (en utilisant l’équipement de Norman Osborn) pour voler des dossiers de la police. Après que Peter publia des photos exposant Stacy, le Caïd kidnappa George et Gwen. Spider-Man et Osborn les sauvèrent, mais le Caïd s’échappa. Sentant que Peter avait trahi son père, Gwen arrêta de sortir avec lui. Pendant cette période, Gwen eut une relation spontanée avec Norman Osborn, qui la laissa secrètement enceinte de jumeaux. Le Caïd se focalisa ensuite sur le vol d’une légendaire tablette de pierre, mais Spider-Man la récupéra et la laissa au capitaine Stacy. Le Shocker la vola de nouveau et le docteur Connors fut forcé par Michael Marko l’Homme-Montagne de la traduire pour un vieux gangster, Silvermane (Silvio Manfredi). La traduction révéla une formule pour une potion de jouvence. Silvermane but le liquide, devenant un jeune homme à nouveau, mais il ne put arrêter le processus de rajeunissement et il fut réduit au néant. Dans le même temps, le stress du docteur Connors le transforma à nouveau en Lézard. Après une mêlée violente à travers la ville, avec l’aide malvenue de la Torche, Spider-Man sauva le Lézard. L’aspirant super criminel Rôdeur (Hobbie Brown) rencontra un destin plus heureux quand Spider-Man le captura et le laissa partir, convainquant Brown de rentrer dans le droit chemin.

 

Apprenant que ses parents avaient été accusés de trahison après leurs morts, Peter alla en Algérie, où il combattit le Crâne Rouge et dévoila des preuves du statut d’agents doubles de ses parents, blanchissant leurs noms. Récupérant de son lavage de cerveau, Stacy disculpa Peter pour l’avoir photographié. Gwen et Peter furent réunis. Même si les disparitions fréquentes et inexpliquées de Peter en tant que Spider-Man causèrent des frictions avec Gwen, elle et Peter devinrent plus proches. Le père de Gwen observait d’un air approbateur et il devint également un partisan loyal de Spider-Man. Après que Peter révéla son identité secrète à ses amis et à Stacy en délirant sous l’effet de la fièvre, il « réfuta » cette déclaration en demandant au Rôdeur d’apparaître dans un costume de Spider-Man près de Peter et des autres. La tromperie de Peter laissa George non convaincu. La tragédie frappa quand une cheminée écrasa le capitaine Stacy, alors qu’il sauvait un enfant innocent pendant une bataille entre Spider-Man et le Docteur Octopus. Dans son dernier souffle, le capitaine Stacy dit à Spider-Man « d’être bon » avec Gwen, indiquant qu’il connaissait l’identité secrète de Peter. Le tisseur avait perdu un grand allié et Gwen rejeta sur Spider-Man la responsabilité de la mort de son père. La conscience de Peter, déjà tourmentée par le besoin permanent de mentir à Gwen, devint encore plus troublée. Il n’empêcha pas Gwen d’aller en Europe, où elle donna secrètement naissance à ses jumeaux après une gestation accélérée avant de rester chez son oncle à Londres. Pourtant, leur amour prévalut à travers les défis de la vie et Gwen revint à New York, espérant partager ses secrets avec Peter et l’épouser. Pendant qu’Harry devint accro à la drogue, Peter devint brièvement un monstre à six bras après une tentative avortée pour enlever ses pouvoirs. Après avoir confronté le « vampire vivant » Michael Morbius, Peter et Gwen voyagèrent en Terre Sauvage pour une mission du Daily Bugle. Aidé par Ka-Zar (Kevin Plunder), Spider-Man sauva Gwen de Kraven le Chasseur, qui voulait en faire sa reine. Spider-Man voyagea plus tard au XXIIIe Siècle de la Terre-6297 avec Iron Man (Tony Stark) pour faire face à Zarrko l’Homme de Demain et un simulacre robotique de Kang le Conquérant (Nathaniel Richards), arrêtant les bombes temporelles de Zarrko dans le présent avec l’aide de la Torche.

 

Norman Osborn rechuta dans sa personnalité du Bouffon Vert, rejetant la faute de l’abus de drogues d’Harry sur Spider-Man et combattant Gwen sur la garde des jumeaux. Kidnappant Gwen, le Bouffon la jeta du haut du Pont de Brooklyn. Spider-Man essaya de la sauver avec une ligne de toile, mais il échoua, brisant son cou pendant la tentative de sauvetage. Dans la bataille vicieuse qui suivit, le Planeur de Bouffon de Norman l’empala accidentellement. Harry observa secrètement sa mort apparente, jurant de se venger de Spider-Man, tout en étant suspicieux de la connexion entre Spider-Man et Peter. Survivant secrètement grâce à ses pouvoirs régénérateurs, Norman fuit en cachette en Europe, où il retrouva sa force, complota une vengeance et éleva secrètement les jumeaux de Gwen, Gabriel et Sarah Stacy, qui vieillissaient rapidement en raison des effets hérités de sa formule du Bouffon. Norman leur dit que Peter était le tueur de Gwen et leur père biologique. A New York, Peter était dévasté. Comme le meurtre de Ben, la mort de Gwen hanterait toujours Peter.

 

Warren rejeta également sur Spider-Man la faute du décès de Gwen et, après avoir souffert d’une dépression nerveuse, il adopta l’identité costumée du Chacal. Après que Spider-Man aida le sauvage Homme-Loup (John Jameson) à retrouver forme humaine, le Chacal trompa le justicier tueur Punisher (Frank Castle) qui cibla brièvement Spider-Man. Dans le même temps, May, manipulée, épousa presque le Docteur Octopus, même si l’interférence de Spider-Man et du gangster Hammerhead l’empêcha. Harry découvrit le costume de Spider-Man dans la chambre de Peter, confirma ses soupçons et embrassa l’héritage de son père en devenant le nouveau Bouffon Vert. Piégeant la porte de l’appartement de Peter avec des explosifs, envoyant Mary Jane à l’hôpital, Harry détruisit leur foyer. En tant que le Bouffon, il kidnappa May, Mary Jane et Flash, mais Spider-Man sauva ses êtres chers, envoyant Harry dans un sanatorium. Sans domicile, Peter déménagea brièvement chez Flash (rencontrant Psychum), avant de trouver un nouvel appartement dans le district de Chelsea à Manhattan, où il se lia d’amitié avec sa voisine, l’aspirant mannequin Glory Grant. A cette période, utilisant les échantillons cellulaires qu’il avait collectés, le Chacal avait réussi à cloner Spider-Man et Gwen, grâce en partie au financement et au soutien technique d’un énigmatique Scrier (Samuel Fox) masqué – en réalité un agent de Norman Osborn, à l’insu de Warren. Une romance avait commencé à grandir entre Peter et Mary Jane, mais l’apparition du clone de Gwen Stacy fit dérailler leur fréquentation et envoya May à l’hôpital avec une autre crise cardiaque. Pendant que Spider-Man était distrait par des combats contre le Scorpion et le terroriste sud-américain Tarentule (Antonio Rodriguez), le plan du Chacal porta ses fruits : Spider-Man fut capturé et forcé de combattre son clone au Shea Stadium. Le combat se termina avec la mort apparente du Chacal (dont un clone fut tué à sa place) et du clone de Spider-Man (qui survécut également secrètement). Le clone de Gwen s’enfuit pour mener une nouvelle vie, comme le fit le clone de Spider-Man, prenant la nouvelle identité civile de Ben Reilly. Avec leurs départs, la vie de Peter revint à une normalité relative.

 

En fréquent l’ESU, Peter fit équipe avec plusieurs des plus grands héros du monde, comme les époux changeant de taille Pourpoint Jaune (Hank Pym) et la Guêpe (Janet Van Dyne), qui surmonta petit à petit sa défiance instinctive vis-à-vis de Spider-Man, et les super mercenaires Power Man (Luke Cage) et Iron Fist (Danny Rand). Dans le même temps, les meilleurs amis de Peter commencèrent à trouver le vrai amour. Liz Allan sortait avec un Harry Osborn en convalescence psychologique. Flash Thompson cherchait une vie après le football et l’armée avec sa petite amie, Sha Shan. Betty Brant épousa Ned Leeds, avec Peter comme garçon d’honneur. Peter aida Glory Grant à remplacer Betty au Bugle comme secrétaire de Jonah. De nouveaux ennemis émergèrent, dont Stegron l’Homme Dinosaure, la Mouche (Rick Deacon), l’éthéré Feu Follet, le skateboarder Roller Skater (Robert Farrell) et un éphémère nouveau Bouffon Vert (le thérapeute d’Harry Bart Hamilton). Peu après la remise de son diplôme universitaire, Peter demanda Mary Jane en mariage, mais ayant vu tant de douleur dans sa propre famille et incertaine de pouvoir supporter un mariage avec Spider-Man, elle le rejeta négligemment. Peter pensa que sa chance tournait quand il acheva les conditions finales de son diplôme, mais un Spencer Smythe mourant ruina sa célébration en mettant aux fers Spider-Man et Jonah avec une bombe, même si Spider-Man se libéra ainsi que Jameson. Plus tard, en soignant le Lézard en utilisant un appareil Enerveur portable, l’exposition à une réaction radioactive transforma la capacité de métamorphose reptilienne de Connors à Spider-Man, même si le pouvait resta initialement en sommeil. Peu après, Spidey rencontra la voleur Chatte Noire (Felicia Hardy) quand elle libéra son père de prison afin qu’il pût mourir chez lui. Dans le même temps, Betty essaya de rallumer sa romance avec Peter, qui commença bientôt à agir durement envers elle, espérant la renvoyer chez Ned.

 

Déjà bouleversé après que la Chatte Noire se noya apparemment en lui échappant, Peter appris que sa chère tante May était morte dans l’hospice de Restwell. Ce dernier événement, cependant, s’avéra être une illusion créée par Mysterio. Mysterio et le Cambrioleur, le tueur de Ben, cherchaient un trésor caché dans la maison des Parker. Quand le Cambrioleur, détenant en otage May, découvrit que Spider-Man était Peter Parker, le criminel terrifié fit une crise cardiaque fatale. May révéla que des poissons avaient mangé le trésor recherché. Finalement diplômé de l’ESU, Peter continua ses études, obtenant un poste d’assistant en biochimie tout en travaillant comme photographe en chef au Daily Globe après avoir été viré du Daily Bugle par un J. Jonah Jameson de plus en plus irrationnel. Spider-Man contribua à la guérison de Morbius pendant un temps quand le Vampire Vivant fut frappé par un éclair en buvant le sang radioactif de Peter. Après être devenu de plus en plus agressif pendant une bataille avec l’Homme Schizoïde (Chip Martin), Spider-Man se transforma en Spider-Lézard et saccagea la ville. Pendant que des équipes du SWAT furent incapables de vaincre Spider-Lézard, Connors administra courageusement un antidote, retournant Peter à la normale.

 

Après que Mary Jane partit pour poursuivre une carrière de mannequin en Floride, Peter eut plusieurs romances infructueuses. Il sortit avec l’étudiante Cissy Ironwood, mais elle déménagea à l’ouest après la mort de son père. Dawn Starr tenta de séduire Peter afin de voler un examen de science. Une nouvelle belle voisine s’avéra être en réalité Llyra déguisée, nouveau membre des Terrifics criminels. Peter fut attiré par une autre assistante, Marcy Kane (ne suspectant jamais qu’elle était secrètement l’espionne contraxianne extraterrestre Kaina), mais finit par demander à la timide secrétaire du département de sciences Debra Whitman de sortir avec lui. Malheureusement, les fréquents départs de Peter afin de combattre le crime augmentèrent le complexe d’infériorité de Debra. Au Globe, Peter rencontra un collègue photographe, Lance Bannon, qu’il détesta immédiatement. Plus tard, la tentative de meurtre par le responsable du tirage Rupert Dockery de la propriétaire solitaire du Globe K.J. Clayton résulta en la suspension de la publication du journal. J. Jonah Jameson, ayant récupéré de sa folie mentale induite par le scientifique criminel Jonas Harrow, offrit bientôt à Peter son vieux travail au Bugle.

 

Pendant que May se fiança avec Nathan Lubensky, un autre occupant du foyer de convalescence dans laquelle elle avait déménagé, Deb Whitman plaqua Peter. Spider-Man continua à faire équipe avec d’autres héros dont Captain America (Steve Rogers), Dazzler (Alison Blaire), Wolverine (Logan/James Howlett) et le Chevalier de la Lune (Marc Spector). Une fusion accidentelle de l’Homme-Sable et d’Hydro-Man créa la Chose de Boue, qui bouleversa tellement l’Homme-Sable qu’après la séparation des deux vilains, il rentra dans le droit chemin, devenant l’allié de Spider-Man. Harry et Liz, nouvellement marié, furent menacés par l’Homme de Métal, que Spider-Man défit. Spider-Man rencontra la Cape (Tyrone Johnson) et l’Epée (Tandy Bowen), des justiciers impitoyables, et il devint romantiquement lié à sa vieille ennemie, la Chatte Noire, qui renonça au crime par amour pour Spider-Man. Peter fut de nouveau temporairement transformé, cette fois en araignée par le mutant Brainchild, et mena un combat apparemment désespéré contre le Fléau avant de diriger l’ennemi « imbattable » dans une fondation de ciment frais. Dépassé par tout ça, Peter abandonna son poste d’assistant alors qu’Amy Powell commençait à le draguer afin de rendre son petit ami Lance Bannon jaloux. Du terre-à-terre au cosmique, Spider-Man rejoignit d’autres super héros au chevet de Captain Marvel (Mar-Vell) sur la lune de Saturne Titan, mais il fuit la pièce, secoué par le fait que le cancer pût tuer un tel héros. Peu après, il fut présent pour les débuts du nouveau Captain Marvel (Monica Rambeau).

 

Peter aida May à déménager dans leur maison de Forest Hills, créant une pension pour Nathan et d’autres résidents de Restwell. Il apprit que Debra Whitman était schizophrène et en était venue à croire qu’il était Spider-Man. Quand Peter se démasqua devant elle, Debra crut qu’il avait loué un costume pour lui donner un choc salutaire. Reconnaissante, elle retourna dans sa ville natale dans le Midwest. Peu après le départ de Debra, Spider-Man rencontra la Chatte Noire, se retrouvant attiré dans une guerre entre le Docteur Octopus et le Hibou (Leland Owlsley) pendant laquelle la Chatte fut presque tuée quand des hommes d’Octopus la blessèrent par balles. Peter revint sur Terre. Il réalisa que, sans pouvoirs surhumains, Felicia était juste comme les autres de son passé qui avait si souvent payé le prix de ses activités en tant que Spider-Man. Felicia reçut une amnistie grâce au capitaine de police Jean DeWolff en récupérant à l’hôpital. Dans le même temps, le braqueur de banques en fuite George Hill tomba sur un repaire caché du Bouffon Vert. Il transmit la localisation au magnat de la mode Roderick Kingsley qui l’assassina, puis qui utilisa la technologie du Bouffon pour créer l’identité du Super-Bouffon. Se retrouvant physiquement dépassé contre Spider-Man, le Super-Bouffon trouva la formule pour la super force du Bouffon Vert, la testant sur un homme de main, Arnold « Lefty » Donovan, pour filtrer ses effets secondaires explosifs, hypnotisant Lefty pour lui faire croire qu’il était le Super-Bouffon et le tuant quand Spider-Man s’approcha trop de la vérité.

 

Alors que la relation entre Spider-Man et la Chatte Noire grandissait, Mary Jane revint dans la vie de Peter. Toujours dépassé, Peter quitta son doctorat à l’ESU. Il prit du temps sur sa quête du Super-Bouffon pour révéler son identité à Timothy Harrison, un fan de neuf ans mourant de leucémie, et à la Chatte Noire, qui réagit au peu glamour Peter Parker avec horreur, ne voulant aimer que Spider-Man. Quand le Super-Bouffon le fit chanter, Jameson admit son rôle dans la création du Scorpion et démissionna du Daily Bugle. Plus tard, une bataille entre Spidey et le Super-Bouffon mena à la noyade apparente du vilain dans l’Hudson, mais il s’enfuit dans une cachette où il captura et hypnotisa Ned Leeds pour en faire une doublure du Super-Bouffon. Se sentant responsable des blessures de Spider-Man dans une bataille avec le Cobra (Klaus Voorhees) et Mister Hyde (Calvin Zabo), la Chatte Noire chercha des super pouvoirs, recevant finalement des capacités de « malchance » du Caïd. La découverte ultérieure par Spider-Man de la dissimulation de Felicia au sujet de la source de ses pouvoirs et de son dégoût pour sa vie en tant que Peter Parker amorça la dissolution de leur relation. Peu après la quête de pouvoir de la Chatte, Spider-Man et d’autres surhommes furent attirés sur la planète composite Battleworld par l’omnipotent Beyonder en tant que participants aux « Guerres Secrètes ». Là, Spider-Man reçut un globe d’une étrange machine qui devint un costume noir qui répondait à ses ordres mentaux. Découvrant plus tard que le costume était un symbiote extraterrestre vivant se nourrissant de son adrénaline et le laissant épuisé parce qu’il prenait son corps pour des aventures nocturnes pendant qu’il dormait Peter le fit enlever de force et capturer par Mister Fantastic (Reed Richards). Empruntant un costume de rechange des Quatre Fantastiques sans masque, Spider-Man retourna chez lui en cachant son visage dans un sac de papier, humilié par Johnny Storm. En tant que le Super-Bouffon, Ned Leeds commença un partenariat avec la Rose (le fils du Caïd Richard Fisk) criminelle tout en affrontant Spider-Man et la Chatte Noire. Felicia fit un nouveau costume noir pour Spider-Man et, pendant un temps, il alterna entre son costume originel et le costume noir. Pendant ce temps, Harry et Liz Osborn eurent un fils, « Normie ».

 

Avant que la Chatte Noire ne pût rompre de manière altruiste avec Spider-Man (craignant que sa malchance ne tuerait finalement son amant), Spider-Man rompit avec elle, fatigué de son imprudence, de ses mensonges et de son amour uniquement pour son identité costumée. Immédiatement après, le symbiote extraterrestre combattit pour se rattacher à Peter, mais il fut repoussé par le son à haute intensité dans un clocher d’église. Le symbiote plaça Peter, alors en train de tomber, en sécurité et se désintégra apparemment, mais il survécut secrètement. Mary Jane se rapprocha de Peter, le choquant en révélant qu’elle connaissait l’identité duale de Peter depuis la nuit du meurtre de Ben et partageant avec lui les secrets de son éducation dysfonctionnelle et tragique. Pendant ce temps, Jameson épousa le docteur Marla Madison après que Spider-Man la sauva du Scorpion. Le Beyonder vint sur Terre, où Spider-Man lui donna des leçons sur l’humanité. Spider-Man rencontra pour la première fois l’alliée ténue et chasseuse de primes internationale Silver Sable et s’avéra remarquablement résistant en battant Firelord aux pouvoirs cosmiques. La tragédie frappa à nouveau la vie de Spider-Man quand le Mangeur de Péchés (le sergent de police Stan Carter) assassina Jean DeWolff. Daredevil aida Spider-Man à attraper le meurtrier et il dit plus tard à Spider-Man qu’il avait découvert son identité secrète, partageant sa propre identité secrète avec Peter. La capture par Spider-Man de Carter ruina la réputation du journaliste du Daily Globe Eddie Brock pour ses articles exclusifs qui identifièrent le mauvais homme. Considérant le suicide, Eddie pria dans la même église où le symbiote était. Les deux se lièrent, devenant Venom, connaissant tous les secrets de Peter grâce aux souvenirs du symbiote. Dans un concours avec le seigneur des enfers Méphisto, le Beyonder testa la valeur de l’humanité, choisissant secrètement Spider-Man comme champion de l’humanité. Les vertus de Spider-Man persuadèrent le Beyonder de permettre à l’humanité de continuer d’exister. Pendant que Flash fut accusé d’être le Super-Bouffon et emprisonné, Spider-Man fut porté disparu pendant une mission dans les Appalaches, déjouant les plans malfaisants de Magma (Jonathan Darque), mais se faisant arrêter (en tant que « Jay Jameson ») et retournant chez lui en lambeaux. Spider-Man, Silver Sable et l’Homme-Sable joignirent leurs forces pour arrêter le Syndicat Sinistre.

 

Après avoir expérimenté trop de malchance de son exposition prolongée à la Chatte Noire, Spider-Man demanda au Docteur Strange de lui enlever la malédiction, ce qui élimina les pouvoirs de Felicia au milieu d’une bataille, résultant en une correction qui lui fut infligée. Felicia s’allia brièvement avec le mercenaire criminel Etranger en représailles. Suite à une guerre des gangs en l’absence du Caïd, Jack O’Lantern (Jason Macendale) engagea l’Etranger pour assassiner Ned Leeds en Allemagne, croyant que Leeds était le vrai Super-Bouffon, et Macendale usurpa l’identité du Super-Bouffon.

 

Après une romance rallumée, Peter demanda à nouveau Mary Jane en mariage. Elle accepta cette fois et le mariage se déroula sans problème, même si le marié et la mariée furent en retard à la cérémonie. Ils passèrent leur lune de miel à Calais, France, grâce à une dette du Puma (Thomas Fireheart) envers Peter. Peu après, Mary Jane apprit la vie mariée des super héros quand Peter disparut pendant deux semaines, enterré vivant par Kraven le Chasseur, qui prit l’identité de Spider-Man et défit Vermine (Edward Whelan) – un adversaire que Spider-Man ne défit précédemment qu’avec de l’aide – avant de se suicider. Les choses empirèrent quand Venom se présenta aux Parker et tua presque Spider-Man dans le clocher, même si Peter survécut en poussant son ennemi à s’épuiser. Sa ressemblance avec Spider-Man effraya tant Mary Jane que Peter promit de ne plus porter le costume noir. A cette époque, cependant, la carrière de mannequin de Mary Jane s’envolait, permettant aux Parker d’accéder aux appartements de luxe des Tours Bedford. Le clone de Gwen Stacy revint, mais le collègue de Miles Warren, le Maître de l’Evolution, désinforma Spider-Man que le clone était en fait une femme infectée par un virus génétique. Peter retourna à l’école. Dans le même temps, Wiltonbooks publia « Toiles », une collection de ses photos de Spider-Man, l’envoyant sur une tournée promotionnelle qui comprit une apparition au Tonight Show. Malheureusement, le propriétaire des Tours Bedford Jonathan Caesar, un fan obsessionnel de Mary Jane, avait arrangé l’appartement afin de la kidnapper. Quand son plan échoua, Caesar contrattaqua en arrangeant l’éviction des Parker, les forçant à déménager chez May. Caesar utilisa également son influence pour priver Mary Jane de futurs contrats de mannequin. Pendant une invasion démoniaque de New York, Spider-Man fit face au nouveau Super-Bouffon (Macendale), qui, cherchant des pouvoirs, avait fusionné avec un démon.

 

En plus de ses vieux ennemis, Spider-Man fit face à de nouveaux ennemis comme le Skinhead (Edward Cross), Styx et Stone et les mutants lycanthropes Carlos et Eduardo Lobo et le tueur albinos Tombstone. Les vies héroïques et privées de Peter se chevauchèrent quand son ami Joe Robertson, rédacteur en chef du Bugle, fut brièvement envoyé en prison pour ne pas avoir rapporté un crime de Tombstone des années auparavant, quand Thomas Fireheart reprit brièvement la direction du Daily Bugle, quand une Chatte Noire jalouse sortit avec Flash Thompson pour blesser Peter et quand Nathan Lubensky mourut pendant une confrontation avec le Vautour (Adrian Toomes). Dans le même temps, les Parker déménagèrent dans un loft à Soho juste au-dessus d’Harry et Liz Osborn et Mary Jane fut engagée dans le feuilleton Hôpital Secret. Après que Spider-Man utilisa brièvement l’Uni-Pouvoir, le pouvoir cosmique de Capitaine Univers, le Caméléon le piégea pour lui faire perdre ses pouvoirs, mais la Chatte Noire l’aida à restaurer ses capacités, sacrifiant ses propres pouvoirs dans le processus. Acquérant accidentellement les pouvoirs de Hulk à travers l’Absorbeur d’Energie Biokinétique d’Armand Jones, Peter devint un « Spider-Hulk » dévastateur jusqu’à ce que la transformation fût inversée. Les ennemis les plus récents de Spider-Man comprenaient la moitié démoniaque désormais séparée du Super-Bouffon, Démogoblin, le justicier Cardiaque, le fils de Spencer Smythe Alistaire et ses nouveaux Anti-Araignées, la sociopathe Cri, les justiciers en armure du Jury, le monstrueux Doppelganger et un Vautour (Toomes) rajeuni. Spider-Man rejoignit finalement les Vengeurs après les avoir aidés contre la pirate de l’espace Nébula, mais il ne servit jamais à plein temps avant de démissionner. Il rejoignit brièvement ses anciens ennemis, le Rôdeur, l’Homme-Sable, le Puma, Roller Skater et Feu Follet dans une alliance qui devint les mercenaires Hors-La-Loi de Silver Sable, mais la rivalité entre Parker et le Puma s’intensifia à un niveau mystique et laissa et le Puma relégué à une bête. Le rejeton du symbiote de Venom se lia avec le tueur en série Cletus Kasady, formant le sauvage Carnage, qui mena d’autres menaces à New York dans une folie meurtrière arrêtée par Spider-Man, la Chatte Noire, Venom et d’autres. Une confrontation avec les Nouveaux Exécuteurs, la Rose de Sang (Richard Fisk) et Gantelet (Alfredo Morelli) poussa Spider-Man à construire une armure pare-balles, même si elle fut bientôt détruite par de l’acide au combat.

 

Spider-Man prit temporairement une apparence de cyborg quand il porta des attelles mécaniques en déjouant les derniers plans du Docteur Octopus. Désormais dominé par sa personnalité du Bouffon Vert, Harry Osborn tourmenta Peter, Mary Jane et sa propre famille, jusqu’à ce que sa formule expérimentale le tuât apparemment, même si Norman Osborn avait en fait passé un arrangement élaboré avec Mysterio pour simuler la mort d’Harry pendant que le jeune Osborn récupérait physiquement et mentalement. Malgré la « mort » d’Harry, les plans qu’il avait initiés continuèrent à tourmenter Peter, dont l’un où le Caméléon créa des doubles androïdes des parents décédés de Peter, supposément toujours vivants. Peter fut dévasté en découvrant la vérité et se retira en Spider-Man pendant un temps. D’Europe, Norman Osborn fit kidnapper May et la remplaça par un double génétique souffrant. Les nouvelles de la santé défaillante de cette May attirèrent à New York le clone de Spider-Man Ben Reilly. Développant sa propre identité costumée en tant qu’Araignée Ecarlate, le clone se lia d’amitié avec Peter. Mais Reilly était poursuivi par un autre clone de Parker, le difforme Kaine, qui tua le Docteur Octopus. Spider-Man devint brièvement « Octo-Spidey » en utilisant les bras mécaniques du Docteur Octopus, faisant équipe avec Reilly et un Kaine invisible pour défaire divers vilains cherchant la technologie du Docteur Octopus. Peter et ses alliés feraient également face à de nouvelles menaces comme le mentaliste mutant Judas Traveller, le fils de Kraven Chasseur Sinistre (Vladimir Kravinoff) et une Docteur Octopus (Carolyn Trainer) femelle.

 

Norman Osborn trompa secrètement le Chacal pour lui faire croire que Peter était le clone et Reilly était le Parker originel et le Chacal convainquit à son Peter et Ben de ça. Peu après la mort de May, Peter fut arrêté pour un meurtre commis par Kaine. Ben prit la place de Peter en prison pendant que Peter devint l’Araignée Ecarlate. Plus tard, Kaine confessa le crime, exonérant Peter. Le Chacal étant apparemment tué et Mary Jane enceinte, Peter prit un emploi scientifique avec le GARID (anciennement Corporation Techtronique Générale Ouest) sous les ordres du docteur Eric Schwinner et il remit à Ben l’identité  de Spider-Man, pendant que les Parker déménagèrent sur la côte ouest avec l’espoir d’une vie de famille normale. Quand Peter perdit ses pouvoirs, le couple retourna à New York dans la maison de May à Forest Hills. Après avoir presque péri pendant que ses pouvoirs revinrent, Peter et Ben firent face aux forces de l’entité psionique Onslaught ravageant Manhattan. Norman Osborn revint en Amérique dégoûté par la manière dont Peter s’adaptait à chaque épreuve. Cherchant désormais plus directement vengeance, Osborn fit empoisonner Mary Jane, causant une fausse couche apparente, et, en tant que le Bouffon Vert, il tua Ben, dont la désintégration ultérieure confirma qu’il était le clone-

 

Peter et Mary Jane retournèrent à l’ESU, où ils rencontrèrent l’oncle de Gwen Arthur et ses cousins, Jill et Paul Stacy. Spider-Man aida Betty Brant à révéler que Roderick Kingsley était le vrai Super-Bouffon, blanchissant finalement le nom de Ned Leeds. Après que Spider-Man défit un Electro surchargé en portant un costume spécialement isolé, le Docteur Octopus (Octavius) fut ressuscité par un culte ninja, la Main. Norman Osborn acheta le Daily Bugle et fit accuser Spider-Man de meurtre pendant que Spider-Man combattait les nouveaux chefs de gangs Don Fortunato, la Tarentule Noire et la nouvelle Rose (l’ancien éditorialiste du Bugle Jacob Conover). Spider-Man sauta dans l’univers d’antimatière Zone Négative pour sauver des enfants de Blastaar, acquérant une apparence monochrome pendant qu’il aidait un chef rebelle déguisé comme son commandant disparu, Crépuscule. Retournant avec les enfants, Peter adopta le costume de Crépuscule, plus trois autres identités costumées – le Frelon, le Prodige et Ricochet – pour continuer à combattre le crime jusqu’à ce qu’il blanchît finalement le nom de Spider-Man. Plusieurs jeunes adoptèrent plus tard ses quatre identités alternatives abandonnées pour devenir les héroïques Tisseurs. Du pollen mutagène de l’Homme-Plante (Sam Smithers) transforma Spider-Man en une araignée humaine (« Spider-Morphosis ») pour une seconde fois, mais Spider-Man et Synch (Everett Thomas), muté de manière similaire, forcèrent l’Homme-Plante à les guérir. Découvrant que May était toujours vivante, Spider-Man la sauva et défit Norman Osborn, qui fut rendu encore plus fou que jamais par un rituel obscur. Essayant de démarrer un nouveau chapitre de leurs vies, Peter promit à Mary Jane qu’il abandonnerait sa carrière de héros costumé, déménagea dans un appartement luxueux, quitta son doctorat à nouveau et travailla à la Fondation de Recherche Tri-Corp (anciennement Corporation Techtronique Générale Ouest) pendant que Mary Jane reprit sa carrière de mannequin et que la super adolescente Mattie Franklin commença à se faire passer pour Spider-Man. Cependant, le sens des responsabilités de Peter le poussa inévitablement à reprendre sa carrière héroïque contre de nouveaux Sinistres Six, une Spider-Woman (Charlotte Witter) criminelle et les extraterrestres Z’nox. Franklin deviendrait une nouvelle Spider-Woman héroïque, mais Peter perdit un autre allié quand le Sorcier lava le cerveau de l’Homme-Sable pour le pousser à reprendre sa carrière criminelle.

 

Harcelée par un nouveau traqueur, Mary Jane mourut apparemment dans l’explosion d’un avion, mais elle fut secrètement kidnappée par le traqueur. En deuil, Peter retourna dans la Zone Négative mystérieusement vêtu d’un costume à nanotechs de Spider-Man de la Contre-Terre de la Réalité-751263 où il sauva le vrai Crépuscule et l’aida à défaire Blastaar. Essayant d’accepter la mort de Mary Jane, Peter déménagea dans un petit appartement, rejoint plus tard par le fils de Joe Randy Robertson. Spider-Man sauva finalement Mary Jane du Traqueur, mais elle était désormais trop traumatisée pour rester dans le monde dangereux de Spider-Man. Mary Jane déménagea sur la côte ouest, laissant Peter lutter avec une perte presque aussi traumatisante que sa mort apparente.

 

Peter commença à s’interroger sur la nature de ses capacités quand l’homme mystérieux aux pouvoirs similaires d’araignée Ezekiel Sims déclara qu’elles venaient de la magie. Même s’il aida Spider-Man contre le vampire presque imbattable Morlun, Ezekiel avait volé par magie ses propres pouvoirs et avait finalement besoin de sacrifier Spider-Man pour les garder. En lui rendant une visite non annoncée, May trouva Peter endormi suite à sa victoire difficile sur Morlun – ensanglanté et très abîmé, son costume déchiré laissé en tas sur le sol près de son lit. May fut initialement dévastée de découvrir le plus grand secret de Peter, mais elle l’accepta et devint son plus grand soutien et les deux furent plus proches que jamais. May poussa également Peter à devenir enseignant. Il retourna au Lycée de Midtown – désormais une école urbaine pauvre – pour enseigner les sciences à temps partiel. Peter aida de nombreux étudiants dans et hors de la classe – par exemple en aidant l’étudiante Jennifer Hardesky à retrouver son frère disparu, ce qui opposa Spider-Man à l’Ombre (Jake Nash) sur le plan astral, où la curiosité de Peter peut avoir attiré l’attention d’autres êtres mystiques. Spider-Man combattit par la suite Shathra, la guêpe-araignée mystique manipulatrice. Dans le même temps, Peter et Mary se réunirent, essayant de refaire marcher leur mariage. Pendant cette période, le directeur de l’agence de services secrets SHIELD Nick Fury recruta Spider-Man et d’autres héros dans une mission secrète non autorisée pour aider à renverser le Premier ministre de Latvérie Lucia von Bardas. Après le décès apparent de von Bardas, Fury effaça cette « Guerre Secrète » des mémoires des héros. Le jour de son anniversaire, s’alliant avec le Docteur Strange contre Dormammu et les Sans-Esprit, Spider-Man devint déconnecté du temps et de l’espace, revivant sa vie et apercevant un futur tragique possible, avant de retourner chez lui, où Strange récompensa Peter avec une visite de cinq minutes de l’esprit de Ben. Après avoir défait de nouveaux vilains dont l’amalgame gamma de gangsters Mineur, la sorcière Morwen et le vilain amateur Shaker, Peter découvrit les vrais motifs d’Ezekiel quand l’entité araignée paranormale Gardien se lia à lui, expliquant comment l’araignée radioactive qui lui donna ses pouvoirs le choisit comme chasseur, utilisant la rage de Peter pour le faire passer du statut de « proie » au statut de « prédateur ». Ezekiel essaya de faire sacrifier Spider-Man dans un temple péruvien pour conserver ses propres capacités, mais quand la cérémonie joignit leurs esprits, cependant, Ezekiel réalisa qu’il avait gaspillé ses pouvoirs et il se sacrifia à la place.

 

De retour chez lui, Spider-Man combattit les deux enfants désormais adultes de Gwen, leur faisant finalement réaliser qui était réellement le tueur de leur mère. Peu après, la maison de Peter à Forest Hills fut brûlée par son ancien camarade de classe rancunier Charlie Weiderman, qui devint un nouvel « homme de métal », mais qui fut défait et immobilisé. Spider-Man et les autres héros de la « Guerre Secrète » de Fury retrouvèrent leur mémoire en aidant Fury, sa protégée du SHIELD Daisy Johnson et d’autres à déjouer l’attaque de représailles de von Bardas sur les Etats-Unis, brouillant Fury avec les héros et menant à son licenciement du SHIELD. Après avoir été publiquement révélé comme étant le Bouffon Vert et jeté en prison après avoir assassiné le journaliste Terri Kidder, Norman Osborn révéla l’identité de Spider-Man à Mac Gargan, le Scorpion, et lui fit kidnapper May. Osborn savait que de grandes organisations conspiraient depuis les années 50 pour créer des super vilains et, en tant qu’informateur potentiel, il était une cible facile en prison. Osborn voulut que Peter le fît sortir de prison en échange de la liberté de May, mais quand Peter le fit, Osborn revint sur sa parole, déployant ses nouveaux Sinistres Douze, dont Gargan lui-même – désormais un nouveau Venom après s’être lié avec le symbiote extraterrestre de Brock. Les Douze furent défaits, May fut sauvée et Osborn fut finalement recapturé. Vers cette période, Spider-Man rencontra la Reine (Anna Soria) qui avait des pouvoirs lui permettant de contrôler les insectes du monde, faisant finalement muter Spider-Man en une araignée géante. Elle planifiait de faire exploser une bombe qui tuerait tout le monde exceptés ceux qui avaient un gène d’insecte, mais Peter retourna à sa forme humaine, bien qu’il en garda des pouvoirs améliorés, et l’arrêta.

 

Après que la mystique mutante des Vengeurs Sorcière Rouge (Wanda Maximoff) eut une dépression nerveuse, elle transforma le monde en la « Maison de M » (Réalité-58163) où les mutants régnaient. Prétendant être un mutant, Spider-Man était un homme d’affaires et de spectacles à succès dans ce monde et il eut un fils, Ritchie, avec sa femme Gwen Stacy pendant que son oncle Ben et son beau-père George Stacy vivaient toujours. Rongé par la culpabilité suite à des cauchemars de son passé tragique dans la réalité conventionnelle (Réalité-616), Peter sabota sa propre vie, devenant le Bouffon Vert et permettant à son attaché de presse J. Jonah Jameson Jr de découvrir son journal intime et de l’exposer. Fugitif, Peter simula sa propre mort et fuit avec sa famille dans la campagne jusqu’à ce que Layla Miller restaurât les souvenirs de sa vie précédente, après quoi la Sorcière Rouge restaura la Réalité-616.

 

Rejoignant les nouveaux Vengeurs réorganisés comme membre à plein temps, Spider-Man déménagea dans la luxueuse Tour Stark avec Mary Jane et May. La barrière solitaire qu’il dressait entre lui-même et ses paires héroïques fut abaissée quand il partagea son identité secrète avec les Quatre Fantastiques et les autres Vengeurs. Tony Stark (Iron Man) devint affectueux avec Parker, le voyant comme un protégé. Après s’être occupé d’opérations skrulls clandestines, du groupe subversif mondial Hydra et du robot conscient Traceur. Peter développa une mystérieuse maladie terminale, laissant ses collègues perplexes. Déjà affaibli, il ne fut pas préparé au retour de Morlun, qui battit sauvagement Spider-Man, arrachant un œil et le mangeant. Morlun revint pour finir le travail, mais quand il menaça Mary Jane, Spider-Man utilisa sa force restante pour poignarder et tuer Morlun avec des dards venimeux sur ses bras avant de mourir lui-même. Etonnamment, un Parker rajeuni émergea du corps de Peter Parker, s’enferma dans un cocon et revint avec de nouveaux pouvoirs, des capacités augmentées et des blessures miraculeusement guéries. Parker avait adopté les forces totémiques de l’araignée à travers le dieu araignée, le Grand Tisserand. Une nouvelle créature émergea également du corps, le contrepoint de Spider-Man Ero, qui s’enfuit et entra également dans un cocon.

 

Comme cadeau de « renaissance », Tony Stark construisit pour Peter un costume de Spider-Man blindé haute technologie (l’Armure de Combat de Spider-Man ou « Iron Spider-Man »). Quand le vilain Nitro tua des centaines de civils (dont de nombreux écoliers) en combattant les Nouveaux Guerriers à Stamford, Connecticut, le gouvernement américain mis rapidement en place l’Acte d’Enregistrement des Surhommes demandant à la communauté des super héros de s’enregistrer et de révéler leurs identités au gouvernement. L’acte fut soutenu par Tony Stark, qui devint le chef du mouvement pro-enregistrement, pendant que Captain America mena d’autres héros, les « Vengeurs Secrets », à s’opposer à l’Acte. Pour soutenir Iron Man et cherchant peut-être le respect du public, Spider-Man s’enregistra dans le cadre de la nouvelle super-armée Initiative du gouvernement et prit la décision difficile (avec le soutien de May et Mary Jane) de révéler son identité au monde pendant une conférence de presse. Faisant face aux dangers que l’exposition publique imposait à sa famille et à ses êtres chers et à la perspective de devoir capturer ses amis renégats anti-enregistrement dans ce qui était devenu une « guerre civile » totale parmi les surhommes, Peter regretta sa décision. Après avoir assisté à la mort du héros rebelle Goliath (Bill Foster) et à l’établissement d’une prison horrifique dans la Zone Négative pour les héros capturés qui refusaient de s’enregistrer, Parker abandonna le mouvement pro-enregistrement avec sa famille, combattant Iron Man pendant sa sortie.

 

Désormais un fugitif, Spider-Man fut presque capturé par le Pitre (Jody Putt) et Jack O’Lantern (Steven Blevins) soutenus par le gouvernement jusqu’à ce que le Punisher les tuât apparemment. Le Punisher amena Parker au bunker clandestin de Captain America, où un Spider-Man désolé rejoignit la rébellion. Il retourna auprès de sa famille dans un motel décrépit. Interrompant un journal télévisé en direct, Spider-Man admit publiquement son erreur en signant l’Acte d’Enregistrement et jura de combattre quiconque tentait d’imposer ses directives. Parker fit face à ses jours les plus sombres. Certains amis, comme Betty Brant, restèrent loyaux. D’autres, comme Liz Osborn, furent utilisés comme pions par ses ennemis. Son employeur de longue date J. Jonah Jameson le haïssait désormais en tant que Spider-Man et en tant que Peter Parker. Ben Parker de la Réalité-6078 marchait dans les rues grâce au Super-Bouffon de 2211 de la Terre-9500. Le Caméléon de 2211 tua ce Ben et prit son identité jusqu’à ce que Spider-Man le défît. Ero, se faisant passer pour l’infirmière scolaire Mademoiselle Arrow, révéla son intention de s’accoupler avec Flash Thompson et de le tuer pour donner naissance à des milliers d’entités comme elle. Aidé par Betty Brant, Spider-Man mit un terme à sa menace.

 

Jake Martino, l’un des snipers du Caïd tira sur May, la laissant comateuse et hospitalisée sous un pseudonyme. Rendu angoissé et amer par cette tragédie et sa nouvelle vie de fugitif en général, Spider-Man retourna à son costume noir, reflet de sa vie sombre et troublée. Même si Martino mourut en fuyant Spider-Man et si Parker laissa le Caïd battu et humilié en prison, Spider-Man ne sentit que peu de soulagement. Parlant à travers l’alliée psychique de Peter Madame Web, May demanda à Peter de la laisser mourir, mais il continua d’essayer de la sauver, lui donnant même une autre transfusion de sang. A l’extérieur de l’hôpital de May, Spider-Man aida les trois Araignées Ecarlates de l’Initiative (des clones de MVP/Michael van Patrick portant l’armure « Iron Spider-Man » de Stark) à capturer les Vulturions criminels. Reconnaissants, les Araignées Ecarlates imitèrent chacun Peter Parker, permettant à Peter d’échapper à la capture, ce qui fit douter le public si Peter était réellement Spider-Man. Toutefois, la vie de fugitif de Peter empira quand il frappa un officier de police, vola une ambulance et transféra May dans un autre hôpital avant que leurs identités ne fussent compromises. Malgré l’argent d’un Tony Stark compatissant et puisant dans toutes les ressources surhumaines et paranormales, Peter ne put trouver aucun moyen de sauver May jusqu’à ce que le démon Méphisto offrît à Peter et Mary Jane un choix. Méphisto restaurerait May si le couple sacrifiait leur mariage, l’effaçant de l’histoire et perdant tout souvenir de ce qui était arrivé. Sachant que Peter ne se pardonnerait jamais d’avoir permis la mort de May afin de pouvoir rester marié, Mary Jane accepta, suivie par Peter.

 

Ainsi, le mariage du couple fut retiré de la ligne temporelle et Mary Jane ne tomba jamais enceinte, même si tous les autres événements de la vie de Spider-Man eurent toujours lieu. Pour des raisons non révélées, Spider-Man revint à l’utilisation de ses lanceurs de toile et le monde ignorait à nouveau l’identité secrète de Peter Parker, excepté apparemment Mary Jane. Des blocages mentaux furent placés, obscurcissant toute personne essayant de connecter Peter à Spider-Man. Après des années de sorties communes à la place du mariage, Peter et Mary Jane se séparèrent. Mary Jane alla en Californie pour continuer sa carrière d’actrice. Harry Osborn surprit tout le monde en revenant à New York vivant. Utilisant sa fortune, il restaura la maison des Parker à Forest Hills, où Peter vécut avec May tout en cherchant du travail. Harry présenta à Peter sa petite amie Lily Hollister et sa meilleure amie, l’experte médico-légale Carlie Cooper. Pendant que New York apprécia une accalmie dans le crime, Spider-Man prit un congé d’environ 100 jours, même s’il fit une exception en capturant le vilain technologique Survitesse tout en rencontrant l’héroïne rouquine débutante Jackpot (Alana Jobson) que Peter crut être secrètement Mary Jane. Spider-Man retourna bientôt à l’héroïsme à plein temps, protégeant les familles des gangsters Karnelli du gangster de Chinatown à la nature duale Monsieur Négatif (secrètement le patron de May au foyer pour sans-abris FEAST sous son apparence civile de Martin Li). Quand une crise cardiaque de Jonah poussa sa femme à vendre le Bugle à Dexter Bennett, les changements au nouveau « DB ! » signifiaient de plus gros chèques pour Peter, mais Bennett, plus généreux, s’avéra être imprévisible, impitoyable et peu éthique. Pendant une campagne politique chaude pour la mairie de New York, le père de Lily Bill remplaça la candidate Lisa Parfrey, qui avait été accidentellement tuée par le terroriste politique ressemblant au Bouffon Vert Menace – secrètement Lily, qui était tombée sur l’une des cachettes de Bouffon Vert de Norman et s’était exposée accidentellement à une formule expérimentale du Bouffon. Pendant que Menace manipulait l’élection en faveur de son père, Spider-Man confronta le drogué muté infiniment adaptatif Aberration. Portant un masque de Spider-Man, le « Spider-Agresseur » (Sean Boyle) cambriola Peter, prenant son lanceur de toiles. Peter le récupéra quand Boyle fut assassiné par son receleur, Dooley. Des policiers renégats placèrent plus tard un Arachno-Traceur sur le corps de Doyle dans le cadre d’une conspiration anti-justiciers pour faire accuser Spider-Man.

 

Après avoir fait équipe avec des sans-abris pour arrêter le docteur Benjamin Rabin, qui, avide de pouvoir, avait invoqué l’antique déité maya Wayep, Peter déménagea dans un nouvel appartement de Manhattan avec l’officier de police ami de Carlie Vin Gonzales, secrètement membre de la conspiration de l’Arachno-Traceur. Suite à une poursuite embarrassante du maître du parkour acrobatique Dingue, Peter fut poussé par Dexter Bennett à devenir un paparazzi. Convoitant une récompense d’un million de dollars pour une photo de la petite amie secrète de l’acteur Bobby Carr, Peter photographia Carr chassant violemment la serveuse Edith Harper, faisant les gros titres. Harper essaya d’exploiter la situation, mais elle fut assassinée par une fan folle de jalousie de Carr, la bidimensionnelle Poupée de Papier (Piper Dali). Au domaine de Carr dans les Hamptons, Spider-Man sauva Carr de la Poupée de Papier et obtint une photographie de la petite amie de Carr, ignorant que c’était Mary Jane. Dégoûté par son déclin éthique, Peter détruisit la carte mémoire de son appareil, condamnant la récompense et son emploi au DB ! au « Bar Sans Nom » des super vilains, le Bookmaker (Johnny LaDue) plaça des paris sur l’issue de combats entre super héros. Attrapé en train de truquer un combat en utilisant le Dingue déguisé en Spider-Man, le Bookmaker fut sauvé des Exécuteurs par Spider-Man. Un nouveau Kraven, l’adolescente Ana Kravinoff (supposément la fille de Sergei Kravinoff), conclut à tort que Vin était Spider-Man, détruisit sa vie personnelle et le kidnappa, l’habillant dans un costume de Spider-Man trouvé dans l’appartement de Peter. Peter, empruntant un costume de Daredevil, sauva Vin d’Ana et Vermine.

 

La « Guerre Civile » des super héros sur l’enregistrement était finie depuis longtemps après que Captain America se rendit aux autorités et mourut apparemment en détention. Les « Vengeurs Secrets » s’étaient séparés et la majorité d’entre eux s’enregistrèrent, mais Spider-Man, Luke Cage et quelques autres héros anti-enregistrement étaient restés ensemble comme une faction hors-la-loi des Vengeurs, combattant des menaces comme le culte ninja Main et le Crâne Rouge (Johann Schmidt) de l’année 1944 de la Réalité-93198, où Peter se fit passer pour le héros des années 40 Challenger (Bill Waring) en aidant à effacer en aidant à effacer cette réalité alternative dominée par le Crâne. Dans le même temps, les extraterrestres métamorphes presque indétectables Skrulls étaient secrètement en train d’envahir la Terre – par exemple la reine skrull Veranke se fit longtemps passer pour la coéquipière de Spider-Man au sein des Vengeurs Spider-Woman (Jessica Drew). Les Vengeurs hors-la-loi de Spider-Man, les Vengeurs enregistrés d’Iron Man et de nombreux autres héros exposèrent et défirent finalement les envahisseurs extraterrestres, mais la victoire eut des conséquences sombres. Norman Osborn, qui avait été pardonné et nommé chef des Thunderbolts pendant la guerre civile, tua Veranke avec un tir aléatoire chanceux pendant la défaite finale des Skrulls. Rejetant la faute sur la technologie de Stark pour avoir échoué à détecter les Skrulls, Osborn obtint un soutien politique et public massif après le conflit skrull.

 

Peter et Joe Robertson rejoignirent le petit journal éthique de Ben Urich Première Ligne. Alors qu’Eddie Brock, victime d’un cancer, fut guéri et transformé en Anti-Venom par Monsieur Négatif, Norman et ses Thunderbolts, qui comprenaient Venom, chassèrent Spider-Man. Anti-Venom découvrit que son toucher brûlait le symbiote Venom de Gargan et tous les vestiges du symbiote dans le sang de Spider-Man, mais la présence de Brock annulait également les pouvoirs de Spider-Man. Découvrant comment l’appareil photo automatique de Spider-Man avait été modifié pour prendre spécifiquement des photos centrées sur une puce dans l’emblème sur le torse de son costume, Norman et ses Thunderbolts utilisèrent la puce pour traquer Spider-Man jusqu’à ce que Peter la jetât. Dans le même temps, Norman utilisa la capacité adaptative de l’Aberration pour créer une contre-mesure à Anti-Venom, soignant Venom. A Oscorp dans le New Jersey, Spider-Man et Harry confrontèrent Norman, qui contrattaqua en tant que Bouffon Vert. Spider-Man découvrit qu’Oscorp abritait des cobayes humains pour les expériences « Essais de Prométhée » qu’Harry menait secrètement pour soigner son ancien beau-frère Homme de Métal de ses pouvoirs instables. Harry apparut surpris et horrifié par cette nouvelle série d’essais humains, ayant déjà perfectionné le traitement de Raxton en utilisant le cobaye volontaire Charlie Weiderman, le guérissant de sa condition similaire. Spider-Man sauva les nouveaux cobayes avant que le Bouffon ne fît exploser l’immeuble d’Oscorp.

 

Spider-Man et Jackpot échouèrent à arrêter le nouveau vilain Angle Mort (Nick Chernin) qui braquait une banque. Enquêtant sur Jackpot, Spider-Man découvrit son identité secrète et comment elle tirait ses pouvoirs de drogues illégales. Ignorant ses avertissements, Jackpot mourut en combattant Angle Mort et Commanda quand les drogues dans son système interagirent mortellement avec la neurotoxine d’Angle Mort. Spider-Man rejeta la faute sur l’ex-élève surhumaine de l’Initiative Sara Ehret pour avoir vendu son identité de Jackpot à Jobson. Après que Spider-Man protégea des enfants d’un gang du Bronx d’un Hammerhead amélioré, il aida le Punisher à empêcher Moïse Magnum d’obtenir des drogues MGH améliorées aux rayons gammas. Plus tard, Spider-Man se lia d’amitié avec J. Jonah Jameson Sr – le père de Jonah – quand le Shocker les piégea avec d’autres dans un wagon de métro jusqu’à ce que Spider-Man les libérât tous. Pendant que Spider-Man captura le cambrioleur insaisissable Blanc pour la police, Flash Thompson réalisa ses propres actes héroïques en tant que réserviste de l’armée en Irak. Inspiré par Spider-Man, Flash sauva un autre soldat, mais perdit ses jambes. Harry et Peter rendirent visite à la femme séparée d’Harry Liz et à son fils Normie à New York, où Spider-Man aida Harry à se faire pardonner de Liz en utilisant le Prométhée X-90 pour soigner l’Homme de Métal physiquement détérioré. Après qu’Harry demanda Lily en mariage, Menace battit Spider-Man, permettant son arrestation et apportant plus de votes au candidat anti-justiciers Bill Hollister. Après cela, Lily révéla son identité de Menace à Harry et l’enquête de Carlie sur le « Tueur à l’Arachno-Traceur » la mena à Vin, de qui elle apprit l’existence de la conspiration de la police. Vin fut arrêté, piégé pour prendre avec Carlie la responsabilité de la conspiration. Matt Murdock défendit Spider-Man au tribunal, l’aidant à éviter des poursuites civiles avec l’aide de héros, enregistrés et non enregistrés, se faisant passer pour Spider-Man pour prouver un point légal et aidant également Spider-Man à éviter la détention (avec l’aide de la Chatte Noire) et à sauver Vin et ses codétenus. Quand Bill Hollister fut élu maire de New York, Harry exposa Lily comme étant Menace à la télévision avec l’aide de Spider-Man. Hollister refusa le poste pendant que Vin se retrouva sous protection judiciaire après qu’il arrêta le chef de la conspiration de la police, le sergent Quentin Palone.

 

Pendant une mission dans le Macrovers avec les Quatre Fantastiques, Spider-Man aida les Quatre Fantastiques à assurer la paix entre les peuples de Kort et de Dregan, mais Johnny Storm fut perturbé de réaliser qu’il ne pouvait pas se rappeler du visage démasqué de Spider-Man d’une aventure précédente dans le Macrovers qu’ils avaient partagée. Au retour, Spider-Man se démasqua pour les Quatre Fantastiques, dissipant cet « angle mort psychique » qui empêchait leurs souvenirs de son identité. A la demande du nouveau chef des Vengeurs hors-la-loi Ronin (Clint Barton), Spider-Man partagea bientôt son identité secrète avec les Vengeurs, ce qui devint compliqué quand la femme de Luke Cage Jessica Jones s’avéra être une ancienne camarade de classe du lycée qui avait un béguin pour Peter dans leur adolescence. Dans le même temps, Peter découvrit que les flux temporels différents entre les dimensions signifiaient que deux mois étaient passés sur Terre pendant sa mission de quelques heures dans le Macrovers. En l’absence de Peter pendant ces deux mois perdus, J. Jonah Jameson Jr devint le maire de New York, Harry rechuta dans l’alcoolisme, May et J. Jonah Jameson Sr commencèrent à sortir ensemble et la sœur de Vin Michele déménagea dans l’appartement de Peter. Pire que tout, Norman Osborn avait utilisé sa nouvelle influence pour remplacer Stark, discrédité, à la tête de l’Initiative, des Vengeurs enregistrés et du SHIELD (qu’Osborn dissolut et remplaça par sa nouvelle agence HAMMER). Portant une armure dérivée de Stark en tant qu’Iron Patriot, Osborn mena désormais les Vengeurs enregistrés, dont les rangs réorganisés comprenaient des copains corrompus d’Osborn comme un nouveau Spider-Man (Mac Gargan). Pendant que le maire Jameson formait un « Escadron Anti-Araignée » pour abattre le grimpeur de murs, Spider-Man réalisa des actes héroïques jour et nuit en essayant de gagner le soutien du public, même s’il fâcha les fans de baseball en interrompant un match au Yankee Stadium pendant qu’il maîtrisait un nouveau Vautour horrifique crachant de l’acide. May et Jay Jameson se fiancèrent pendant que Spider-Man cherchait sans succès un moyen d’abattre Norman Osborn. Après que Spider-Man donna à Norman une correction futile, Harry accepta un travail avec son père pour être proche de Lily, qui était enceinte et vivait sous la garde de Norman. Norman transforma son fils en le Fils Américain en armure, le préparant à entrer dans les Vengeurs. Déguisé en son imitateur Gargan, Spider-Man infiltra la Tour des Vengeurs en cherchant à aider Harry, mais il fut attrapé et torturé. Quand Harry apprit que Lily était enceinte de Norman et non de lui, il se rebella et libéra Spider-Man, qui aida Harry à fuir Norman, bien que sans pouvoirs et coupé des millions des Osborn.

 

A Boston, Peter découvrit de nombreux parents du côté Reilly de la famille pendant une fête de fiançailles. Là, il confronta le Raptor (Damon Ryder), qui prit à tort Peter pour Ben Reilly, accusant Ben d’être responsable de la mort de sa famille. Juste avant que May n’épousât Jay, Spider-Man et la Torche firent la guerre à « New York » quand un Docteur Octopus mourant prit le contrôle de la technologie de la ville. Au mariage de May, Mary Jane revint pour attraper le bouquet, énervant Peter et menant à une liaison romantique ivre entre Peter et Michele Gonzales. Prenant un emploi de photographe du personnel du maire Jameson sous les ordres de la Secrétaire à la Presse Glory Grant, Peter fut ciblé par le Caméléon, qui cherchait l’accès au système de sécurité de la ville pour placer une bombe sale. Enlevant et remplaçant Parker, le Caméléon s’immisça dans la vie de Peter avant que Spider-Man ne contrecarra ses plans. Spider-Man devint vicieux, corrompu par Monsieur Négatif en interférant dans des disputes de gangs. Son amour pour son amie Betty Brant l’empêcha de la tuer et inversa la corruption. Croyant à tort qu’il avait retrouvé Ben Reilly à New York, le Raptor confronta violemment Peter au bureau de la Première Ligne, pendant que Kaine réapparut, cherchant Ryder pour un remède à sa condition de détérioration. Spider-Man empêcha le Raptor de tuer les nièces de May et Harry Osborn. Avec Jonah désormais le beau-fils de May, Mary Jane de retour dans sa vie et la Chatte Noire montrant un intérêt romantique renouvelé pour lui, la vie de Spider-Man reste aussi compliquée que dangereuse. Cherchant à venger la mort de Sergei Kravinoff, sa famille opposa Spider-Man à plusieurs de ses vieux ennemis, culminant avec un Sergei ressuscité. Spider-Man les défit, puis fit face à d’autres vilains cherchant le bébé de Menace. Sa carrière de photographe ruinée par les Kravinoff, Parker devint un scientifique brillant des Laboratoires Horizon, utilisant son équipement pour augmenter ses pouvoirs. La Fondation du Futur le recruta pour remplacer la Torche, apparemment mort. Le Chacal et la Reine s’allièrent pour transformer tout Manhattan en monstres-araignées, puis, peu après, un Octavius mourant essaya d’effacer l’humanité. Spider-Man défit les deux menaces, mais fut victime de la dernière revanche d’Octavius, qui transféra l’esprit d’Octavius dans le corps de Spider-Man et laissa Spider-Man piégé dans le corps mourant d’Octavius. Le corps d’Octavius mourut bientôt, ne laissant qu’un écho de Peter dans le corps du « Spider-Man Supérieur ». Octavius céda finalement le contrôle à Peter pour défaire le Roi Bouffon (Norman Osborn). Parker revint à la vie et découvrit que, grâce à Octavius, il était le PDG de la compagnie technologique Industries Parker et qu’il était dans une relation avec la scientifique Anna Maria Marconi.

 

Note : Les entités cosmiques Seigneur Chaos et Maître Ordre déclarent avoir orchestré les origines de Spider-Man afin qu’il libérât plus tard Adam Warlock de sa Gemme de l’Ame pour défaire Thanos de Titan à un moment précis.

 

Description physique                                                                                                    

 

 

Taille : 1m78.

Poids : 75kg.

Yeux : Noisettes.

Cheveux : Bruns.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucuns.

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités                                                                                                  

 

Intelligence : Surdoué (niveau 4).

Force : Spider-Man possède une force surhumaine lui permettant de soulever (pousser) environ 20 tonnes (niveau 4).

Vitesse : Surhumaine (niveau 3).

Résistance : Supérieure (niveau 3).

Projection d’énergie : Nulle (niveau 1).

Aptitude au combat : Pas de style spécifique, mais une combinaison de ses talents, de son agilité, de sa force et de son équilibre (niveau 4).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Depuis le gain de ses pouvoirs, Spider-Man a subi une augmentation après sa transformation par la Reine et une altération supplémentaire après sa renaissance récente. Spider-Man possède une force, des réflexes et un équilibre surhumains, la capacité de faire coller des parties de son corps à la majorité des surfaces et un sens du « danger » prémonitoire subconscient. L’araignée domestique irradiée qui mordit Peter Parker fut apparemment déjà mutée par une exposition précédente à certaines fréquences de radiations et reçut une dose létale finale pendant la présence de Peter à l’exhibition. Les enzymes mutagènes complexes radioactives dans le sang de l’araignée qui furent transférés au moment de la morsure déclenchèrent de nombreux changements mutagènes dans le corps de Peter.

 

Le rendement métabolique général de Spider-Man a été grandement augmenté et la composition de son squelette, de ses tissus conjonctifs et de son système nerveux ont tous été améliorées. La musculature de Spider-Man a été augmentée de telle manière qu’il peut soulever (pousser) environ 20 tonnes. Ses réflexes sont plus rapides qu’un humain moyen d’un facteur d’environ 18 (il est souvent capable d’esquiver des balles, s’il était assez loin). Spider-Man est extraordinairement souple et ses tendons et tissus conjonctifs sont deux fois plus élastiques que ceux de l’être humain normal, malgré leur force augmentée. Il a développé un style de combat unique qui fait appel à son agilité, sa force et son équilibre.

 

Le métabolisme surhumain de Spider-Man lui permet de guérir rapidement de ses blessures. La composition de son squelette, de ses tissus conjonctifs, de ses muscles et de son système nerveux ont tous été améliorés. Spider-Man est extraordinairement souple, avec des tendons et des tissus conjonctifs deux fois plus élastiques que ceux d’un être humain moyen. Il a développé un style de combat unique qui exploite son agilité, sa force et son équilibre. Avec sa physiologie améliorée, il peut courir plus vite l’humain normal le plus rapide, même s’il utilise typiquement une combinaison de ses sauts acrobatiques et de sa toile pour voyager rapidement.

 

L’exposition de Spider-Man au venin de l’araignée mutée induisit une altération mutagène au niveau du cervelet résultant en la capacité de contrôler mentalement le flux des attractions interatomiques (force électrostatique) entre les couches de liaison moléculaire. Ca surmonte le comportement naturel de répulsion mutuelle des électrons extérieurs avec d’autres électrons extérieurs et permet au potentiel énorme pour l’attraction des électrons de prévaloir. Les particules subatomiques contrôlées mentalement responsables de ça doivent encore être identifiées. Cette capacité d’affecter l’attraction est limitée au corps de Spider-Man (spécialement concentrée dans ses mains et ses pieds) et un autre objet, avec une limite supérieure de plusieurs tonnes par doigt. Les limites à cette capacité semblent être psychosomatiques et la nature exacte de cette capacité doit encore être établie.

 

Spider-Man possède un sens « d’araignée » ou du « danger » extrasensoriel qui l’avertit d’un danger potentiel immédiat par une sensation de picotement à l’arrière du crâne. La nature précise de ce sens est inconnue. Il semble être une réponse clairvoyante simultanée à une grande variété de phénomènes (du coffre chutant sur lui aux balles tirées dans sa direction et aux coups de poing lancés contre lui), qui ont donné un avertissement de plusieurs centièmes de secondes, ce qui est un temps suffisant pour ses réflexes pour lui permettre d’éviter les blessures. Le sens peut également créer une réponse générale de l’ordre de plusieurs minutes. Spider-Man ne peut pas discerner la nature de la menace par la sensation. Il peut, cependant, discerner la gravité du danger par la force de sa réponse. Le sens d’araignée de Parker a récemment été augmenté par sa transformation par la Reine pour inclure un alignement psychique plus fort avec son environnement, spécialement avec les arachnides et les insectes, et une plus grande précision pour discerner la source et la nature des menaces. L’étendue totale de son amélioration n’a pas été explorée. Il est particulièrement connecté avec les populations d’araignées, bien qu’incapable de communiquer avec elles ou de les commander. En une circonstance, les araignées couvrirent volontairement son corps inconscient, le cachant de la prédation de Morlun. A l’occasion, Spider-Man a utilisé son sens d’araignée pour établir des informations non menaçantes, comme détecter la présence cachée d’êtres aimés, ou pour recevoir des émissions de ses arachno-traqueurs sensibles à son sens d’araignée. Le style de combat de Spider-Man incorpore l’avantage que son « sens d’araignée » lui fournit.

 

Depuis la transformation de la Reine, Peter peut produire de la soie de glandes dans ses avant-bras, limitée par la santé et la nutrition de son corps. Ces toiles organiques ont de nombreuses propriétés similaires à la toile artificielle même si elles requièrent une semaine pour se détériorer plus que se décomposer en deux heures. La soie est libérée par une filière près de chaque poignet contenant un orifice central de toile utilisé pour tisser et tirer des lignes, suppléé par plusieurs orifices radiaux mineurs pour d’autres types de toiles (filets adhésifs, cocons, etc.) connectés à des glandes spécialisées. Chaque bras contient également un dard rétractile qui peut libérer un venin polyamine, causant des traumas directs et/ou une paralysie flasque par interférence avec les transmissions des impulsions nerveuses. Si une injection typique peut paralyser un humain adulte normal pendant plusieurs heures, l’empalement s’avéra fatal pour le presque invulnérable Morlun. On ignore comment il perça la peau de Morlun et il peut impliquer des facteurs mystiques.

 

Suite à sa renaissance, ses nouveaux pouvoirs comprennent une vision nocturne et une vision sensorielle accrue par l’interprétation tactile de schémas vibratoires par ses lignes de toile et par une conscience surhumaine des mouvements de l’air dans ses cheveux. On ignore cependant si Parker a perdu toutes ces améliorations et ces nouvelles capacités.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : Aucune.

Origine des pouvoirs surhumains : Venin de la morsure d’une araignée radioactive.

Autres capacités et talents spéciaux : Peter Parker est un scientifique doué, un photographe talentueux, un inventeur autodidacte et un enseignant naturellement talentueux. Ses plus grands atouts comprennent sa volonté et sa détermination.

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement                                                                                                

 

Spécifications du costume : Fabrication synthétique.

Armement personnel : Spider-Man utilise des lanceurs de toile qui sont des appareils jumeaux portés sur ses poignets qui peuvent lancer des fils minces d’un « fluide de toile » spécial à haute pression. Le fluide de toile est un liquide dilué par déformation (virtuellement solide jusqu’à qu’une force de déformation soit appliqué sur lui, le rendant fluide) dont la formule exacte est pour l’heure inconnue, mais qui est liée au nylon. Au contact avec l’air, le polymère se soude et forme une fibre flexible et résistante avec des propriétés adhésives extraordinaires. La capacité adhésive du fluide de toile diminue rapidement avec l’exposition à l’air (là ou il n’est pas en contact avec l’air, il reste très adhésif). Après environ 2 heures, certains éthers imbibés provoquent la dissolution de la forme solide du fluide de toile en poudre. Puisque le fluide sublime presque instantanément de solide à liquide quand il subit une pression de déformation et qu’il n’est pas adhésif dans son point de transition de phase liquide/solide anaérobique, il n’y a pas d’encrassement sur les éléments du lanceur de toile.

 

Le mécanisme de filage dans le lanceur de toile est conçu en acier inoxydable, excepté pour le composant de turbine qui est conçu dans un bloc de téflon et les deux supports de turbine qui sont faits d’ambre et de saphir artificiel. Les bracelets et les cartouches de fluide de toile sont principalement en laiton annelé plaqué de nickel. La ceinture de cartouches de Spider-Man est faite de laiton et de cuir léger et peut porter jusqu’à 30 cartouches. Les cartouches sont pressurisées à 21 kilos par centimètre carré et scellées avec une capsule de bronze qui est fermée avec du soudage d’argent. Les bracelets ont des pointes aiguisées en acier qui percent les capsules de bronze quand les cartouches sont fermement bloquées dans leurs positions. L’électrovanne pointue enroulée autour de la main est déclenchée par un interrupteur palmaire qui est protégée par une bande d’acier à ressorts qui requiert une pression de 29 kilos pour être activée. L’interrupteur est situé haut dans la main pour éviter des tirs involontaires. Le petit compartiment de la batterie est protégé par un sceau de caoutchouc. Les effets des très petites vannes de la pompe turbine sont de compresser (déformer) le fluide de toile et de le faire passer, sous la pression, à travers les trous de filage qui le refroidissent, puis l’expulse dans l’air quand il se solidifie. Quand le fluide de toile passe sort des trous de filage, il subit une attraction électrostatique et peut donc former des formes complexes. Les trous de filage ont trois jeux d’ouvertures ajustables décalés autour de la turbine qui permet une seule ligne de toile, une ligne de toile plus complexe et un flot épais. La force de tension de la ligne de toile est estimée à 54 kilos par millimètres carrés de section transversale. La pression de 21 kilos par centimètres carrés dans chaque cartouche est suffisante pour envoyer un flot de toile complexe à une distance de 18 mètres (et même plus loin s’il est lancé suivant un arc balistique parabolique).

Armement spécial : Aucun.

Autres accessoires : Appareils traceurs miniatures (arachno-traceurs), projecteur miniature.

Moyen de transport : Lignes de toiles émises par les lanceurs de toile.

 

Seconds rôles                                                                                             

 

Lance Bannon

Photographe indépendant pour le Daily Bugle.

Rival/concurrent de Peter Parker pour les missions indépendantes.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #208 (septembre 1980).

 

 

 

Katherine « Kate » Cushing

Rédactrice pour le Daily Bugle.

Superviseur de Peter Parker.

Apparition dans Web of Spider-Man #5 (août 1985).

 

 

 

Jean DeWolff

Capitaine, 37e District, Manhattan, Département de Police de New York.

Alliée de Spider-Man.

Apparaît dans Marvel Team-Up #48 (août 1976).

 

 

 

Gloria « Glory » Grant

Secrétaire de J. Jonah Jameson.

Amie et ancienne voisine de Peter Parker, mais elle hait profondément Spider-Man.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #140 (janvier 1975).

 

 

 

Felicia Hardy (la Chatte Noire)

Cambrioleuse à temps partiel, aventurière.

Ancienne maîtresse de Spider-Man, actuellement amie et confidente.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #194 (juillet 1979).

 

 

 

J. Jonah Jameson

Editeur du Daily Bugle.

Employeur de Peter Parker, mais il déteste Spider-Man.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #1 (mars 1963).

 

 

 

Betty Brant-Leeds

Secrétaire de Katherine Cushing.

Première petite amie de Peter Parker, actuellement amie.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #4 (septembre 1963).

 

 

 

Joy Mercado

Journaliste pour Now Magazine.

Anciennement assignée à des missions nationales et internationales avec Peter Parker.

Apparaît dans Moon Knight #33 (septembre 1983).

 

 

 

Elizabeth « Liz » Allen

Actionnaire majoritaire des Industries Osborn.

Ancienne rivale pour l’affection de Peter Parker, femme actuelle de son meilleure ami Harry Osborn.

Apparaît dans Amazing Fantasy #15 (août 1962).

 

 

 

Harold « Harry » Osborn

Propriétaire et président des Industries Osborn.

Meilleur ami et confident de Peter Parker.

Apparition dans The Amazing Spider-Man #31 (décembre 1965).

 

 

 

Benjamin « Ben » Parker

Ancien aboyeur de foire, occupation ultérieure non révélée.

Oncle de Peter Parker.

Apparaît dans Amazing Fantasy #15 (août 1962).

 

 

 

May Reilly Parker

Femme au foyer.

Tante de Peter Parker.

Apparaît dans Amazing Fantasy #15 (août 1962).

 

 

 

Joe « Robbie » Robertson

Rédacteur en chef du Daily Bugle.

Employeur et ami de Peter Parker.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #51 (août 1967).

 

 

 

Gwendolyn « Gwen » Stacy

Etudiante.

Ancienne petite amie de Peter Parker.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #31 (décembre 1965).

 

 

 

Eugene « Flash » Thompson

Boxeur.

Ami de Peter Parker.

Apparaît dans Amazing Fantasy #15 (août 1962).

 

 

 

Mary Jane Watson-Parker

Mannequin, actrice de feuilleton.

Femme et confidente de Peter Parker.

Apparaît dans The Amazing Spider-Man #25 (août 1965).

 

 

 

Bibliographie                                                                                              

 

The Amazing Spider-Man #1 (mars 1963)

Rencontre les Quatre Fantastiques, combat pour la fois un ennemi costumé, le Caméléon.

The Amazing Spider-Man #2 (mai 1963)

Engagé par le Daily Bugle, confronte pour la première fois le Vautour.

The Amazing Spider-Man #3 (juillet 1963)

Combat pour la première fois le Docteur Octopus.

The Amazing Spider-Man #6 (novembre 1963)

Combat pour la première fois le Lézard.

The Amazing Spider-Man #9 (février 1964)

Combat pour la première fois Electro.

The Amazing Spider-Man #13 (juin 1964)

Combat pour la première fois Mysterio.

The Amazing Spider-Man #14 (juillet 1964)

Combat pour la première fois le Bouffon Vert.

The Amazing Spider-Man #15 (août 1964)

Combat pour la première fois Kraven le Chasseur.

The Amazing Spider-Man Annual #1 (1964)

Combat pour la première fois les Sinistres Six.

The Amazing Spider-Man #20 (janvier 1965)

Combat pour la première fois le Scorpion.

The Amazing Spider-Man #25 (juin 1965)

Combat pour la première fois un Anti-Araignée.

The Amazing Spider-Man #28 (septembre 1965)

Diplômé du lycée.

The Amazing Spider-Man #31 (décembre 1965)

Rencontre Harry Osborn et Gwen Stacy.

The Amazing Spider-Man #39 (août 1966)

Démasqué par le Bouffon Vert.

The Amazing Spider-Man #41 (octobre 1966)

Combat pour la première fois le Rhino.

The Amazing Spider-Man #42 (novembre 1966)

Rencontre Mary Jane Watson.

The Amazing Spider-Man #46 (mars 1967)

Combat pour la première fois le Shocker.

The Amazing Spider-Man #50 (juillet 1967)

Combat pour la première fois le Caïd.

The Amazing Spider-Man #52 (septembre 1967)

Mort de Frederick Foswell.

The Amazing Spider-Man #56 (janvier 1968)

Rencontre George Stacy.

The Amazing Spider-Man Annual #5 (1968)

Blanchit le nom des ses parents.

The Amazing Spider-Man #75 (août 1969)

Silvermane rajeunit jusqu’au néant.

The Amazing Spider-Man #79 (décembre 1969)

Combat pour la première fois le Rôdeur.

The Amazing Spider-Man #90 (novembre 1970)

Mort du capitaine George Stacy.

The Amazing Spider-Man #100-102 (de septembre à novembre 1971)

Se retrouve brièvement avec quatre bras supplémentaires.

The Amazing Spider-Man #121 (juin 1973)

Mort de Gwen Stacy.

The Amazing Spider-Man #122 (juillet 1973)

Mort du Bouffon Vert originel.

The Amazing Spider-Man #129 (février 1974)

Combat pour la première fois le Punisher.

The Amazing Spider-Man #136 (septembre 1974)

Harry Osborn devient le deuxième Bouffon Vert.

The Amazing Spider-Man #149 (octobre 1975)

Cloné par le Chacal.

The Amazing Spider-Man #183 (août 1978)

Mary Jane refuse la première demande en mariage de Peter.

The Amazing Spider-Man #185 (octobre 1978)

Diplômé de l’université.

The Amazing Spider-Man #194 (juillet 1979)

Confronte pour la première fois la Chatte Noire.

The Amazing Spider-Man #200 (janvier 1980)

Confrontation finale avec le cambrioleur qui tua son oncle.

The Amazing Spider-Man #238 (mars 1983)

Combat pour la première fois le Super-Bouffon.

Secret Wars #8 (décembre 1984)

Reçoit un costume extraterrestre.

The Amazing Spider-Man #257 (octobre 1984)

Mary Jane révèle qu’elle sait que Peter est Spider-Man.

Spectacular Spider-Man #100 (mars 1985)

Rompt avec la Chatte Noire.

Web of Spider-Man #1 (avril 1985)

Se débarrasse du costume extraterrestre.

The Amazing Spider-Man Annual #21 (1987)

Mariage avec Mary Jane.

The Amazing Spider-Man #300 (mai 1988)

Combat pour la première fois Venom.

The Amazing Spider-Man #304 (septembre 1988)

Publication du livre de Peter Parker, Toiles.

The Amazing Spider-Man #310 (décembre 1988)

Retourne à l’université pour un doctorat en biochimie.

Spectacular Spider-Man #158 (décembre 1989)

Brièvement doté des pouvoirs de Capitaine Univers.

Spectacular Spider-Man #200 (mai 1993)

Mort d’Harry Osborn.

Web of Spider-Man #117 (octobre 1994)

Retour de Ben Reilly.

Peter Parker: Spider-Man #75 (décembre 1996)

Retour du Bouffon Vert.

The Amazing Spider-Man v.2 #13 (janvier 2000)

L’avion de Mary Jane explose.

Peter Parker: Spider-Man v.2 #29 (mai 2001)

Réuni avec Mary Jane.

The Amazing Spider-Man v.2 #35 (novembre 2001)

Démasqué par sa tante May.

The Amazing Spider-Man v.2 #50 (avril 2003)

Se réconcilie avec Mary Jane.

Amazing Spider-Man #500 (décembre 2003)

Rencontre Ben suite à des aventures alterdimensionnelles.

Amazing Spider-Man #508 (juillet 2004)

Mort d’Ezekiel.

Amazing Spider-Man #512 (novembre 2004)

Découvre que Gwen a couché avec Norman Osborn.

Spectacular Spider-Man v.2 #20 (décembre 2004)

Développe de nouveaux pouvoirs, dont une toile organique.

Marvel Knights Spider-Man #9 (février 2005)

Apprend que Mac Gargan a kidnappé May.

Amazing Spider-Man #518 (mai 2005)

Destruction de l’appartement de Peter et de la maison familiale des Parker.

 

Dessins : John Romita Jr, Steve Ditko, Todd McFarlane, Alex Saviuk, Sal Buscema, Mark Bagley, John Romita Jr, Kaare Andrews, Mike Deodato Jr, Angel Medina, Phil Jimenez, Keith Pollard, Ron Frenz.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel #10 (octobre 1983), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition De Luxe #12 (novembre 1986), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #1 (1991), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #13 (1991), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #14 (1992), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Spider-Man 2004 (août 2004), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Spider-Man 2005 (juin 2005), Héritage Marvel : Le Manuel des Années 60 (avril 2006), Héritage Marvel : Le Manuel des Années 80 (janvier 2007), Héritage Marvel : Le Manuel des Années 90 (avril 2007), Spider-Man : Manuel du Retour en Noir (mai 2007), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z Première #11 (janvier 2010).